Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Demies
  3. // Brésil-Argentine (2-0)

Arshavin admet ne pas s'être réveillé pour Brésil-Argentine

Modififié
Foutu décalage horaire.

Alors que de nombreux fans de football ont veillé dans la nuit de mardi à mercredi pour voir si Lionel Messi parviendrait enfin à s'illustrer contre le Brésil avec l'Argentine, Andreï Arshavin, lui, a tout simplement préféré continuer sa nuit en toute tranquillité. « J'aurais pu vous en dire plus si je m'étais levé à 3h25 du matin pour regarder le match. Mais j'ai éteint mon réveil » , aurait lâché l'ancien joueur d'Arsenal, désormais consultant à la télévision, à ses collègues, comme l'indique le journaliste russe Artur Petrosyan.


Il avait peut-être besoin de récupérer après une nouvelle nuit agitée. CAR
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article