Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 11 Résultats Classements Options
  1. // SO FOOT sélectionne le12èmehomme Orange

Arthur a dormi sur la pelouse de Geoffroy-Guichard

Grâce au concours «  I have a dream  » organisé par le12èmehomme Orange, Arthur a pu réaliser son rêve : dormir sur la pelouse de Geoffroy-Guichard. Vendredi 16 mai, à la veille de l’ultime match des Verts en championnat face à Ajaccio, Arthur a donc planté sa tente sur le pré stéphanois pour y passer la nuit. Camping au stade, donc.

Modififié
Des rêves, tout le monde en a. C’est un fait. Mais certains en ont des plus originaux que d’autres. C’est le cas d’Arthur, qui rêvait de dormir sur la pelouse de Geoffroy-Guichard. Ce concours était donc l’occasion parfaite pour le réaliser : « J’ai connu le 12èmehomme il y a un an environ, et j’ai vu qu’il lançait ce fameux concours "I have a dream", je me suis dit pourquoi ne pas tenter ce pari un peu fou de dormir sur la pelouse de Geoffroy-Guichard, pour rigoler. » Le rêve est en marche.

Les lumières de Geoffroy-Guichard

Ce natif de Saint-Étienne, qui vit aujourd’hui à Béziers, a le cœur vert. Vert de l’ASSE, bien entendu. Passionné par ce club depuis sa plus tendre enfance, Arthur fait régulièrement le déplacement dans la cité stéphanoise pour encourager son équipe, malgré la distance qui le sépare du Forez : « Je monte souvent avec une section de supporters de Montpellier. J’essaie de faire les déplacements le plus régulièrement possible.  » Ce stade, il le connaît donc par cœur, lui qui a l’habitude de suivre les matchs depuis le virage nord, cette fameuse tribune qui donne au stade sa ferveur si particulière. Depuis quelques années, il avait l’envie de le connaître encore plus, et notamment la pelouse où il s’était mis en tête cette folle idée d’y planter sa tente un jour : «  C’est un rêve qui me tenait à cœur puisqu’il me trottait dans la tête depuis déjà quelques années, même avant que Janot ne le fasse.  »

Car oui, Arthur n’est pas le premier à passer une nuit sur la pelouse de GG. Jérémie Janot, l’emblématique gardien de l’ASSE, l’a fait avant lui, il y a quelques années, puisqu’il avait dormi dans un des deux buts avec son fils. Qui mieux que lui pour conseiller notre heureux gagnant, d’ailleurs ? Aux alentours de 20h, Jérémie Janot fait donc son apparition dans l’enceinte stéphanoise, histoire de venir casser la croûte avec Arthur. Au menu : rigolade, remise d’un maillot de l’ASSE, repas sauvage et conseil de survie à Geoffroy-Guichard. De quoi satisfaire pleinement notre campeur d’une nuit : « Janot, je ne l’avais jamais rencontré et c’est vrai que c’est quelqu’un de très humain, de très attachant. C’était vraiment un super moment. À la base, je n’étais pas au courant, donc c’était vraiment sympathique. » Après tout ça, il est l’heure de se retrouver seul face à soi-même. Tout le monde quitte le stade, sauf Arthur, bien entendu. Les lumières de Geoffroy-Guichard s’éteignent, notre supporter va enfin se retrouver tout seul sur cette pelouse, dans ce stade qu’il aime tant. Une nuit pleine d’étoiles, en somme.

Petit déj’ avec Mevlüt

Le soleil se lève sur Saint-Étienne, il est presque 8h30 et Arthur est déjà debout, après une nuit de sommeil plutôt rapide : «  Je n’ai pas vraiment dormi, le temps de réaliser toute la journée qui s’était déroulée. Et puis, la nuit a été un peu fraîche il faut dire (rires).  » Le garçon n’est pas encore au bout de ses surprises. Cette fois, c’est Mevlüt Erding qui fait son apparition dans le stade. L’attaquant des Verts a bien l’intention de se faire payer le petit déj’ par Arthur. Croissants, café et discussion avec l’actuel avant-centre des Verts, décidément notre gagnant n’en finit plus d’être surpris : « Ce matin, il y a Mevlüt Erding qui est venu prendre un petit croissant avec moi, c’était super sympa, je ne m’y attendais pas du tout. » Et ce n’est pas tout. À peine le temps de finir son croissant, qu’Arthur file accueillir le reste de l’équipe à son arrivée au stade : «  J’ai eu la chance d’accueillir les joueurs avant leur départ en mise au vert. C’était vraiment incroyable, j’ai pu monter dans le bus. J’ai vraiment vécu l’expérience à fond.  » Décidément, on peut dire qu’Arthur a été gâté. Lui qui rêvait de passer une nuit seul à Geoffroy-Guichard a enfin réaliser son rêve. Il a dormi sur la pelouse, mangé avec Janot, petit-déjeuné avec Erding ; bref, il a profité à fond de l’expérience. Et bien évidemment, le supporter ne regrette rien, sauf peut-être la fraîcheur stéphanoise : «  Si c’était à refaire, je le referais sans problème, mais je le ferais quand même à une période où il fait un peu plus chaud (rires).  »


Le soir même, Arthur a assisté au match ASSE-Ajaccio, dans son kop nord, comme d’habitude. Les Verts ont gagné, 3-1, mais ne verront malheureusement pas le tour préliminaire de Ligue des champions la saison prochaine, la faute à la victoire de Lille à Lorient. Dommage. Mais, pour Arthur, peu importe, la journée a été magnifique. Après avoir rencontré ses idoles, dormi sur la pelouse de son stade fétiche, nul doute qu’il devait avoir la tête ailleurs. Sûrement dans les étoiles stéphanoises, celles qu’il a contemplées, seul, une nuit durant, dans ce stade qui lui appartenait : « C’était vraiment une expérience unique, et je m’en souviendrai toute ma vie. »

Vous aussi, tentez de votre chance de réaliser votre rêve sur le12èmehomme.
Retrouvez le12èmehomme sur Facebook.
Par Gaspard Manet, à Saint-Étienne
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 16:29 La VAR débarque en Premier League la saison prochaine 14

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom
Hier à 11:52 Diego Maradona : « Mourinho est le meilleur coach du monde » 76