Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 6 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Résumé

Match fou entre l'Ajax et le Bayern, les Young Boys se payent la Juve

Il y avait de l'électricité dans l'air à la Johan-Cruyff-Arena, où l'Ajax et le Bayern se quittent sur un score de parité (3-3), avec la première place du groupe E pour les Allemands. L'AEK Athènes quitte pour sa part la scène européenne sur un zéro pointé après une nouvelle défaite au Benfica (1-0). Malgré sa surprenante défaite à Berne (2-1, doublé de Hoarau), la Juventus termine en tête du groupe H, à la faveur de la victoire de Valence face à Manchester United (2-1).

Modififié

Ajax Amsterdam 3-3 Bayern Munich

Buts : Tadić (62e, 82e sp), Tagliafico (90e+3) pour l'Ajax // Lewandowski (13e, 87e sp), Coman (90e) pour le Bayern

Dans ce match pour la première place, les Allemands sont les premiers à se montrer dangereux, puisque c’est Lewandowski qui débloque les compteurs en inscrivant son septième but de la saison en Ligue des champions. Sans parvenir à faire le break, les Bavarois rentrent au vestiaire avec un avantage mérité et une gestion à l’allemande des débats : chirurgicale. Mais un Tadić esseulé au deuxième poteau se charge de relancer le suspense à l’heure de jeu, en poussant au fond des filets un centre à ras de terre signé Donny van de Beek. De quoi échauffer les esprits, puisqu'on assiste à deux expulsions en huit minutes. D’abord celle de Maximilian Wöber (67e), après un tacle musclé sur la cheville de Leon Goretzka, puis celle de Thomas Müller (75e), qui s’essuie bêtement les crampons sur le visage de Nicolas Tagliafico, lequel doit immédiatement se faire recoudre sur le bord du terrain.


La fin de match est complètement folle. Une nouvelle faute de Boateng, sanctionnée cette fois-ci, permet à Tadić de renverser la rencontre sur penalty (2-1, 82e). Sauf que Lewandowski remet les compteurs à zéro sur penalty cinq minutes plus tard (2-2, 87e). Dans la foulée, Coman, qui avait remplacé Ribéry à la 71e minute, fait la différence et croit offrir la victoire sur la pelouse de l’Ajax (2-3, 90e). Sauf que le défenseur argentin de l'Ajax, Nicolas Tagliafico, empêche ce miracle en arrachant le nul dans les toutes dernières secondes (3-3, 90e+5). Le Rekordmeister peut se consoler en se disant qu'un nul lui suffit pour conserver la première place du groupe.


Benfica 1-0 AEK Athènes

But : Grimaldo (88e) pour Lisbonne

Pas forcément la rencontre à regarder pour voir du spectacle. La première mi-temps s'avère stérile, avec d'un côté, un Benfica peu efficace lors de ses rares occasions et de l'autre, des Athéniens inoffensifs, à l'image de leur zéro pointé depuis le début de cette campagne. Décevant, Seferović ne parvient pas à trouver la faille. Quand il ne manque pas ses occasions, l'international suisse du Benfica trouve la barre de l'AEK par deux fois. On croit se diriger vers un piteux 0-0, mais l'expulsion de Kostas Galanopoulos en fin de partie offre l'avantage numérique à Lisbonne et c'est Grimaldo qui se charge de le concrétiser pour l'honneur dans la foulée. Rendez-vous en Ligue Europa pour de nouvelles aventures.


Valence 2-1 Manchester United

Buts : Soler (17ee), Jones CSC (47e) pour Valence // Rashford (87e) pour United

À l’approche du choc face à Liverpool ce dimanche, José Mourinho décide de faire tourner l’effectif, mais ce dernier se montre trop tendre face à une défense valencienne bien en place et qui n’a plus rien à jouer. Alors pour le plaisir des yeux, Soler rattrape les ratés de Batshuayi en trompant Romero d’une grosse frappe croisée. Au retour des vestiaires, les locaux continuent de mettre la pression, et Phil Jones se charge de faire le break malgré lui, en marquant contre son camp après une mésentente avec son gardien. Et si Romero empêche Mina d’aggraver la marque, Valence manque de précision pour dérouler. Quant à la défense espagnole, elle ne craque qu’une seule fois dans les dernières minutes à la suite d’un joli mouvement collectif mancunien, conclu par un centre de Lingard sur la tête décroisée de Rashford.


Young Boys 2-1 Juventus

Buts : Hoarau (28e sp, 68e) pour Berne // Dybala (80e) pour la Juventus

En première période, Cristiano Ronaldo se procure trois occasions franches, toutes manquées. Et c’est bien dommage, puisque les Turinois sont punis à la demi-heure de jeu lorsque Alex Sandro fauche Ngamaleu dans la surface. Hoarau se charge de lui rendre justice sur penalty et ouvre le score contre le cours du jeu, célébrant son centième but sous les couleurs des Young Boys. Pour la Juve, c’est un double coup dur, puisque ce but intervient quelques minutes après la sortie sur blessure de Cuadrado, touché au genou. Déjà éliminés, les Suisses veulent terminer leur campagne européenne sur une note positive et multiplient les offensives vers la cage de Szeczsny, qui parvient à résister un temps, mais ne peut rien lorsque Ngamaleu profite d’une contre-attaque pour lancer Hoarau, lequel crochète Bonucci et trompe le portier polonais d’une frappe enroulée. La réduction du score signée Dybala à dix minutes du terme ne suffit pas à gâcher la fête. Ni la transversale de Ronaldo. Ni le doublé de Dybala annulé dans les arrêts de jeu pour une position de hors-jeu. On se console comme on peut et cela vaut aussi pour la Juve qui conserve la première place du groupe en profitant de la défaite de Manchester United à Valence (2-1).


  • Résultats et classements de la Ligue des champions

    Par Julien Duez
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    il y a 5 heures Dortmund ne vendra plus ses stars au Bayern 67 il y a 5 heures Un entraîneur perd son téléphone avec 2000 contacts 13 il y a 7 heures 80 cartons jaunes et 6 rouges : l'équipe de Joey Barton est à son image 11
    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi
    il y a 12 heures Austin nouvelle franchise de MLS 35