Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Demies
  3. // Arsenal-City (2-0)

Arsenal désosse City et file en finale

Après s'être offert le scalp de Liverpool mercredi, Arsenal est venu à bout de Manchester City grâce à un doublé d'Aubameyang et à une témérité défensive retrouvée. Avec ce succès de prestige, voilà donc les Gunners en finale de FA Cup, trois ans après leur dernier sacre.

Modififié

Arsenal 2-0 Manchester City

Buts : Aubameyang (18e, 71e) pour les Gunners

Quelle semaine pour les Gunners. D'abord vainqueurs des champions d'Angleterre cette semaine après avoir été ultra dominés, ils ont réussi un coup double ce samedi soir en surprenant Manchester City au terme d'une demi-finale rondement menée. Pour cela, il aura fallu l'efficacité d'Aubameyang, qui jouait son tout premier match de FA Cup de la saison. Et quel match pour le Gabonais, mis au repos ce mercredi pour mieux assassiner des Skyblues en manque cruel d'appétit. Il n'en fallait pas moins pour les joueurs d'Arteta, qui ont réussi en une semaine ce qu'ils n'étaient pas parvenus à faire de la saison, à savoir dégommer les deux tauliers du Royaume.

Le Yin et le Yang


Néanmoins, comme d'habitude, City monopolise le cuir et exerce un pressing de chien sur son adversaire. Ce à quoi les Gunners ont bien du mal à répondre, paniquant dans leurs relances et multipliant ainsi les pertes de balle dangereuses. Bien décidés à se secouer, ils montent à leur tour d'un cran, et sur une passe laser de David Luiz, Aubameyang se retrouve face à Ederson avant de l'allumer en plein plastron (16e). Une occasion ratée, mais pas deux, car quelques instants plus tard, le Gabonais ne se trompe pas de cible quand il reprend de la semelle un centre de Pépé au deuxième poteau (1-0, 18e). La tête à l'envers et peu inspiré derrière, City est emmerdé au point d'offrir des occasions de break à son adversaire. Comme sur cette relance foireuse d'Ederson qui aurait dû profiter à Xhaka ou Lacazette, tous les deux trop lents pour fusiller le gardien brésilien (30e). À l'approche de la pause, les occasions se multiplient pour Arsenal et même le maladroit Mustafi est à deux doigts de marquer d'un coup de casque sur corner (40e). En face, l'inhabituelle imprécision de De Bruyne ne permet pas à City de trouver des décalages et le manque de mobilité de Sterling, Jesus et Mahrez n'y pas est pas non plus étranger. Résultat, après quarante-cinq minutes de jeu, aucun des trois attaquants mancuniens n'a frappé au but.

La baraka Martinez


Sous les yeux de Southgate, Sterling se réveille. D'abord grâce à une frappe qui s'envole dans les tribunes de Wembley (46e), puis sur un plat du pied gauche qui fuit le cadre (48e). C'est ensuite au tour de Mahrez, qui pousse Martinez à son tout premier arrêt de la rencontre (53e). Le danger se rapproche sur les cages d'Arsenal, qui concède beaucoup de corners et qui voit filer un coup franc de De Bruyne juste à côté de sa lucarne (61e). La baraka du gardien argentin va-t-elle encore durer une demi-heure ? Même pas nécessaire, puisque sur un contre amorcé par Pépé et Maitland-Niles, Aubameyang file vers la cage mancunienne et glisse le ballon sous les jambes d'Ederson (2-0, 70e). Après ce break, on assiste logiquement à un attaque-défense prolongé par les entrées en jeu de Willock, Torreira, Holding, puis Kolašinac. On pense que les joueurs de Guardiola vont quand même parvenir à mettre un pion pour le suspense, mais David Luiz et consorts tiennent le coup malgré les sept minutes de temps additionnel. Sur un nuage, les Gunners peuvent alors s'avouer vainqueurs. Ils auront désormais rendez-vous le 1er août, pour tenter de remporter la quatorzième FA Cup de leur histoire, et s'assurer ainsi une place en Ligue Europa. En face, Guardiola peut pleurer, son élève Arteta vient de lui montrer de quel bois il se chauffait.



Arsenal (3-4-3) : Martinez - Mustafi (Holding, 87e), David Luiz, Tierney - Bellerín, Ceballos (Kolašinac, 88e), Xhaka, Maitland-Niles - Pépé (Willock, 71e), Lacazette (Torreira, 78e), Aubameyang. Entraîneur : Mikel Arteta.

Manchester City (4-3-3) : Ederson - Walker, Garcia, Laporte, Mendy - Gündoğan (Rodri, 65e), David Silva (Fernandinho, 88e), De Bruyne - Mahrez (Foden, 65e), Jesus, Sterling. Entraîneur : Pep Guardiola.


Par Maxime Renaudet
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE