• Thai League
  • J11
  • Royal Navy-Air Force Central (1-1)

Le match que vous n’avez pas regardé : Royal Navy-Air Force Central

Par Julien Duez

Du fond de classement de D1 thaïlandaise, des marins et des aviateurs, une presque victoire à l’extérieur, un but infâme et une ancienne gloire de Coupe d’Europe. Tout ça, c’est le duel entre le Navy FC et l’Air Force Central, et c’est le match que vous n’avez pas regardé.

Dans cet article :

Royal Navy FC 1-1 Air Force Central FC

Buts : Chusana Numkanitsorn (80e) pour les Ta Han Nam // Aleksandar Kapisoda (45e) pour les Blue Eagles

Par un étouffant samedi soir, ils sont un peu moins de 2000 à se rendre au Sattahip Navy Stadium, situé dans la province côtière de Chonburi pour assister au derby de l’armée entre le Navy FC et l’Air Force Central qui, comme leur nom l’indiquent, représentent la marine et l’armée de l’air du Royaume de Thaïlande. Le cadre a des airs paradisiaques, mais l’affiche du soir est bien peu reluisante : marins et pilotes (en vérité, des footballeurs tout ce qu’il y a de plus normal) squattent les tréfonds de la Thai Football League, l’Air Force Central en étant même la lanterne rouge. Dans un championnat à dix-huit clubs où les cinq derniers sont relégués dans l’antichambre, la concurrence est féroce. Et alors que le soleil commence à décliner, c’est un âpre combat qui commence pour tenter de sauver sa peau.

L’ancienne gloire et l’équipe-ascenseur

Tel un ESTAC qui sentirait plus le pad thai que l’andouillette, le Royal Navy FC a la réputation d’osciller entre D1 et D2, au contraire de l’Air Force Central, dont le nom rimait avec succès avant le tournant du XXIe siècle. Et pourtant, le premier parvient à se maintenir à bout de bras dans l’élite depuis 2014, la dernière année où l’on voyait les Aigles bleus titiller les sommets. Remontés en première division à la fin du dernier exercice, les visiteurs n’ont depuis inscrit que quatre malheureux points en dix journées et occupent logiquement la dernière place du tableau. Mais très vite, ils imposent leur tempo aux marins, à l’instar de cette frappe de Jirawat Makarom, repoussée en corner par Chontawat Srisuk pour le plus grand bonheur de Sarut Nasri (aucun lien avec Samir) qui était battu.

Vingt-deux soldats maladroits

Sur une pelouse fatiguée, les Thaïlandais du cru côtoient les baroudeurs du monde entier, présentant parfois des combos de passeports originaux, à l’image du Nigériano-Qatari Jaycee John, qui manque d’ouvrir la marque pour les visiteurs, servi par le Tchéco-Vietnamien Michal Nguyen. Très entreprenant, l’Air Force Central se voit récompensé de ses efforts peu avant la pause, par un éclair de génie d’Aleksandar Kapisoda, qui reprend du talon une tête en retrait d’un défenseur mal inspiré. Bien connu des suiveurs du Mogren Budva au Monténégro, avec lequel il a disputé plusieurs matchs de tours préliminaires de C1 et C3, le Croate, premier étranger à porter le brassard de capitaine depuis son arrivée en terre thaïe il y a trois saisons, permet aux siens de regagner les vestiaires avec une petite avance, méritée, mais terriblement fragile.

En deuxième période, la poignée de courageux ayant enquillé le déplacement de cent bornes donne de la voix dans son parcage. Les consignes du coach australien Andrew Ord sont simples : maîtriser cette courte avance en jouant bas et en exploitant les contres au maximum. Il en résulte un enchaînement de tentatives lointaines et approximatives, mais c’est justement la méthode qui amène l’égalisation du Navy FC à dix minutes du terme. Chusana Numkanitsorn reprend de la tête un centre-tir à trente mètres de Sarawut Chernchai et inscrit son troisième but de la saison. Les multiples abordages des marins finissent par porter leurs fruits et permettent aux hommes de l’ancien international thaïlandais Natipong Sritong-in d’arracher le point d’un nul mérité. De quoi nourrir des regrets pour les Aigles bleus, qui restent englués à la dernière place du classement, tandis que leurs adversaires du jour reviennent à trois points du premier non-relégable : le club de la police qui, dans le même temps, a mis à l’amende les civils du Sukhothai FC (2-1).


Royal Navy FC (4-2-3-1) : Nasri – Chernchai, Kongchan, Srisuk – Rattanadee, Pimrat – Ouattara, Vitor Junior, Prommas (Numkanitsorn, 56e), Sangsanguan. Entraîneur : Natipong Sritong-in.

Air Force Central FC (5-3-2) : Kerdpol – Jarunongkran, Sripandorn, Sanmahung, Kapisoda, Chaowana – Makarom (Jaibun, 35e), Nguyen, Pol-udom (Kongchuai, 74e), Jaycee John (Pathomsuk, 59e), Marques. Entraîneur : Andrew Ord.

Dans cet article :

Par Julien Duez


Dernières actus

0
Osasuna gâche l'anniversaire du FC Séville Osasuna gâche l'anniversaire du FC Séville

Osasuna gâche l'anniversaire du FC Séville

Osasuna gâche l'anniversaire du FC Séville

4
Le FC Barcelone facile face à la Real Sociedad Le FC Barcelone facile face à la Real Sociedad

Le FC Barcelone facile face à la Real Sociedad

Le FC Barcelone facile face à la Real Sociedad

0
Manchester United digère Nottingham et se rapproche de la finale Manchester United digère Nottingham et se rapproche de la finale

Manchester United digère Nottingham et se rapproche de la finale

Manchester United digère Nottingham et se rapproche de la finale

0
Pronostic Leipzig Stuttgart : Analyse, cotes et prono du match de Bundesliga Pronostic Leipzig Stuttgart : Analyse, cotes et prono du match de Bundesliga

Pronostic Leipzig Stuttgart : Analyse, cotes et prono du match de Bundesliga

Pronostic Leipzig Stuttgart : Analyse, cotes et prono du match de Bundesliga

0
Dortmund arrache la victoire à Mayence Dortmund arrache la victoire à Mayence

Dortmund arrache la victoire à Mayence

Dortmund arrache la victoire à Mayence

Thaïlande

21
La Thaïlande crée son projet Blue Lock La Thaïlande crée son projet Blue Lock

La Thaïlande crée son projet Blue Lock

La Thaïlande crée son projet Blue Lock

28
Thaïlande : Un joueur licencié par son club, le Bangkok FC, après un violent coup de coude sur un adversaire Thaïlande : Un joueur licencié par son club, le Bangkok FC, après un violent coup de coude sur un adversaire

Thaïlande : Un joueur licencié par son club, le Bangkok FC, après un violent coup de coude sur un adversaire

Thaïlande : Un joueur licencié par son club, le Bangkok FC, après un violent coup de coude sur un adversaire

29
Tristan Do : « J'ai fait une apparition dans une sorte d'Olive et Tom thaïlandais » Tristan Do : « J'ai fait une apparition dans une sorte d'Olive et Tom thaïlandais »

Tristan Do : « J'ai fait une apparition dans une sorte d'Olive et Tom thaïlandais »

Tristan Do : « J'ai fait une apparition dans une sorte d'Olive et Tom thaïlandais »

5
La Suède fait le boulot contre la Thaïlande La Suède fait le boulot contre la Thaïlande

La Suède fait le boulot contre la Thaïlande

La Suède fait le boulot contre la Thaïlande

54
Alex Morgan répond aux critiques d'une journaliste américaine Alex Morgan répond aux critiques d'une journaliste américaine

Alex Morgan répond aux critiques d'une journaliste américaine

Alex Morgan répond aux critiques d'une journaliste américaine