Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Arsenal

Armand Traoré revient sur la défaite 8-2 d'Arsenal contre Manchester United

Modififié
Onze hommes contre onze enfants.

Et à l’arrivée, une humiliation pour Arsenal. Manchester United/Arsenal : 8-2">Le 28 août 2011, les Gunners ont pris l’une des plus grandes claques de leur histoire à Old Trafford, contre Manchester United. Le score final, 8-2, a de quoi faire mal à la tête. Titulaire sur le côté gauche de la défense londonienne ce jour-là, Armand Traoré est revenu sur ce naufrage collectif pour talkSPORT : « Je me souviens juste d'avoir été submergé par l'attaque. Ils ont continué d’attaquer de mon côté et j'avais Arshavin qui n'était pas très intéressé par la défense, donc j'avais Smalling et Nani face à moi en deux contre un. »


« C'était comme si nous étions intimidés ; comme quand vous êtes à l’école, qu’un enfant est brutalisé et qu’il ne peut pas vraiment agir, car l'autre adversaire ou l'autre gars est trop fort, poursuit le Franco-Sénégalais, qui faisait là sa dernière apparition sous le maillot des Gunners, puisque transféré deux jours plus tard à QPR. À la fin du match, c'était comme un enterrement. C'était comme si quelqu'un se faisait enterrer. Tout le monde regardait le sol. Même le boss n'a rien dit, on ne l'a pas vu. Sur le chemin du retour, c'était la même chose, c'était silencieux. Que pouvez-vous dire quand vous avez pris huit buts contre l'un de vos rivaux ? »

Il faudrait poser la question aux Barcelonais. QB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons

il y a 3 heures Pour les 60 ans de Maradona, offrez-vous notre livre 100% Diego ! Hier à 22:30 Plus que 48h pour découvrir la collection photos So Foot d'octobre 1 Hier à 17:46 Le gardien de La Haye égalise à la 94e, son équipe se qualifie aux tirs au but 7
Partenaires
Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine
Hier à 14:07 Le joli coup franc d'Alessandrini avec Qingdao 4 Hier à 12:32 Diacre en prend encore pour son grade 77 Hier à 11:59 Jérémie Janot sauve un petit chat de la mort 51