Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 4 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)

Arrêt sur image

Dernier message de la page précédente, posté par Bonobossis
le 26/07/2021 à 00:21
Avec une certaine satisfaction!

(Celle de faire partie des «happy few» sans doute...^^
M'en vais lire Telerama.)
Réponse de Travis Bickle357
le 06/08/2021 à 23:13
Seagal, merci.
Tout ce que j’abhorre est condensé dans ce post. Pas assez de droite, sérieux ?
Ciment est un puits mais ça ne signifie pas pour autant que les autres intervenants lui arrivent ne serait-ce qu’à la cheville.
La ligne éditoriale et cinématographique des Inrocks, Telerama, Libé ou même Technikart sont devenues détestables.
Réponse de Fred Astaire
le 06/08/2021 à 23:49
J'ai oublié de dire que je n'avais pas spécialement d'avis sur Verhoeven, n'ayant vu que celui-là et Basic, Robocop et Total Recall, plutôt trois bons films.
Réponse de Italia'90
le 06/08/2021 à 23:59
Le premier Rambo est un film majeur du cinéma américain.

Dommage que ses suites (en tous cas les deux premières, pas vu les autres) ne lui fassent pas honneur, car c'est un film où l'Amérique est impitoyable avec elle-même, contexte dans lequel elle touche au sublime, de mémoire American Beauty.
Réponse de Fred Astaire
le 07/08/2021 à 00:11
Message posté par docbrown
Ah, si, je les ai traités de petites bites qui ne pourraient juger un cinéaste comme Miike, qui fait dans la violence et le second voire troisième degré. Même dans la surenchère. Bref, un cinéma qu'ils ne connaissent vraisemblablement pas, et toi non plus visiblement. Je ne suis pas là pour me bagarrer.
Bonne nuit Fred.


Ciment connaît forcément Miike. J'ai dit qu'il connaissait tout le monde. Né en 38 (et Tavernier en 41), ils en ont vu des paquets de films Et ça fait 45 ans que je me marre et me cultive en les écoutant et je suis loin d'être un intello.
A leur décharge, ce ne sont pas eux, mais Jérôme Garcin, le producteur et présentateur qui choisit les films et leur demande d'aller voir pour en débattre.

" As the angel said, peace on earth and good will toward every last one of you. ... And suddenly there was with the angel a multitude of the heavenly host praising God, and saying, 'Glory to God in the highest, and on earth peace, good will toward men. '”
Réponse de Bonobossis
le 07/08/2021 à 00:45
O say can you seeeeeeee
Réponse de Fred Astaire
le 07/08/2021 à 00:57
Imaginons une séquence qui verrait ensemble Fred Astaire, Gene Kelly, The Nicholas brothers et le danseur étoile Jacques d'Amboise pour citer quatre danseurs qui ont vécu à la même époque, c'est à peu près ce que nous propose le futur Paris St Germain sur le papier.
Réponse de Veni Vidic Vici
le 07/08/2021 à 10:54
Le Masque et la plume, c'est un condensé d'une certaine critique ciné française. Une certaine critique par ce que bien heureusement, tout un mouvement de critiques ciné s'est passionnée pour le cinéma d'exploitation de manière professionnelle sans verser dans le hipsterisme de mes fesses à la Tecknikart Inrocks et compagnie (avec ces articles commençant par Que faut-il penser de...).

Cette critique héritée des pères fondateurs de la nouvelle vague est avant tout idéologique. Ça parle avant tout intentions, postures, etc. Beaucoup moins technique de réalisation, d'écriture, construction du récit. Je les réécoute régulièrement pour m'énerver, mu par des instincts pas très élevés. Mon péché mignon, c'est de réécouter des archives sur des films devenus cultes: ils sont systématiquement à côté de la plaque. Je vous recommande celle sur le bon, la brute et le truand.

Entendons nous bien, je ne leur reproche absolument pas de ne pas aimer le même cinéma que moi, bien au contraire, ils pourraient m'initier. Je leur reproche deux choses: tout d'abord la critique en elle même, comme je l'ai dit, idéologique à l'extrême. On critique beaucoup les idées de l'auteur, les intentions qu'on lui prête, comment il s'inscrit dans le contexte de la sortie, très peu la technique, l'écriture. Ça m'apparaît avant tout un étalage de goût des critiques, et trop peu d'analyse.

Et ensuite, cette manie de systématiquement mépriser le public des films qu'ils n'aiment pas. Une classification idéologique et systématique de la population qui blesse mon petit cœur d'universalite sous la cuirasse de hipster-bobo-ce que tu veux.
Oui on peut aimer Rohmer et Spielberg, Haneke et Del Toro, Egon Schiele et le MMA, le couscous et le saucisson.
Réponse de Fred Astaire
le 07/08/2021 à 11:48
Là c'était l'époque François-Régis Bastide avec Bory-Charensol. Contestable ou pas c'est leur avis. Je trouve ça intéressant et Bory et Charensol me font bien marrer.
Réponse de Hemassy
le 07/08/2021 à 12:14
Ces gens sont truculents !

(ça me fait tout drôle de voir Fred "fâché", je ne rajouterai donc pas de pièce dans le juke-box)(pour l'instant)

Mais bon après dans les faits, chacun a ses têtes, ses goûts et sensibilités. Moi par exemple, j'adore écouter Philippe Rouyer ! (mais surtout parce que ça me permet de ne pas le voir...)
Réponse de Fred Astaire
le 07/08/2021 à 12:39
Message posté par Hemassy
Ces gens sont truculents !

(ça me fait tout drôle de voir Fred "fâché", je ne rajouterai donc pas de pièce dans le juke-box)(pour l'instant)

Mais bon après dans les faits, chacun a ses têtes, ses goûts et sensibilités. Moi par exemple, j'adore écouter Philippe Rouyer ! (mais surtout parce que ça me permet de ne pas le voir...)


Ça existe toujours Le cercle sur Canal ?
On critique Le masque et la plume, mais là c'était vraiment intello de chez intello, snobisme et entre-soi, Inroks et cie. T'as raison pour Rouyer. Tout comme Le Herpeur il est préférable de l'entendre que de le voir.
Réponse de bobbyschanno
le 07/08/2021 à 13:11
Message posté par Italia'90
Je ne savais pas que c'était aussi un film, je ne connaissais que la chanson du même titre (et donc postérieure) de John Cale - loin d'être parmi ses meilleures, d'ailleurs.
Merci pour le complément culturel, Monsieur Schanno.


Extrait de "The ballad of Cable Hogue", film de Sam Peckinpah (1970), avec une Stella Stevens... bien en chair !

https://www.youtube.com/watch?v=yxlXYm5Uo08
https://www.youtube.com/watch?v=yaoCvjqu_co
Réponse de Bonobossis
le 07/08/2021 à 20:39
Message posté par bobbyschanno
Extrait de "The ballad of Cable Hogue", film de Sam Peckinpah (1970), avec une Stella Stevens... bien en chair !

https://www.youtube.com/watch?v=yxlXYm5Uo08
https://www.youtube.com/watch?v=yaoCvjqu_co


J'aime beaucoup ce film...
(J'avais mis un titre de la BO sur le topique idoine il y a quelque temps, personne n'a apercu le clin d'oeil...)
Réponse de Bonobossis
le 07/08/2021 à 20:44
(Jamais écouté le masque et l'enclume, j'ai pas l'impression d'avoir à le regretter en lisant ce qui précède.)
Réponse de Fred Astaire
le 07/08/2021 à 21:23
Message posté par Bonobossis
(Jamais écouté le masque et l'enclume, j'ai pas l'impression d'avoir à le regretter en lisant ce qui précède.)


Tatort, on s'amuse beaucoup.
Ce message a été modifié.
Réponse de bobbyschanno
le 08/08/2021 à 07:57
Message posté par Bonobossis
J'aime beaucoup ce film...
(J'avais mis un titre de la BO sur le topique idoine il y a quelque temps, personne n'a apercu le clin d'oeil...)


(A)topique ?

"Cable Hogue" est bien sympa, oui, étonnant mais bien sympa. Et puis il a un côté très personnel : le vieux ronchon qui vit isolé... Y a du Peckinpah dans le personnage de Cable Hogue ! Je crois d'ailleurs que c'était, de ceux qu'il avait faits, le film préféré de Sam ; ce qui ne m'étonne guère...
Réponse de Bonobossis
le 08/08/2021 à 10:06
Message posté par bobbyschanno
(A)topique ?

"Cable Hogue" est bien sympa, oui, étonnant mais bien sympa. Et puis il a un côté très personnel : le vieux ronchon qui vit isolé... Y a du Peckinpah dans le personnage de Cable Hogue ! Je crois d'ailleurs que c'était, de ceux qu'il avait faits, le film préféré de Sam ; ce qui ne m'étonne guère...


Oui, le fond du film dit beaucoup..
Un de mes préféré également!
Réponse de Fred Astaire
le 08/08/2021 à 22:43
Message posté par docbrown
Ce soir, je re-revois le "Silence des agneaux". Ce film est comme un bon pot-au-feu, plus il est vu, mieux il se porte, et efface petit à petit tous les films de serial-killers inspirés et sortis après.

Alerte @Fred Astaire, c'est validé par le basque et la pute ;)

https://www.franceinter.fr/cinema/films … onfinement

Ceci dit, parler d'empowerment féminin sur ce film, comme ils font font le parallèle avec Sigourney Weaver avec "Alien", me semble tout à fait hors de propos, ils font une relecture de 2020. Et ils oublient totalement la photographie et le rhythme du film, ainsi que du montage et de la bande sonore. La qualité technique et de l'écriture du film est assez irréprochable. On pourra juste pinailler sur le sur-jeu d'Anthony Hopkins, mais bon, il est comme ça.


En revanche ce soir là, ils ont encensé " Les dents de la mer " que je trouve de plus en plus surfait.
Tout à l'heure (sans Ciment), Kaamelot massacré, OSS mitigé.
Tout le monde était dithyrambique sur " La loi de Théhéran " un thriller iranien.
Réponse de Italia'90
le 08/08/2021 à 22:52
Message posté par docbrown
Ce soir, je re-revois le "Silence des agneaux". Ce film est comme un bon pot-au-feu, plus il est vu, mieux il se porte, et efface petit à petit tous les films de serial-killers inspirés et sortis après.

Alerte @Fred Astaire, c'est validé par le basque et la pute ;)

https://www.franceinter.fr/cinema/films … onfinement

Ceci dit, parler d'empowerment féminin sur ce film, comme ils font font le parallèle avec Sigourney Weaver avec "Alien", me semble tout à fait hors de propos, ils font une relecture de 2020. Et ils oublient totalement la photographie et le rhythme du film, ainsi que du montage et de la bande sonore. La qualité technique et de l'écriture du film est assez irréprochable. On pourra juste pinailler sur le sur-jeu d'Anthony Hopkins, mais bon, il est comme ça.


Depuis quelques temps, je préfère la version Mikkelsen, mais on ne peut contester ce qu'a apporté Hopkins à ce genre de personnages, depuis on a vu beaucoup de "méchants" s'inspirer de sa prestation, à l'époque l'aura de sa performance était colossale.

Le travail d'adaptation sur ce film est un modèle, c'est remarquable comme le scénariste a su respecter l'esprit du livre, sa claustrophobie et cette impression de profonde tristesse, en réussissant surtout à adapter deux scènes qui étaient telles quelles impossibles à mettre à l'écran.
C'est d'ailleurs amusant de voir que ce film est sans guère de doute le meilleur de la saga, alors que ce n'est à mon sens pas le meilleur livre.

Quant au parallèle avec Starling/Ripley, euhhh...je ne sais pas trop quoi dire tant, de premier abord, ceci me semble opportuniste, probablement histoire de coller à l'air du temps.
Réponse de Italia'90
le 08/08/2021 à 22:54
Message posté par docbrown
Ce soir, je re-revois le "Silence des agneaux". Ce film est comme un bon pot-au-feu, plus il est vu, mieux il se porte, et efface petit à petit tous les films de serial-killers inspirés et sortis après.

Alerte @Fred Astaire, c'est validé par le basque et la pute ;)

https://www.franceinter.fr/cinema/films … onfinement

Ceci dit, parler d'empowerment féminin sur ce film, comme ils font font le parallèle avec Sigourney Weaver avec "Alien", me semble tout à fait hors de propos, ils font une relecture de 2020. Et ils oublient totalement la photographie et le rhythme du film, ainsi que du montage et de la bande sonore. La qualité technique et de l'écriture du film est assez irréprochable. On pourra juste pinailler sur le sur-jeu d'Anthony Hopkins, mais bon, il est comme ça.


Au fait, dans ton lien ils citent "Phase IV", que je conseille vivement ! Un ovni, visuellement stupéfiant.
Réponse de Fred Astaire
le 08/08/2021 à 23:15
Message posté par docbrown
"Les dents de la mer"m'attendent tranquillement. Je ne sais pas si cela résistera au temps qui passe.
"Kaamelott" et le dernier "OSS 117", je ne touche même pas ça avec des caoutchoucs. Je vais jeter un œil sur le film iranien.

Ceci étant, je n'ai pas vu ta diatribe sur le "Silence des agneaux", peut-être l'aime-tu ??


Trouvé ça formidable à sa sortie, pas revu depuis longtemps. Mais je ne regarde plus les films d'horreur.
Réponse de Italia'90
le 08/08/2021 à 23:25
D'accord avec toi, mais de toute façon il n'y a pas "Le Silence..." dans la série, toute l'action se passe avant ces événements.
L'auteur de la série a intelligemment construit un récit pré-"Dragon Rouge" en s'intéressant à la relation Lecter/Graham. Très bien joué d'y ajouter quelques pincées du roman "Hannibal" (pourtant troisième et dernier épisode de la trilogie), cela permet d'apprécier la présence de Michael Pitt.

Message posté par docbrown
Pour le parallèle Starling/Ripley, ce n'est pas moi mais le Masque...


Ah mais j'avais compris...je t'aurais engueulé directement, sinon ^^
Réponse de Fred Astaire
le 08/08/2021 à 23:40
Et Silent running, de Douglas Trumbull avec Bruce Dern, a malheureusement un peu vieilli, comme pas mal de films des années 70.
Je recommande " Capricorn one " de Peter Hyams avec Elliott Gould, un film assez rare.
Réponse de Travis Bickle357
le 09/08/2021 à 00:10
Message posté par docbrown
Ce soir, je re-revois le "Silence des agneaux". Ce film est comme un bon pot-au-feu, plus il est vu, mieux il se porte, et efface petit à petit tous les films de serial-killers inspirés et sortis après.

Alerte @Fred Astaire, c'est validé par le basque et la pute ;)

https://www.franceinter.fr/cinema/films … onfinement

Ceci dit, parler d'empowerment féminin sur ce film, comme ils font font le parallèle avec Sigourney Weaver avec "Alien", me semble tout à fait hors de propos, ils font une relecture de 2020. Et ils oublient totalement la photographie et le rhythme du film, ainsi que du montage et de la bande sonore. La qualité technique et de l'écriture du film est assez irréprochable. On pourra juste pinailler sur le sur-jeu d'Anthony Hopkins, mais bon, il est comme ça.


Le meilleur du genre. Film exceptionnel.
Réponse de Lionel Litchi
le 09/08/2021 à 11:18
Message posté par docbrown
Je vais jeter un œil sur le film iranien


Le film iranien est incroyable. On apprend plein de choses sur une société dont finalement on ne sait pas grand chose vu le prisme occidentalo-americain qu'on nous vend ici.
Réponse de Fred Astaire
le 09/08/2021 à 12:24
Message posté par Lionel Litchi
Le film iranien est incroyable. On apprend plein de choses sur une société dont finalement on ne sait pas grand chose vu le prisme occidentalo-americain qu'on nous vend ici.


Les critiques du Masque ne sont pas si nuls que ça, du coup ?!
Réponse de Veni Vidic Vici
le 10/08/2021 à 00:21
Live and die in LA.

C'est crasseux, nihiliste, ultra daté. Bordel cette real! Je crois que je l'ai préféré en le revoyant. Une essence de dessous d'aisselle des années 80. Y a des plans et des raccords d'une virtuosité, c'est dans ces moments là que je regrette de ne pas avoir le bagage technique pour les décrire correctement.

J'adore Friedkin.
Réponse de Ruud009
le 10/08/2021 à 00:24
Comme quoi, il nous arrive d'être d'accord.
Réponse de Veni Vidic Vici
le 10/08/2021 à 00:43
Comme quoi tout arrive!

Au delà du réalisateur de très grand talent et du provocateur, j'adore le directeur d'acteurs chez Friedkin. Hackman, Pacino où ici Petersen (comment ce type a pu foiré sa carrière ?), Des personnages complètement perdus
. Une perte de repères contagieuse et vraiment passionnante. Y a une intensité mêlée d'une ambiguïté chez Friedkin qu'on ne trouve que chez lui. Peut être une idée d'un point de comparaison ? Je vois pas, mais j'ai l'esprit complètement embrumé par le film.
Ce message a été modifié.
Réponse de Veni Vidic Vici
le 11/08/2021 à 00:51
French connection.

Je vais pas recommander Citizen Kane une fois de plus mais Friedkin bordel. Vraiment un très grand real. Pas un bon Real, pas un faiseur doué ou un talent participant au renouveau d'une époque. Non un très grand réal.

Meilleur filmeur de connard de l'histoire du cinéma. Devant Aldrich, parce que techniquement, il met des taquets à tout le monde. Incroyable comme des scènes de pur esbroufe n'ont pas pris une ride. Un montage en béton armé, wikipédia nous dit Don Ellis qui visiblement est musicien mais je n'ai pas les reins assez solides pour interpréter ce name dropping, si un contributeur plus doct peut nous éclairer...

J'ai pas de quoi le faire pour l'instant mais j'ai une envie furieuse de me refaire toute la filmo.

La crasse et la virtuosité, l'obsession et le trouble. Un génie.
Réponse de Italia'90
le 11/08/2021 à 09:18
Message posté par Veni Vidic Vici
French connection.

Je vais pas recommander Citizen Kane une fois de plus mais Friedkin bordel. Vraiment un très grand real. Pas un bon Real, pas un faiseur doué ou un talent participant au renouveau d'une époque. Non un très grand réal.

Meilleur filmeur de connard de l'histoire du cinéma. Devant Aldrich, parce que techniquement, il met des taquets à tout le monde. Incroyable comme des scènes de pur esbroufe n'ont pas pris une ride. Un montage en béton armé, wikipédia nous dit Don Ellis qui visiblement est musicien mais je n'ai pas les reins assez solides pour interpréter ce name dropping, si un contributeur plus doct peut nous éclairer...

J'ai pas de quoi le faire pour l'instant mais j'ai une envie furieuse de me refaire toute la filmo.

La crasse et la virtuosité, l'obsession et le trouble. Un génie.


(Tu as fait exprès de citer Citizen Kane ? Car c'est le film qui a donné à WF l'envie d'être réalisateur)
Réponse de Veni Vidic Vici
le 11/08/2021 à 09:51
Message posté par Italia'90
(Tu as fait exprès de citer Citizen Kane ? Car c'est le film qui a donné à WF l'envie d'être réalisateur)


Pas du tout. Mais c'est le cas de 90% des réalisateurs de cette génération, non?
Réponse de Italia'90
le 11/08/2021 à 10:07
Message posté par Veni Vidic Vici
Pas du tout. Mais c'est le cas de 90% des réalisateurs de cette génération, non?


Fort possible, en effet.

En tous cas, content que tu l'aimes autant, et d'avance bonne filmo.

Il m'en manque pas mal de lui, mais les quelques-uns que j'ai vu...des moments inoubliables à chaque fois.
Réponse de Veni Vidic Vici
le 11/08/2021 à 10:15
Message posté par Italia'90
Fort possible, en effet.

En tous cas, content que tu l'aimes autant, et d'avance bonne filmo.

Il m'en manque pas mal de lui, mais les quelques-uns que j'ai vu...des moments inoubliables à chaque fois.


Le problème, c'est de les retrouver. Là j'étais sur des DVD de mon beaux pères. Pas sûr de retrouver Jade ou Bug en VOD.
Réponse de Italia'90
le 11/08/2021 à 10:21
Message posté par Veni Vidic Vici
Le problème, c'est de les retrouver. Là j'étais sur des DVD de mon beaux pères. Pas sûr de retrouver Jade ou Bug en VOD.


https://www2.tirexo.work/films-gratuit/ … rench.html
https://www2.tirexo.work/films-gratuit/ … MULTI.html

Dans "Versions // Choisir d'autres Qualités", tu sélectionnes "HD Light 1080p (Multi)" et c'est parti.
Réponse de el goleador
le 16/08/2021 à 23:49
jamais trop aimé Citizen Kane.. je sais pas peut être que j'ai pas toutes les cartes en main pour l'apprécier mais je me suis quasiment fait chier devant sans comprendre où le film veut en venir, je trouve Le criminel et surtout La soif du mal bien meilleurs. il faut vraiment que je continue la filmo d'Orson.
Réponse de el goleador
le 16/08/2021 à 23:58
OSS 117 alerte rouge en Afrique Noire, en effet alerte rouge faut pas aller voir cette merde.
déjà j'étais pas serein devant ce 3ème opus mais j'aime bien les 2 premiers donc jme suis dis why not va le voir.
mais putain ya rien, tout mais absolument tout est poussif, j'ai à peine décroché un sourire, je regardais ma montre au bout de 30 minute, c'est nul nul nul on retrouve absolument pas l'ambiance des 2 opus précédent. ce film est dépassé.

puis bordel avant le film quand il passait les BA des prochains films (français) j'étais gêné, à part Bac Nord qui peut valoir le coup d'œil le reste c'était de la pure daube, entre une histoire de trains et je sais plus quoi ça donne pas envie d'aller voir.
Réponse de Veni Vidic Vici
le 17/08/2021 à 00:13
OSS 117, j'en sors. C'est pas la catastrophe annoncée. Certes, il n'y a ni la nouveauté du 1, ni la réussite du 2 et l'ensemble se limite à un exercice de style assez vain, lensemble reste sympathique est fait le job, Dujardin surtout. Pour vous rassurer, c'est Bedos à la real mais c'est le même scénariste.

C'est pas transcendantal et franchement dispensable mais loin au dessus de la mêlée niveau comédie française (ce qui est un compliment désespérément relatif, j'en conviens).
Réponse de Veni Vidic Vici
le 17/08/2021 à 00:28
Message posté par docbrown
Et Pierre Niney, il n'est pas à baffer ?


Si si. Du coup il est très bien. Attention, j'en fais pas une tuerie non plus. Efficace, sur la lancée des autres, malheureusement rien de plus.
Réponse de el goleador
le 17/08/2021 à 00:29
Message posté par docbrown
Rhô... On peut considérer sur un niveau de lecture que c'est une critique du self made man étasunien (vision réductrice, y'a des fans ici ^^)
Sinon, il y a l'adaptation du "Procès" de Kafka qui est plutôt bien. De mon côté, j'ai eu du mal avec " La soif du mal", comme quoi ^^


bah ça m'est complètement passé au dessus de la tête, puis en faire le meilleur film de tous les temps alors que c'est même pas le meilleur d'Orson Wells..
ouai Le Procès faut vraiment que je le vois il est dans ma shortlist.
Réponse de el goleador
le 17/08/2021 à 00:33
Message posté par Veni Vidic Vici
OSS 117, j'en sors. C'est pas la catastrophe annoncée. Certes, il n'y a ni la nouveauté du 1, ni la réussite du 2 et l'ensemble se limite à un exercice de style assez vain, lensemble reste sympathique est fait le job, Dujardin surtout. Pour vous rassurer, c'est Bedos à la real mais c'est le même scénariste.

C'est pas transcendantal et franchement dispensable mais loin au dessus de la mêlée niveau comédie française (ce qui est un compliment désespérément relatif, j'en conviens).


en fait c'est même pas le jeu des acteurs le problème, quoi que j'ai pas beaucoup aimé Dujardin dans le film, mais c'est surtout le scénario et l'écriture dépassée notamment sur les "blagues" qui sont vides le problème. bref j'ai vraiment pas apprécié après tant mieux si certains trouvent cela "passable" c'est pas mon cas.

déjà que jsuis pas comédies mais dès que je vois une BA ou le synopsis d'une comédie française.. je suis vraiment gêné, des fois c'est un homme enceinte, d'autres fois des trucs vu et revu pas drôle sur n'importe quoi.. enfin le niveau est bas comme tu dis.
Réponse de Veni Vidic Vici
le 17/08/2021 à 01:00
Message posté par el goleador
en fait c'est même pas le jeu des acteurs le problème, quoi que j'ai pas beaucoup aimé Dujardin dans le film, mais c'est surtout le scénario et l'écriture dépassée notamment sur les "blagues" qui sont vides le problème. bref j'ai vraiment pas apprécié après tant mieux si certains trouvent cela "passable" c'est pas mon cas.

déjà que jsuis pas comédies mais dès que je vois une BA ou le synopsis d'une comédie française.. je suis vraiment gêné, des fois c'est un homme enceinte, d'autres fois des trucs vu et revu pas drôle sur n'importe quoi.. enfin le niveau est bas comme tu dis.


Personnellement, j'ai vraiment bien rigolé. Le problème est plutôt, de mon côté, comment se situe le film par rapport aux autres : il n'apporte absolument rien de nouveau. C'est une pure suite, la répétition d'une formule où le deuxième apportait tellement plus. Absolument rien de nouveau dans ce film, rien d'inédit et je comprends que ça puisse provoquer une profonde tristesse, voir un ennui poli. J'ai passé un très bon moment quand même et je tiens à le préciser mais quelque chose de nouveau et de ce que ça pouvait dire de la France a quitté la série. C'est une suite toute bête et, tristesse infinie, je le répète : une basique itération d'une formule, où on fantasmait tellement plus
Réponse de Italia'90
le 17/08/2021 à 01:17
Message posté par el goleador
bah ça m'est complètement passé au dessus de la tête, puis en faire le meilleur film de tous les temps alors que c'est même pas le meilleur d'Orson Wells..
ouai Le Procès faut vraiment que je le vois il est dans ma shortlist.


Le côté révolutionnaire de sa palette technique joue pour lui.
Premier film d'un (très !) jeune prodige de la scène, le mec ne connaît rien à la caméra et du coup innove sur pas mal de plans (avec l'aide de l'ouverture d'esprit de son chef-op', qui l'a suivi à fond dans le trip expérimental), j'imagine qu'à l'époque les yeux des spectateurs et des critiques ont dû être marqués par ce qu'ils voyaient à l'écran - tout ceci nous semble sans doute terriblement banal 70 ans plus tard.
Et puis le tapage autour du film, avec Hearst qui tente par tous les moyens de l'interdire vu qu'il est le modèle du protagoniste principal. Ça avait causé un sacré scandale à l'époque.
Sans parler de Welles qui à 25 ans à peine est incroyable d'authenticité dans la peau d'un quadra, quinqua puis sexagénaire...
Réponse de el goleador
le 17/08/2021 à 18:35
Message posté par Italia'90
Le côté révolutionnaire de sa palette technique joue pour lui.
Premier film d'un (très !) jeune prodige de la scène, le mec ne connaît rien à la caméra et du coup innove sur pas mal de plans (avec l'aide de l'ouverture d'esprit de son chef-op', qui l'a suivi à fond dans le trip expérimental), j'imagine qu'à l'époque les yeux des spectateurs et des critiques ont dû être marqués par ce qu'ils voyaient à l'écran - tout ceci nous semble sans doute terriblement banal 70 ans plus tard.
Et puis le tapage autour du film, avec Hearst qui tente par tous les moyens de l'interdire vu qu'il est le modèle du protagoniste principal. Ça avait causé un sacré scandale à l'époque.
Sans parler de Welles qui à 25 ans à peine est incroyable d'authenticité dans la peau d'un quadra, quinqua puis sexagénaire...


je pense qu'en effet je n'avais pas toutes les clefs pour apprécier ou comprendre le film du coup
Réponse de Italia'90
le 17/08/2021 à 23:01
Message posté par el goleador
je pense qu'en effet je n'avais pas toutes les clefs pour apprécier ou comprendre le film du coup


Après, certains de ses films sont peut-être meilleurs que celui-là, c'est tout à fait possible. Là je n'évoquais que de ce qu'a apporté le film au cinéma, perso j'ai adoré "La Dame de Shanghai", "Le Criminel" et "Macbeth". J'ai beaucoup aimé "La Soif du Mal" mais l'ai trouvé un peu long au milieu.
"La Splendeur des Amberson", bien qu'apparemment massacrée au montage par les producteurs, est magnifique aussi.
Réponse de Gerard2Nerval
le 18/08/2021 à 04:39
Réalisateurs qu'on oublie.

Yves Boisset :

"Espion, Leve Toi" Lino Ventura, Piccoli (dans le rôle du méchant), Bruno Cremer (SDECE), musique Morricone. Parfait. Agent Endormi qui s'éveille.

"L'attentat" : Affaire Ben Barka, Trintignant, Piccoli (dans le rôle du méchant again), Noiret, Cremer (encore), Siberg. Affaire Ben Barka, Service secrets, Renseignements, Pouvoirs en Place..

A voir aussi :
"Le Prix du Danger", presque anticipateur
"Dupont Lajoie", rien n'a changer, toujours "facile", de taper la cible "facile"
Réponse de Veni Vidic Vici
le 18/08/2021 à 11:58
Le prix du danger, le film honteusement plagié d'une nouvelle de Stephen King?
Réponse de Gerard2Nerval
le 18/08/2021 à 12:09
Entre Running Man et RollerBall on fera pas l'innocent non ? Comme si ton blaze venait du plus parfait..

Bref Yves Boisset, merci
Réponse de Gerard2Nerval
le 18/08/2021 à 12:11
D'ailleurs saviez vous que Orson Welles a honteusement pompé Shakespeare ? Olalala

Bref on cause ou on taille ?

Connectez vous pour participer à cette discussion

Partenaires
Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom
Hier à 12:58 Kansas City va construire le tout premier stade dédié à une équipe féminine 38 Hier à 12:09 Le magnifique tacle d'un streaker en D5 anglaise 21 Hier à 11:49 Le Hebei FC (D1 chinoise) arrête les frais 43