Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 8 Résultats Classements Options
  1. // Covid

Après StopCovid, on a imaginé d’autres applis pour le football

Depuis ce mardi matin, l’application mobile StopCovid est disponible. Elle permet d’avertir un éventuel contact avec une personne infectée et ainsi limiter la pandémie du coronavirus. De quoi faire réfléchir la FIFA sur la mise en place d’applications pour rendre le football meilleur ou permettre à certaines équipes d’éviter de souffrir.

  • StopRemontada

  • Pour un téléspectateur neutre, une remontada est toujours un moment extraordinaire. Voire magique lorsque celle-ci tourne en notre faveur. En revanche, pour les vaincus, une remontada peut vite devenir un traumatisme impossible à surmonter. Et ce ne sont pas les Parisiens qui diront le contraire. Heureusement, StopRemontada permettrait à une équipe qui s’impose par plus de trois buts d’écart au match aller d’éviter d’être la risée du monde quelques jours plus tard en empêchant l’adversaire de planter un pion supplémentaire lorsque ce dernier en a déjà marqué deux. Et tant pis pour la magie. La santé mentale est plus importante.

    Pour qui elle sera utile ? Le Paris Saint-Germain, le FC Barcelone et toutes les équipes qui affrontent Cristiano Ronaldo en match à élimination directe de Ligue des champions.


  • StopPiedsCarrés

  • Existe-t-il plus frustrant pour un joueur de foot que de faire l’appel parfait dans le dos de la défense et de ne pas recevoir le ballon, car ton pote a raté sa passe et envoyé le cuir en sortie de but ? Et le pire dans tout ça, c’est que tu te sens obligé de l’applaudir pour le féliciter pour l’intention. Si cette situation est rageante, celle du passeur qui délivre un caviar à l’attaquant qui envoie une praline 10 mètres au-dessus des cages l’est tout autant. Voire plus. Autant de manqués que pourrait résoudre l’application StopPiedsCarrés. Celle-ci permettrait, une fois utilisée, aux joueurs de voir les pieds du passeur prendre la forme de ceux de Xavi et ceux du buteur prendre l’apparence des panards de Ronaldo (le vrai !). Et non sa coupe de cheveux au mondial de 2002, rassurez-vous.

    Pour qui elle sera utile ? 80% des joueurs de Ligue 1. Et non, Nicolas Pallois ne fait pas partie de cette liste.

    Vidéo


  • StopSeum

  • « La France a joué à rien, a joué à défendre avec onze joueurs à 40 mètres de leur but. J’ai regardé la finale, mais j’ai éteint la télé à la 94e : je n’avais pas du tout envie de voir la France célébrer sa victoire. » « Je préfère perdre avec la Belgique que gagner avec la France. » La Coupe du monde 2018 et la défaite de la Belgique en demi-finales contre la France sont venues rappeler que le footballeur est souvent un mauvais perdant teinté de seum. Une attitude déjà aperçue deux ans plus tôt chez les Belges, mais aussi du côté des supporters français, qui n’ont pas apprécié de perdre contre le Portugal à l’Euro 2016 et « leur jeu dégueulasse » . Heureusement, StopSeum est là pour permettre à ces mauvais joueurs de ravaler leur salive, baisser la tête, accepter la défaite et retourner travailler.

    Pour qui elle sera utile ? À Thibaut Courtois, Thomas Meunier et tous les autres ressortissants d’outre-Quiévrain.




  • StopCornerÀDeux

  • Hormis la frappe de Maniche face aux Pays-Bas à l’Euro 2004, qui se rappelle d’un but marqué à la suite d'un corner joué à deux ? Personne. Logique puisque personne ne marque à la suite d'un corner joué à la rémoise. Pire, les défenseurs se fatiguent à traverser tout le terrain pour voir leurs potes se faire une passe et être signalés hors jeu. Ou alors les voir perdre le cuir et obliger ainsi les défenseurs à revenir à leur poste en sprintant. La FIFA n’ayant toujours pas pris la décision de sanctionner d’un carton rouge tout joueur disputant un corner à la rémoise, l’application StopCornerÀDeux est là pour empêcher ces délinquants de tuer l’esprit du football. Et ainsi permettre aux téléspectateurs de voir des duels aériens et des coups de boule de mammouth. Et ce n’est pas Sergio Ramos qui dira le contraire.


    Pour qui elle sera utile ? Pour toutes les équipes qui veulent enfin marquer un but sur corner.


  • Stop0-0

  • Oui, il est possible de prendre du plaisir devant un 0-0. Mais ne nous mentons pas, ceci est très rare. La plupart du temps, les 0-0 ressemblent à deux blocs bas qui se font face et qui attendent une erreur de l’adversaire ou une faille de leur défense. En vain. Résultat, la rencontre se termine avec quatre frappes de chaque côté dont une cadrée avec comme climax un débordement du latéral qui se termine par un joli centre que la défense adverse repousse. Pour éviter ça, les téléspectateurs pourraient se connecter sur leur appli Stop0-0, et ainsi voir les attaquants jouer comme Liverpool, tandis que les défenseurs prendront exemple sur ceux du Téfécé. Et voilà comment le score passe de 0-0 à 6-2 en dix minutes.


    Pour qui elle sera utile ? Pour ceux qui n’ont rien d’autre à faire un samedi soir que de regarder le multiplex Ligue 1.


  • StopVAR

  • Il va falloir faire avec. Désormais le football se joue avec la VAR. Fini donc les coups de vicelards comme la main de Diego Maradona. Et bonjour aux célébrations à retardement. Une fois que l’arbitre a posé sa main sur son oreillette afin d’être sûr qu’il n’y ait pas de position de hors-jeu ou de faute au préalable. Heureusement, l’application StopVAR va permettre aux entraîneurs de brouiller les communications. L’arbitre n’entendra alors plus son homologue en cabine. Tandis qu’il se tiendra face à un écran noir lorsqu'il se dirigera vers l’écran de télévision après avoir fait le geste le plus insupportable de la décennie avec ses doigts. Qui sait, l’arbitre pourra peut-être prendre sa propre décision et redevenir humain.


    Pour qui elle sera utile ? Pour le football.




  • StopTouchesLongues

  • Est-ce que les gens tentent d’escalader un immeuble après avoir vu le film Yamakasi ? Non. Est-ce qu’ils descendent une falaise à VTT après avoir regardé les vidéos de Michal Kollbek ? Non. Alors pourquoi les footballeurs tentent d’imiter Rory Delap ou encore Aron Gunnarsson en tentant une touche longue alors qu’ils n’ont ni les abdominaux ni les bras suffisant pour réussir cette tâche. Le pire, c’est qu’ils sont sûrs d’eux en prenant quelques pas d’élan et en demandant aux coéquipiers de s’éloigner. Pour, finalement, rendre le cuir à l’adversaire. Face à ces Hafþór Júlíus Björnsson en herbe, il n’y a qu’une solution un brin radicale : StopTouchesLongues. Une fois actionnée, cette application enverra une décharge dans le corps des lanceurs de touches, les obligeant à privilégier une solution courte. Et spoiler, le résultat sera meilleur.

    Pour qui elle sera utile ? Tous les défenseurs qui traversent le terrain sur une touche longue pour voir le ballon s’arrêter avant la surface.


  • StopTerrainsPourris

  • Les équipes de Premier League ont beau avoir des sous plein les poches et des joueurs internationaux à foison, ce qui fait que le championnat d’Angleterre est considéré par beaucoup comme le meilleur du monde est l’état de la pelouse. C’est bien simple, ce sont des billards où les mots faux rebond n’existent pas. Et force est de constater que c’est plus facile de jouer au football sur un terrain tout lisse et bien taillé que sur un synthétique ou sur un rectangle vert que des rugbyman ont utilisé quelques jours plus tôt. Car oui, tout Neymar qu’il est, il ne joue pas pareil au Parc des Princes qu’à la Mosson au mois de décembre. Mais que Montpellier et d’autres clubs de Ligue 1 se rassurent, StopTerrainsPourris est là pour que l’herbe pousse et que les trous se rebouchent. Et il pourra même y avoir un petit géranium à côté du banc de touche.

    Pour qui elle sera utile ? Au Stade rennais, dernier du championnat des pelouses de Ligue 1 cette saison.


  • StopBlessure

  • La France aurait-elle gagné la Coupe du monde 2006 si Djibril Cissé ne s’était pas fracturé tibia et péroné en amical face à la Chine ? Presnel Kimpembe aurait-il eu la même carrière s’il n’avait pas dû remplacer au pied levé Thiago Silva, blessé, lors de la victoire du PSG contre le Barça en Ligue des champions (4-0) ? Autant de questions qui ne trouveront jamais de réponses. Mais ça, c’était avant l’application StopBlessure qui soigne les bobos aussi vite que Captain Marvel. Cela va permettre à Neymar de ne plus être en vacances au mois de mars. Mais surtout de ne plus entendre la phrase : « Je devais signer professionnel, mais je me suis fait les croisés à 15 ans. » Il va désormais falloir trouver d’autres mythos.

    Pour qui elle sera utile ? Yoann Gourcuff, Abou Diaby ou encore Marco Reus.




  • StopCélébrationContrôlée

  • À l’image de Cristiano Ronaldo, de Mauro Icardi ou encore de Memphis Depay, une grosse partie des footballeurs ont leur propre célébration rendant l’après-but moins naturel. Tandis que les autres se contentent de serrer le poing ou d’aller faire un câlin au passeur. Ou, pire, de lever les mains en l’air pour s’excuser d’avoir planté un but à son ancienne équipe avec qui il n’a joué que six mois. Alors qu’au fond d’eux-mêmes, ces mêmes joueurs n’ont qu’une envie : courir dans tous les sens et faire quelques bras d’honneur à un supporter, ou à un entraîneur qui ne leur a pas fait confiance. Ou bien se diriger vers son concurrent direct et lui lancer un petit « cheh ! » Heureusement, StopCélébrationContrôlée est là pour faire oublier au buteur qu’il est filmé et le laisser exprimer ce qu’il a réellement sur le cœur. Et oui, Thierry Henry va pouvoir sourire après un but.

    Pour qui elle sera utile ? Pour les cartons jaunes qui vont pouvoir être dégainés à chaque but.

    Par Steven Oliveira
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

    Dans cet article


    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons

    Partenaires
    Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom
    Hier à 13:20 Thierry Henry s'agenouille 8 minutes et 46 secondes 177
    Hier à 11:24 Salomon Kalou file à Botafogo 6 Hier à 09:54 Nashville doit déclarer forfait pour la reprise de la MLS 7