Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Arsenal-Man United (2-0)

Arsenal fait sauter United

Invaincu en Premier League depuis qu'Ole Gunnar Solskjær a posé son distingué fessier sur le banc mancunien, Manchester United est tombé face à un Arsenal sur courant alternatif, mais adroit dans le dernier geste. Les Gunners mettent ainsi fin à la série de douze matchs sans défaite en championnat des Red Devils.

Modififié

Arsenal 2-0 Manchester United

Buts : Xhaka (12re), Aubameyang (69re, sp) pour Arsenal

Il fallait bien que ça cesse. Depuis qu'Ole Gunnar Solskjær entraîne Manchester United, il semblait comme béni des dieux. Après avoir éjecté le PSG de la Ligue des champions, le talisman norvégien de United a pourtant fini par épuiser sa réussite quasi mystique. Pourtant, ses poulains ont plutôt bien récité leur football ce dimanche à l'Emirates Stadium. Mais ils se sont pété les dents sur des Gunners pas toujours souverains, mais plutôt inspirés dans la surface de vérité adverse.

Le caramel de Xhaka, la bavure de De Gea


Arsenal galope d'entrée de partout, mais United bunkerise sa surface en attendant de mettre la patte sur le ballon. Et c'est finalement Lukaku, parfaitement servi par Shaw, qui inaugure le bal, en trouvant le moyen d'envoyer sur la barre une reprise à bout portant. C'est ballot, parce que Xhaka, lui, est beaucoup plus adroit quand il s'agit de fusiller aux vingt mètres un De Gea complètement aux fraises et auteur d'une grosse faute de placement.


Dominés, les Mancuniens ont quand même la bonne idée de zieuter les espaces laissés par la défense d'Arsenal et seul Leno peut empêcher du bout du gant Lukaku, lancé façon char d'assaut dans la surface, d'égaliser. Cette fois-ci, la guerre est vraiment déclarée : des deux côtés on canarde de près ou de loin le but adverse et Fred trouve même le poteau d'un tir vicelard aux 25 mètres. Pas si mal, mais il manque décidément encore un soupçon de finition pour permettre à United de se refaire la cerise.

Lacazette, plongeur olympique


Problème pour les Gunners : Özil se transforme par la suite en ectoplasme, Aubameyang ne touche plus une bille et c'est toute l'équipe qui semble soudainement s’être miniaturisée après la pause. Les Red Devils bouffent tout crus les Londoniens dans l'entrejeu, Rashford et Lukaku se procurent tour à tour deux occasions franches, et Unai Emery commence à tirer une tronche de mort vivant sur son banc. Heureusement pour lui, Lacazette, pas fou, décide de la jouer roublard en plongeant dans la surface, à la suite d'un contact pourtant très léger avec Fred. L'arbitre gobe l’appât, siffle penalty et Aubameyang transforme sans trembler, dans la foulée.


Rude pour les Mancuniens, qui perdent leur mainmise sur le match et doivent se résoudre à une défaite inévitable. Les Gunners, eux, peuvent ricaner tranquillement sous leur cape : ce succès leur permet non seulement de chiper la quatrième place à Manchester United, mais aussi de recoller à un tout petit point de Tottenham, qui trône actuellement sur la dernière marche du podium de la Premier League.



Arsenal (3-4-1-2) : Leno - Papastathopoulos, Koscielny, Monreal - Maitland-Niles, Ramsey, Xhaka, Kolašinac - Özil (Iwobi, 77re) - Lacazette (Nketiah, 86re), Aubameyang (Suárez, 80re). Entraîneur : Unai Emery.

Manchester United (3-4-1-2) : De Gea - Young, Smalling, Lindelöf - Dalot (Martial, 70re), Fred, Matić (Greenwood, 80re), Shaw - Pogba - Lukaku, Rashford . Entraîneur : Ole Gunnar Solskjær.


  • Résultats et classement de Premier League

    Par Adrien Candau
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Partenaires
    Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE

    Hier à 17:39 La folie des supporters de Flamengo avant la finale de Copa Libertadores 9
    Hier à 12:01 Viens mater Real Madrid-PSG lors d'une projection So Foot retentissante 2