Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 2 Résultats Classements Options

Arsène a joué, Arsène a perdu

Il y a des semaines comme ça, où rien ne va.

La fin du mois de novembre est un véritable calvaire pour Arsène Wenger. Battus dans l'importantissime derby face à Tottenham alors qu'ils menaient 2-0, les Gunners se sont inclinés hier soir sur la pelouse de Braga. Si cette défaite n'a rien de catastrophique puisque les londoniens ont encore leur destin entre leurs mains, elle pourrait offrir la première place du groupe H au Shaktar Donetsk.

Pire, pour ponctuer la soirée pourrie du manager alsacien, Cesc Fabregas, blessé, a dû quitter ses partenaires à la 69ème minute. Il n'en fallait pas plus à Arsène pour enfiler son costume de Calimero sur les ondes de la BBC, le tout, en anglais et avec l'accent français, de rigueur quand les temps sont durs : « Nous étions trop justes. Mais certaines erreurs d'arbitrages sont difficiles à accepter. C'est dur, mais nous devons l'avaler. La blessure de Fabregas n'est pas très grave. A priori, il ne sera absent que deux où trois semaines. Nous en saurons plus demain. Mais c'est très énervant car j'ai beaucoup hésité à le titulariser. J'ai pris le pari, j'ai perdu, point. Désormais, le plus important est de se qualifier. Le Shaktar est le favori du groupe à présent. C'est comme ça dans le monde du football [...] mais je pense que l'arbitre a pris des décisions assez étonnantes ce soir » .

Dur dur d'être un baby Gunner.


SB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


À lire ensuite
La chanson de Chicharito