Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Demies
  3. // Arsenal-Valence (3-1)

Arsenal pose un demi-pied en finale

Grâce notamment à un doublé d'Alexandre Lacazette, Arsenal s'impose face à Valence lors de la demi-finale aller de Ligue Europa à l'Emirates Stadium (3-1). Les Gunners prennent ainsi une bonne option avant la manche retour dans une semaine en Espagne.

Modififié

Arsenal 3-1 Valence

Buts : Lacazette (17e et 25e) et Aubameyang (90e+1) pour Arsenal // Diakhaby (10e) pour Valence

C’est une réalité : il n’y a plus aucun club français en Coupe d’Europe depuis le début des quarts de finale. C’est aussi une réalité : il reste des joueurs français en demi-finales de Coupe d’Europe. Et ils ne sont pas forcément champions du monde. Cela ne les empêche pas de briller. À l’image de Mouctar Diakhaby, sentinelle d’un soir, qui est venu rappeler au public de l’Emirates Stadium qu’il aimait marquer en Ligue Europa. Mais surtout d'Alexandre Lacazette qui permet, avec son doublé, de mettre Arsenal en bonne position avant la manche retour à Valence. Devant son écran de télévision, Didier Deschamps était probablement sur l’autre chaîne pour regarder ses chouchous Kanté et Giroud. En revanche, Jean-Michel Aulas, lui, doit probablement avoir le sourire devant la performance de ses anciens protégés. Ça lui permettra ainsi de rappeler que la formation lyonnaise se porte bien.

Un ancien Lyonnais répond à... un ancien Lyonnais


En débarquant avec six défenseurs de métier sur la pelouse de l'Emirates, Valence est clairement venu pour rester en retrait. Cela n’empêche pas les Chés de sortir de leur boîte pour contrer les Gunners. Bien au contraire. Ce sont d’ailleurs les hommes de Marcelino qui se montrent les premiers dangereux sur une reprise à bout portant d'Ezequiel Garay qui s’envole dans les travées de l’Emirates (7e). Un raté très vite oublié puisque, trois minutes plus tard, Mouctar Diakhaby profite d’une remise parfaite de la tête de Rodrigo pour faire parler ses 192 centimètres (0-1, 10e). Arsenal n’y est pas du tout, et Dani Parejo en profite pour allumer une praline des 25 mètres que Petr Čech repousse péniblement (14e).


Et alors que les hommes d’Unai Emery semblent submergés, Alexandre Lacazette entre en action. Le joueur accélère au niveau du rond central et lance Pierre-Emerick Aubameyang en profondeur. Un crochet de l’ancien Stéphanois et une remise en retrait plus tard et voilà Lacazette qui pousse le cuir au fond du but vide (1-1, 17e). En feu, l’ancien Lyonnais confirme sa bonne forme du moment en profitant d’un centre parfait de Sead Kolašinac et des mains savonneuses de Neto pour doubler la marque d’un joli coup de boule (2-1, 25e). Lacazette aurait même pu s’offrir un triplé express, mais sa tête passe finalement du mauvais côté de la transversale (27e).

Aubameyang au buzzer


La seconde période part sur les mêmes bases que la première. À savoir avec Valence à l’offensive. Sauf que les Chés n’arrivent pas vraiment à bousculer des Gunners bien en place. Et lorsqu'un petit espace se crée, Laurent Koscielny est là pour passer devant Gonçalo Guedes (54e). Là encore, c’est le moment choisi par Alexandre Lacazette pour entrer, de nouveau, en action. Sauf que tout ne va pas se passer comme lors du premier acte. Cette fois-ci, l’ancien Gone se loupe totalement et voit le ballon lui passer sous le nez (62e), avant de perdre son duel à bout portant devant Neto (66e).


Partagé entre l’idée de garder ce score de 2-1 et l’envie d’égaliser, Marcelino fait tout de même le choix de l’offensive en balançant Kevin Gameiro sur la pelouse. Un changement qui aurait pu être payant, mais l’ancien Parisien voit Petr Čech lui faire barrage sur son premier ballon (72e). Avant de voir son enchaînement coup du sombrero-reprise de volée s’envoler en tribunes (81e). Une action que les Chés vont très vite regretter puisque Pierre-Emerick Aubameyang profite d'un nouveau centre déposé par Sead Kolašinac pour permettre aux supporters d'Arsenal d'exulter (3-1, 90e+1). La finale n'a jamais été aussi proche.



Arsenal (3-4-1-2) : Čech - Sokratis, Koscielny (Montreal, 81e), Mustafi - Maitland-Niles, Xhaka, Guendouzi (Torreira, 58e), Kolašinac - Özil (Mkhitaryan, 75e)- Lacazette, Aubameyang. Entraîneur : Unai Emery.

Valence (5-4-1) : Neto - Gayà, Garay, Roncaglia, Gabriel, Piccini - Guedes (Gameiro, 71e), Diakhaby, Parejo, Soler (Wass, 71e) - Rodrigo (Mina, 88e). Entraîneur : Marcelino.


  • Résultats et classement de la Ligue Europa


    par Steven Oliveira
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    il y a 1 heure Brocante "So Foot Nostalgie" le 1er juin à Paris
    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi
    il y a 8 heures Maradona souhaite continuer à Sinaloa... mais pas à n'importe quel prix 27