• Mondial 2022
  • France
  • Billet d'humeur

Blessure de Karim Benzema : le staff des Bleus a-t-il fait une erreur ?

Par Pierre Maturana

Karim Benzema continue d'entretenir le mystère autour de son départ de l'équipe de France en début de Coupe du monde. Une communication floue qui ne sert pas l'attaquant du Real Madrid, qui a par ailleurs peut-être de bonnes raisons d'être remonté.

La saison automne-hiver 2022-2023 de Karim Benzema est paradoxale. Sa Coupe du monde s’est terminée avant le premier match contre l’Australie et pourtant, elle continue encore une semaine après la finale perdue par la France contre l’Argentine – au lendemain de laquelle il avait d’ailleurs annoncé sa retraite internationale pendant que les médaillés d’argent recevaient quelques honneurs au balcon de l’hôtel Crillon. À coups de messages, tweets et stories parfois cryptiques, parfois énigmatiques, le Ballon d’or 2022 donne l’impression de vouloir mettre un problème sur la table : il aurait été évincé trop tôt du groupe bleu.

Son ancien agent, le toujours proche et très actif Karim Djaziri, a remis un jeton dans la machine ce lundi soir en publiant une vidéo montrant l’état du quadriceps de l’attaquant avec des explications en voix off, que le détenteur du compte résume sobrement ainsi : «  Je pose ça là, mais j’ai consulté trois spécialistes qui confirment le diagnostic que Benzema aurait pu être apte à partir des huitièmes pour au moins être sur le banc ! Pourquoi lui avoir demandé de partir si vite ?  » Un tweet liké plus de 2100 fois, dont une par Karim Benzema lui-même, qui a également posté un gazouillis sur son propre compte dans la foulée. On l’y voit dans un joli pull surmonté de la légende « Parce qu’une fois que tu l’as vu, tu sais ! » Comprenne qui pourra, et c’est bien le souci.

Tout le monde capte a priori qu’il y a un couac dans la gestion du cas Benzema lors de cette Coupe du monde. Karim Djaziri, déjà, résumait pour le coup plutôt bien son point de vue dans l’affaire, le 25 décembre entre la dinde et la bûche : « Une semaine après son départ, Benzema reprenait la course et l’entraînement pour 4 jours plus tard jouer 30 mn en amical avec le Real Madrid… Mais pour Stéphan, il ne pouvait pas prendre part au tournoi ! Mais continuez à mentir la vérité arrive. (…) C’est le carnet de bord du Docteur Le Gall qu’il faut publier… Ne pas avoir attendu 2/3 jours pour confirmer le diagnostic est une faute professionnelle ou pire de sa part ! » Une communication laissant globalement sous-entendre qu’il pourrait y avoir eu une volonté des Bleus de se séparer du joueur contre le souhait de ce dernier.

Si ça se trouve, Karim Djaziri et Karim Benzema ont raison. Si ça se trouve, Didier Deschamps ne voulait pas s’embarrasser – pour le dire de façon triviale – du cas Benzema pendant la compétition, ayant peut-être peur que cela pollue médiatiquement, ou autre, l’aventure. Si ça se trouve, le staff a réellement pris une mauvaise décision, là où il a par exemple laissé le temps à Raphaël Varane, blessé en même temps que KB9 en début de tournoi, de revenir. Mais dans ce cas, plutôt que de se perdre dans une communication floue, en entretenant un mystère et des non-dits, pourquoi ne pas dire clairement quel est le problème ? Pourquoi ne pas expliciter ce qui se jouerait derrière ce départ en catimini, qui serait donc forcé, plutôt que de laisser le public et les observateurs se répandre en rumeurs et supputations ? Que se cache-t-il derrière cet imbroglio : des rancœurs, des inimitiés ou une incompétence malheureuse ? Pourquoi les Bleus auraient-ils jugé bon de se passer du meilleur attaquant de l’année, qui avait effectué un retour plus que convaincant sous le maillot tricolore ces 18 derniers mois et qui avait sans doute à cœur de briller lors d’une dernière Coupe du monde, plutôt que de le gérer une dizaine de jours supplémentaires avant de le faire éventuellement rejouer par exemple contre la Pologne ? Pourquoi jouer la montre et ne pas mettre fin au plus vite au suspense alors que l’avenir de Didier Deschamps avec la Fédération devrait être scellé ces prochains jours ? Il est temps que Karim Benzema, le communicant, devienne comme Karim Benzema, le joueur : simple, efficace et indiscutable.

Par Pierre Maturana


Dernières actus

0
Best-of des buts amateurs du week-end du 21 et 22 janvier 2023 Best-of des buts amateurs du week-end du 21 et 22 janvier 2023

Best-of des buts amateurs du week-end du 21 et 22 janvier 2023

Best-of des buts amateurs du week-end du 21 et 22 janvier 2023

0
Best-of des buts amateurs du week-end du 21 et 22 janvier 2023 Best-of des buts amateurs du week-end du 21 et 22 janvier 2023

Best-of des buts amateurs du week-end du 21 et 22 janvier 2023

Best-of des buts amateurs du week-end du 21 et 22 janvier 2023

Le site SoFoot.com s'offre une nouvelle version Le site SoFoot.com s'offre une nouvelle version

Le site SoFoot.com s'offre une nouvelle version

Le site SoFoot.com s'offre une nouvelle version

1
Tottenham s'impose à Fulham, Kane dans la légende Tottenham s'impose à Fulham, Kane dans la légende

Tottenham s'impose à Fulham, Kane dans la légende

Tottenham s'impose à Fulham, Kane dans la légende

0
A dix, l'Inter craque face à Empoli A dix, l'Inter craque face à Empoli

A dix, l'Inter craque face à Empoli

A dix, l'Inter craque face à Empoli