Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 17 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Faits divers

Après la finale de Copa América 2016, Messi a pleuré « comme un bébé »

Modififié
Dur dur d’être un Messi.

La défaite en finale de Copa América en 2016 a laissé des traces pour les Argentins. Mais particulièrement pour Lionel Messi. Celui-ci avait annoncé sa retraite internationale après cette troisième finale perdue de rang.

Mais les maux de l’Argentin étaient bien plus profonds, comme le révèle Elvio Paolorosso. Après la défaite, cet ancien préparateur physique sous Tata Martinez explique être retourné dans le local des équipements, à 2h du matin. Il y a trouvé Leo Messi, abattu de tristesse, seul : «  J’avais trouvé Leo, seul, absolument seul, en train de pleurer comme un bébé qui a perdu sa mère. Je l’avais écouté et il disait que les gens l’accablaient, qu’ils assuraient qu’il avait oublié tout le monde depuis son départ pour l’Europe, qu’il avait de l’argent et qu’il aimait ça.  »

Dans un état de choc terrible, Leo Messi a même emporté le préparateur physique avec lui dans sa tristesse : « Il était couché là, sans que personne ne puisse le réconforter, poursuit-il. Seul, absolument seul. Je ne pouvais rien faire. Je l’ai serré dans mes bras et nous avons tous les deux pleuré. »


Ne retiens pas tes larmes. PM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi