• Mondial 2022
  • Gr. C
  • Mexique-Arabie saoudite

Le Mexique s’en remet aux miracles de l’Enfant JĂ©sus footeux

Par Diego Calmard, Ă  Mexico. Photos : Jeoffrey Guillemard.

Pour avancer en huitiĂšmes de finale, le Mexique a besoin d’une combinaison de scores favorables entre le Pologne-Argentine et son duel face aux Saoudiens, tout en tenant compte de la diffĂ©rence de buts. Mais le miracle pourrait venir de Mexico, oĂč l'Enfant JĂ©sus Miraculeux vĂȘtu du maillot d’El Tri est vĂ©nĂ©rĂ© par les supporters de la sĂ©lection mexicaine.

Dans cet article :

« Aujourd’hui, on gagne ! » lance, optimiste, un homme habillĂ© du maillot vert du Mexique, en sortant de l’Ă©glise San Gabriel Archange du quartier Tacuba, Ă  Mexico. Ce supporter d’El Tri ne le sait pas encore, mais son pays va s’incliner dans l’aprĂšs-midi face Ă  l’Argentine de Lionel Messi (2-0). Qu’il se rassure, la selecciĂłn a une nouvelle chance de se qualifier ce mercredi face Ă  l’Arabie saoudite, et il viendra prier Ă  nouveau dans ce temple de pierres volcaniques au plus pur style de la conquĂȘte espagnole, dans l’une des rues les plus anciennes de la capitale.

À l’intĂ©rieur, Ă  gauche de l’autel, une petite vitrine oĂč repose la statuette d’un saint pas comme les autres : un Enfant JĂ©sus Miraculeux vĂȘtu du maillot beige Ă  motifs aztĂšques de la sĂ©lection mexicaine. À ses pieds, un ballon de foot semble attendre que la figurine du « Niño Jesus » tente une frappe en lucarne. Dans les annĂ©es 1970, par l’initiative du PĂšre JosĂ© Reyes, grand fan de ballon rond, cette statuette de l’Enfant JĂ©sus est devenue la divinitĂ© des supporters de la sĂ©lection Ă  Mexico, dans le deuxiĂšme pays catholique au monde – 100 millions de pratiquants sur 130 millions d’habitants –, derriĂšre le BrĂ©sil. DĂ©jĂ  avant le match inaugural face Ă  la Pologne (0-0), ils sont des dizaines Ă  ĂȘtre venus prier cette divinitĂ© pour lui demander qu’un autre ange gardien, Guillermo Ochoa, rĂ©alise des prouesses dans les cages, un vƓu exaucĂ© quand le gardien a dĂ©tournĂ© un penalty, caressant lui aussi le statut de saint.

Catho Football Club

Un homme pĂ©nĂštre dans le lieu de pierre et s’approche de l’autel. Il se signe – deux fois -, puis vient se recueillir face Ă  la chapelle du petit JĂ©sus. Il s’appelle Jorge. « Nous, les Mexicains, nous sommes un peuple trĂšs croyant, nous avons foi dans les images, les Saints. Beaucoup d’entre nous vont aussi prier la Vierge de Guadalupe », dit-il en rĂ©fĂ©rence Ă  la sainte patronne des AmĂ©riques, dont la basilique gigantesque trĂŽne fiĂšrement dans le nord de la capitale. « LĂ , j’ai simplement demandĂ© au « Niño Jesus » d’illuminer notre chemin pour aller de l’avant, pour nous surpasser, car le Mexique a mal dĂ©butĂ©, l’Argentine, c’est une grosse puissance du football mondial… »

Le champ de la foi et du sacré sont différents, et cette comparaison entre sport et religion est dangereuse, car elle peut mener au fanatisme.

Cette dĂ©votion pour le foot tĂ©moigne de la religiositĂ© du ballon rond en AmĂ©rique latine, oĂč les analogies sont nombreuses, comme la comparaison entre le stade et le temple, le footballeur et le messie ; Ă  travers cet Enfant JĂ©sus, les habitants du quartier populaire de Tacuba ont donc trouvĂ© une façon de cultiver religieusement leur amour pour leur sĂ©lection. « Le foot est un sport trĂšs sentimental ici. La religion aussi, estime le pĂšre JosĂ© Guadalupe GodĂ­nez, prĂȘtre de la paroisse. Il y a une analogie entre le foot et la religion. C’est normal d’avoir foi dans une Ă©quipe, et c’est vrai qu’on parle d’un demi-dieu pour parler d’un joueur comme Lionel Messi, poursuit ce grand fan des Chivas de Guadalajara. Mais le foot, c’est une question de talent, d’habiletĂ©. Le champ de la foi et du sacrĂ© sont diffĂ©rents et cette comparaison entre sport et religion est dangereuse, car elle peut mener au fanatisme. »

Je n’aime pas quand le Mexique perd, car aprĂšs, ils finissent par me dire que l’Enfant JĂ©sus n’a rien fait pour la sĂ©lection !

Le Messi ou l’Enfant JĂ©sus ?

Dans le temple, un gamin dĂ©ambule, maillot de la sĂ©lection sur les Ă©paules floquĂ© du numĂ©ro 13 et du surnom « Mau » pour Mauricio. « Mon joueur prĂ©fĂ©rĂ©, c’est Messi ! » fait-il comme un symbole de cette gĂ©nĂ©ration qui idolĂątre des joueurs stars, mĂȘme avant ceux de son propre pays. À l’extĂ©rieur du temple, un kiosque oĂč Elia, employĂ©e de la paroisse, vend souvenirs, crucifix et tableaux des personnages de la Bible, des souvenirs en tous genres qui prendront la poussiĂšre une fois arrivĂ©s chez ceux qui en feront l’acquisition. On trouve Ă©galement des cartes de l’Enfant JĂ©sus Miraculeux de Tacuba vĂȘtu du maillot vert : « Mais lĂ  je n’en ai plus, je les ai toutes vendues au dĂ©but du Mondial », rigole Elia. Depuis deux semaines, devant son kiosque, les fidĂšles dĂ©filent. « Je n’aime pas quand le Mexique perd, car aprĂšs, ils finissent par me dire que l’Enfant JĂ©sus n’a rien fait pour la sĂ©lection ! »

On n’imagine pas les remarques qu’elle recevra au milieu de ses bibelots kitsch, si Chucky Lozano et consorts venaient Ă  perdre face Ă  l’Arabie saoudite. AprĂšs des dĂ©sillusions en huitiĂšmes de finale lors de chaque Coupe du monde depuis 1994, les Mexicains sont surtout proches d’une Ă©limination dĂšs les poules, une premiĂšre depuis celle de 1978. Qui sait : Ă  dĂ©faut de pouvoir engager Leo Messi, peut-ĂȘtre que « Tata » Martino devrait se rendre plus souvent dans cette Ă©glise du « Niño futbolero » pour accroĂźtre les chances de la sĂ©lection aztĂšque qui en a grandement besoin. Le PĂšre Guadalupe, lui, regardera la rencontre depuis la sacristie avec des confrĂšres oĂč, dit-il, « durant les matchs du Mexique, il y a un vraie ambiance de stade ! »

Dans cet article :

Par Diego Calmard, Ă  Mexico. Photos : Jeoffrey Guillemard.

DerniĂšres actus

10
Fan de Kombouaré, le pÚre d'Andy Delort l'a poussé à signer à Nantes Fan de Kombouaré, le pÚre d'Andy Delort l'a poussé à signer à Nantes

Fan de Kombouaré, le pÚre d'Andy Delort l'a poussé à signer à Nantes

Fan de Kombouaré, le pÚre d'Andy Delort l'a poussé à signer à Nantes

9
Ivan Ilić n'ira pas à l'OM cet hiver Ivan Ilić n'ira pas à l'OM cet hiver

Ivan Ilić n'ira pas à l'OM cet hiver

Ivan Ilić n'ira pas à l'OM cet hiver

0
Le FC Sochaux-Montbéliard présente le projet de son nouveau centre d'entraßnement Le FC Sochaux-Montbéliard présente le projet de son nouveau centre d'entraßnement

Le FC Sochaux-Montbéliard présente le projet de son nouveau centre d'entraßnement

Le FC Sochaux-Montbéliard présente le projet de son nouveau centre d'entraßnement

3
Radja Nainggolan de retour en Italie Radja Nainggolan de retour en Italie

Radja Nainggolan de retour en Italie

Radja Nainggolan de retour en Italie

0
Le Gazélec officiellement en liquidation judiciaire Le Gazélec officiellement en liquidation judiciaire

Le Gazélec officiellement en liquidation judiciaire

Le Gazélec officiellement en liquidation judiciaire

Mexique

0
Un joueur mexicain Ă©cartĂ© aprĂšs avoir organisĂ© une fĂȘte « Narcos » pour son fils!! Un joueur mexicain Ă©cartĂ© aprĂšs avoir organisĂ© une fĂȘte « Narcos » pour son fils!!

Un joueur mexicain Ă©cartĂ© aprĂšs avoir organisĂ© une fĂȘte « Narcos » pour son fils!!

Un joueur mexicain Ă©cartĂ© aprĂšs avoir organisĂ© une fĂȘte « Narcos » pour son fils!!

46
Un joueur mexicain Ă©cartĂ© aprĂšs avoir organisĂ© une fĂȘte « Narcos » pour son fils Un joueur mexicain Ă©cartĂ© aprĂšs avoir organisĂ© une fĂȘte « Narcos » pour son fils

Un joueur mexicain Ă©cartĂ© aprĂšs avoir organisĂ© une fĂȘte « Narcos » pour son fils

Un joueur mexicain Ă©cartĂ© aprĂšs avoir organisĂ© une fĂȘte « Narcos » pour son fils

125
La FIFA réfléchirait à garder des groupes de quatre équipes au Mondial 2026 La FIFA réfléchirait à garder des groupes de quatre équipes au Mondial 2026

La FIFA réfléchirait à garder des groupes de quatre équipes au Mondial 2026

La FIFA réfléchirait à garder des groupes de quatre équipes au Mondial 2026

17
Clap de fin pour Gerardo Martino aprĂšs l'Ă©limination du Mexique Clap de fin pour Gerardo Martino aprĂšs l'Ă©limination du Mexique

Clap de fin pour Gerardo Martino aprĂšs l'Ă©limination du Mexique

Clap de fin pour Gerardo Martino aprĂšs l'Ă©limination du Mexique

42
Le Mexique bat l'Arabie saoudite pour rien Le Mexique bat l'Arabie saoudite pour rien

Le Mexique bat l'Arabie saoudite pour rien

Le Mexique bat l'Arabie saoudite pour rien

Arabie Saoudite

42
DĂ©buts (presque) rĂȘvĂ©s pour Cristiano Ronaldo avec Al-Nassr DĂ©buts (presque) rĂȘvĂ©s pour Cristiano Ronaldo avec Al-Nassr

DĂ©buts (presque) rĂȘvĂ©s pour Cristiano Ronaldo avec Al-Nassr

DĂ©buts (presque) rĂȘvĂ©s pour Cristiano Ronaldo avec Al-Nassr

161
En direct : Riyadh Season Team-PSG En direct : Riyadh Season Team-PSG

En direct : Riyadh Season Team-PSG

En direct : Riyadh Season Team-PSG

95
Hervé Renard pressenti à Nice Hervé Renard pressenti à Nice

Hervé Renard pressenti à Nice

Hervé Renard pressenti à Nice

120
Hervé Renard ne sera pas le nouveau sélectionneur belge Hervé Renard ne sera pas le nouveau sélectionneur belge

Hervé Renard ne sera pas le nouveau sélectionneur belge

Hervé Renard ne sera pas le nouveau sélectionneur belge

30
Pas de clause pour ĂȘtre ambassadeur du Mondial pour CR7 Pas de clause pour ĂȘtre ambassadeur du Mondial pour CR7

Pas de clause pour ĂȘtre ambassadeur du Mondial pour CR7

Pas de clause pour ĂȘtre ambassadeur du Mondial pour CR7