Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 26 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Arsenal-Fulham (4-1)

Arsenal se remet la tête à l'endroit contre Fulham

Modififié

Arsenal 4-1 Fulham

Buts : Xhaka (25e), Lacazette (55e), Ramsey (79e) et Aubameyang (83e) pour Arsenal // Kamara (69e) pour Fulham

Si Arsenal avait terminé 2018 sur une sacrée gueule de bois à Liverpool (5-1), le club londonien a débuté la nouvelle année à pas feutrés avec un succès bienvenu, contre Fulham (4-1), ce mardi.

Le premier derby londonien de l’année outre-Manche a d’abord été frustrant à l’Emirates Stadium. Alors que la grogne des fans d’Arsenal descend des travées en raison d’une domination stérile, Xhaka surgit pour ouvrir la marque sur un service d’Iwobi. Claudio Ranieri, qui ne s’est jamais imposé contre les Gunners en Premier League, apprécie le visage conquérant de son équipe mais assiste impuissant à la maladresse de Sessegnon, qui gâche deux énormes offrandes de Schürrle (15e, 23e). Rattrapés par leurs doutes, les Cottagers subissent sans rompre avant la pause sous les assauts répétés de Xhaka (34e), Aubameyang (40e) et Lacazette (42e).


L’attaquant français, muet devant les buts depuis un mois, se voit finalement récompenser de ses efforts en étant à la conclusion d’un joli mouvement collectif au retour des vestiaires. Ce n’est que grâce à l’entrée en jeu et l’impulsion de Seri que Fulham retrouve de l’élan avec la réduction du score de Kamara. Un sursaut fugace, toutefois, puisque Ramsey et Aubameyang se chargent en fin de partie d’éteindre tout semblant de suspense.

Une première victoire en 2019 qui permet à l’escouade d’Unai Emery de revenir provisoirement à deux longueurs du Big Four. Fulham, qui n’a plus gagné à Arsenal depuis 114 ans toutes compétitions confondues, reste pour sa part enlisé dans la zone rouge.


Arsenal (3-4-3) : Leno – Koscielny, Mustafi (45e Torreira), Sokratis – Maitland-Niles, Xhaka, Guendouzi, Kolasinac – Iwobi (83e Saka), Aubameyang, Lacazette (75e Ramsey). Entraîneur : Unai Emery

Fulham (3-4-3) : Sergio Rico – Christie (56e Fosu-Mensah), Odoi, Le Marchand, Ream, Byram – Cissé (61e Seri), Cairney, Schürrle (61e Kamara), Sessegnon – Mitrović. Entraîneur : Claudio Ranieri
RD
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 17:10 Rui Faria, adjoint historique de Mourinho, se relance au Qatar 5
Partenaires
Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom
Hier à 11:12 Deux joueurs de Nimègue punis pour avoir insulté leur entraîneur en arabe 50 Hier à 08:38 Un job de rêve pour ancien footballeur pro : baby-sitter 48