• Mondial 2022
  • Finale
  • Argentine-France (3-3, 4-2 TAB)

Équipe de France : demain leur appartient

Par Raphaël Brosse

Alors que les cadres ont failli, ce sont Randal Kolo Muani, Marcus Thuram et Eduardo Camavinga - jusque-là cantonnés au banc des remplaçants - qui ont ranimé l’équipe de France, dimanche en finale de la Coupe du monde. Cette jeunesse décomplexée n’a pas seulement prouvé qu’elle méritait de s’asseoir à la table des grands. Elle a aussi pris rendez-vous pour l’avenir.

Entre pensées embrumées et sentiments mêlés, il est encore trop tôt pour y voir clair, 24 heures après la finale la plus déroutante de l’histoire de la Coupe du monde. Un éclair de lucidité permet cependant de constater que cette rencontre d’anthologie a mis en lumière un joli paradoxe du côté français. Pendant la quasi-totalité du tournoi, Didier Deschamps s’est appuyé sur le même onze de départ, n’effectuant des retouches qu’à la marge. Cette stabilité lui a donné raison, car ce sont les performances des indéboulonnables cadres champions du monde, d’Hugo Lloris à Olivier Giroud, en passant par Raphaël Varane et, bien sûr, Antoine Griezmann, qui ont porté les Bleus jusqu’à la dernière marche. En parallèle, le banc des remplaçants, rafistolé au gré des forfaits précédant le début de la compétition, était identifié comme étant le talon d’Achille de l’escouade tricolore. Il suffisait d’ailleurs de se souvenir de l’horrible match des coiffeurs contre la Tunisie (0-1) pour s’en persuader. Pourtant, dimanche après-midi, Kylian Mbappé étant évidemment mis à part, plusieurs cadres sont passés totalement à côté de leur finale. Et ce sont les doublures, au temps de jeu famélique et à l’expérience internationale minime, qui ont sonné la révolte.

Thuram et Kolo Muani, ces si précieux invités de dernière minute

On n’oublie pas que Marcus Thuram et Randal Kolo Muani ne faisaient même pas partie de la liste initiale de 25 joueurs convoqués par Didier Deschamps, le 9 novembre dernier. L’attaquant du Borussia Mönchengladbach y a été ajouté cinq jours plus tard, tandis que celui de l’Eintracht Francfort, qui était en stage au Japon avec son club, s’est envolé au plus vite pour le Qatar afin de pallier l’absence de Christopher Nkunku. Longtemps, les deux compères de Bundesliga se sont contentés de faire le nombre à l’entraînement, suivant l’essentiel du Mondial depuis la touche. Mais face à l’Argentine, ce sont eux qui, en entrant avant même la mi-temps, ont été les premiers à tenter de réveiller leurs coéquipiers. Le fils de Lilian a fait parler son impact physique et sa qualité technique, en témoigne sa remarquable passe décisive pour Kylian Mbappé. Quant à l’ex-Nantais, dont les accélérations et le culot ont causé bien du souci aux défenseurs argentins, son apport est allé bien au-delà du penalty provoqué à dix minutes de la fin. Et il faut être un benêt, vraiment, pour lui reprocher de n’avoir pas réussi à tromper Emiliano Martinez au bout du bout de la prolongation.

Déjà auteurs d’une entrée remarquée contre le Maroc en demi-finales (2-0), Thuram junior et RKM ont saisi la chance qui s’est présentée à eux pour marquer de précieux points, au sein d’une équipe où, d’ordinaire, les places sont chères. D’autres joueurs ayant eu l’occasion de s’exprimer face à l’Albiceleste ont également su tirer leur épingle du jeu. Apparu au début de la prolongation, à la place d’Adrien Rabiot sorti pour protocole commotion, Youssouf Fofana a fait la différence dans l’entrejeu en percutant balle au pied. Une nouvelle fois utilisé à un inhabituel rôle de latéral gauche, Eduardo Camavinga a, lui, montré beaucoup de caractère et ne s’est pas laissé marcher sur les pieds. Enfin, même s’il n’a joué que quelques minutes, difficile de ne pas être séduit par Ibrahima Konaté, impérial quatre jours plus tôt et qui donne l’impression de gagner autant de duels qu’il en dispute.

Il y a une nouvelle génération de joueurs, avec en tête Kylian, qui a montré un fort leadership durant ce tournoi et encore plus sur cette finale. Il faut continuer à travailler et garder l’équipe de France à ce niveau, en haut, avec les meilleurs, sur la scène européenne et internationale.

« Il y a quelques passages de témoins qui se sont faits »

Certes, l’heure est encore aux regrets immenses et à l’impossible acceptation de la défaite. Mais viendra un moment où il faudra penser à la suite, à l’Euro 2024 et à la Coupe du monde 2026. À ce moment-là, on se souviendra des prestations XXL signées par ces gamins, face à un scénario très défavorable, dans un contexte extrêmement délicat. Et on se dira qu’il est tout à fait possible, même fort souhaitable, de construire l’avenir avec eux. « Ce tournoi peut servir pour le futur de l’équipe de France, a d’ailleurs reconnu Lloris après le match. Il y a quelques passages de témoin qui se sont faits entre la génération qui arrive dans la dernière phase de sa carrière et une nouvelle génération de joueurs, avec en tête Kylian, qui a montré un fort leadership durant ce tournoi et encore plus lors de cette finale. Il faut continuer à travailler et garder l’équipe de France à ce niveau, en haut, avec les meilleurs, sur la scène européenne et internationale. » Le capitaine des Bleus, comme Olivier Giroud notamment, ne semble plus très loin de refermer le grand roman de sa carrière internationale. D’autres viennent à peine d’ouvrir le leur. Randal, Marcus, Eduardo, Ibrahima, Youssouf, Dayot, Aurélien et tous les autres, surtout, ne lâchez rien : demain vous appartient.

Par Raphaël Brosse

Dernières actus

4
Lens arrache un point à Troyes Lens arrache un point à Troyes

Lens arrache un point à Troyes

Lens arrache un point à Troyes

8
Le Barça s'impose sans trembler à Gérone Le Barça s'impose sans trembler à Gérone

Le Barça s'impose sans trembler à Gérone

Le Barça s'impose sans trembler à Gérone

2
Pioli « premier responsable » de la crise traversée par l'AC Milan Pioli « premier responsable » de la crise traversée par l'AC Milan

Pioli « premier responsable » de la crise traversée par l'AC Milan

Pioli « premier responsable » de la crise traversée par l'AC Milan

8
Marseille s'offre Ounahi Marseille s'offre Ounahi

Marseille s'offre Ounahi

Marseille s'offre Ounahi

France

55
Randal Kolo Muani, sur l’Autobahn du succès Randal Kolo Muani, sur l’Autobahn du succès

Randal Kolo Muani, sur l’Autobahn du succès

Randal Kolo Muani, sur l’Autobahn du succès

24
Florence Hardouin accuse Noël Le Graët de harcèlement sexuel et moral Florence Hardouin accuse Noël Le Graët de harcèlement sexuel et moral

Florence Hardouin accuse Noël Le Graët de harcèlement sexuel et moral

Florence Hardouin accuse Noël Le Graët de harcèlement sexuel et moral

24
Nouveau témoignage contre Noël Le Graët Nouveau témoignage contre Noël Le Graët

Nouveau témoignage contre Noël Le Graët

Nouveau témoignage contre Noël Le Graët

43
Zlatan tacle le comportement des Argentins après le Mondial Zlatan tacle le comportement des Argentins après le Mondial

Zlatan tacle le comportement des Argentins après le Mondial

Zlatan tacle le comportement des Argentins après le Mondial

6
Best-of des buts amateurs du week-end du 21 et 22 janvier 2023 Best-of des buts amateurs du week-end du 21 et 22 janvier 2023

Best-of des buts amateurs du week-end du 21 et 22 janvier 2023

Best-of des buts amateurs du week-end du 21 et 22 janvier 2023

Argentine

5
Comment Ángel Di María a dupé Hugo Lloris en finale du Mondial Comment Ángel Di María a dupé Hugo Lloris en finale du Mondial

Comment Ángel Di María a dupé Hugo Lloris en finale du Mondial

Comment Ángel Di María a dupé Hugo Lloris en finale du Mondial

43
Zlatan tacle le comportement des Argentins après le Mondial Zlatan tacle le comportement des Argentins après le Mondial

Zlatan tacle le comportement des Argentins après le Mondial

Zlatan tacle le comportement des Argentins après le Mondial

32
L’hommage improbable d’un agriculteur argentin à Lionel Messi L’hommage improbable d’un agriculteur argentin à Lionel Messi

L’hommage improbable d’un agriculteur argentin à Lionel Messi

L’hommage improbable d’un agriculteur argentin à Lionel Messi

40
Un nombre de téléspectateurs record pour la finale de Coupe du monde Un nombre de téléspectateurs record pour la finale de Coupe du monde

Un nombre de téléspectateurs record pour la finale de Coupe du monde

Un nombre de téléspectateurs record pour la finale de Coupe du monde

82
Tiens, Lionel Scaloni défend à son tour son gardien Emiliano Martinez Tiens, Lionel Scaloni défend à son tour son gardien Emiliano Martinez

Tiens, Lionel Scaloni défend à son tour son gardien Emiliano Martinez

Tiens, Lionel Scaloni défend à son tour son gardien Emiliano Martinez

Actus R. Kolo Muani

55
Randal Kolo Muani, sur l’Autobahn du succès Randal Kolo Muani, sur l’Autobahn du succès

Randal Kolo Muani, sur l’Autobahn du succès

Randal Kolo Muani, sur l’Autobahn du succès

27
Selon son entraîneur, Kolo Muani « a davantage confiance en lui » depuis le Mondial Selon son entraîneur, Kolo Muani « a davantage confiance en lui » depuis le Mondial

Selon son entraîneur, Kolo Muani « a davantage confiance en lui » depuis le Mondial

Selon son entraîneur, Kolo Muani « a davantage confiance en lui » depuis le Mondial

50
Le Bayern piste Randal Kolo Muani Le Bayern piste Randal Kolo Muani

Le Bayern piste Randal Kolo Muani

Le Bayern piste Randal Kolo Muani

67
Lewis Hamilton monte au front contre le racisme subit par les Bleus Lewis Hamilton monte au front contre le racisme subit par les Bleus

Lewis Hamilton monte au front contre le racisme subit par les Bleus

Lewis Hamilton monte au front contre le racisme subit par les Bleus

123
Argentine-France : Pourquoi le deuxième but de Leo Messi n'aurait pas dû être validé Argentine-France : Pourquoi le deuxième but de Leo Messi n'aurait pas dû être validé

Argentine-France : Pourquoi le deuxième but de Leo Messi n'aurait pas dû être validé

Argentine-France : Pourquoi le deuxième but de Leo Messi n'aurait pas dû être validé

Marcus Thuram

56
France-Maroc : Le paradoxe Kylian Mbappé France-Maroc : Le paradoxe Kylian Mbappé

France-Maroc : Le paradoxe Kylian Mbappé

France-Maroc : Le paradoxe Kylian Mbappé

42
Marcus Thuram : « Je ne voulais pas voir mes rêves s'échapper » Marcus Thuram : « Je ne voulais pas voir mes rêves s'échapper »

Marcus Thuram : « Je ne voulais pas voir mes rêves s'échapper »

Marcus Thuram : « Je ne voulais pas voir mes rêves s'échapper »

172
Bleus : Marcus Thuram appelé en 26e par Didier Deschamps Bleus : Marcus Thuram appelé en 26e par Didier Deschamps

Bleus : Marcus Thuram appelé en 26e par Didier Deschamps

Bleus : Marcus Thuram appelé en 26e par Didier Deschamps

0
Pronostic Borussia Mönchengladbach Stuttgart : Analyse, cotes et prono du match de Bundesliga Pronostic Borussia Mönchengladbach Stuttgart : Analyse, cotes et prono du match de Bundesliga

Pronostic Borussia Mönchengladbach Stuttgart : Analyse, cotes et prono du match de Bundesliga

Pronostic Borussia Mönchengladbach Stuttgart : Analyse, cotes et prono du match de Bundesliga

30
Marcus Thuram, à son rythme Marcus Thuram, à son rythme

Marcus Thuram, à son rythme

Marcus Thuram, à son rythme