Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 9 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. // Euro 2020
  2. // 8es
  3. // Suède-Ukraine (1-2 ap)

Artem Dovbyk, l'illustre inconnu

Auteur du but de la victoire ukrainienne face à la Suède (1-2 ap), Artem Dovbyk a débarqué dans la lumière pour permettre à son pays d’atteindre les quarts de finale de l’Euro pour la première fois de son histoire. L'attaquant de 24 ans a inscrit son nom, jusque-là quasiment inconnu, dans les livres d'histoire. Un moment de magie venu ponctuer l’incroyable montée en puissance de la Zbirna dans ce tournoi complètement imprévisible.

Modififié
Alors que Daniele Orsato pensait déjà au toss précédant la séance de tirs au but, Artem Dovbyk est venu rappeler à l’officier italien qu’un match de football ne se termine que lorsque le compteur arrête de tourner. À la 120e minute de ce sulfureux huitième de finale contre la Suède, Hampden Park a eu la joie de découvrir un joueur sorti de nulle part pour emmener l’Ukraine tout là-haut, sur la route de la gagne.

La tête de l’emploi


L’Ukraine l’a fait. Au moment de déclencher sa tête à l’entrée de la surface suédoise, Artem Dovbyk savait déjà que son ballon finirait dans les filets. Précis, puissant et un brin chanceux, le coup de caboche de l’attaquant n’a laissé aucune chance à Robin Olsen sur sa ligne après un amour de centre de Zinchenko. Un sentiment magique qui a traversé le blondinet, célébrant ce but de la délivrance torse nu (ou en soutif), et maillot bleu virevoltant en main. Le voilà donc sorti d’on ne sait où pour devenir, à jamais, le grand protagoniste du succès des siens. Un constat finalement assez simple et droit : Dovbyk a marqué sur son troisième ballon du match, et évidemment son seul tir. Entré en jeu à la 105e minute en lieu et place du taulier Andriy Yarmolenko, le buteur du Dnipro n’a donc pas attendu d’avoir 50 sélections au compteur pour inscrire sa première réalisation sous la tunique nationale. Non, il lui aura seulement suffi de deux petites capes face au Kazakhstan et à Bahreïn, en mars et en mai, pour convaincre Andriy Shevchenko de l’emmener avec lui à l’Euro pour pallier l’absence enquiquinante de Júnior Moraes, blessé et cadre de Sheva. Résultat des courses : trois sélections, aucune titularisation, et un premier but de légende au bout de la prolongation d'un huitième de finale d'Euro tendu à souhait.

Du néant aux néons


Pour sa troisième apparition avec l’Ukraine et ses grands débuts dans ce championnat d’Europe, Dovbyk a endossé le costume de sauveur le temps d’une douce nuit. Pourtant, rien ne le prédestinait à connaître un jour pareille success story. Formé au FC Cherkashchyna, club dissous cette année, le buteur d’1,84 mètre ne dispute qu’une seule saison en deuxième division avant d’attirer l’œil des recruteurs du Dniepr Dniepropetrovsk, le défunt géant local. Un parcours totalement incongru qui le voit passer par la Moldavie, puis tenter l’aventure danoise (FC Midtjylland puis SønderjyskE) pour un échec cuisant.



De retour chez lui à l’automne dernier, c’est au SC Dnipro-1, club fraîchement créé quatre ans auparavant par la police locale, qu'il se relance. Sept buts marqués en Premier Liha et un profil similaire au géant Roman Yaremchuk finissent donc de convaincre son sélectionneur. Les belles performances de l’avant-centre de La Gantoise n’ont par ailleurs laissé aucune miette à Dovbyk, contraint et forcé d’admirer les exploits de son mentor depuis le banc des remplaçants. Au terme de cette palpitante opposition contre la Suède, c’est finalement de lui et de sa tête décroisée que seront venus les espoirs ukrainiens. Ceux d’un pays que personne n’attendait à ce stade. Prochaine étape dans la drôle de carrière d'Artem Dovbyk : voler la vedette à Harry Kane, samedi à Rome, lors d'un quart de finale Ukraine-Angleterre déjà historique.

Par Adel Bentaha
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom
Hier à 19:10 Wayne Rooney blesse l'un de ses joueurs à l'entraînement 47
Hier à 12:33 Le raté incroyable de Nicolás Reniero en Argentine 21
Partenaires
Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE