Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 8 Résultats Classements Options
  1. // Euro 2020
  2. // Gr.H
  3. // France-Albanie (3-0)

Antoine, les opticiens !

Puisqu'il faut être rabat-joie sur un point, que ce soit celui-là : au milieu du succès 3-0 de l'équipe de France sur Andorre, Antoine Griezmann a raté un penalty, trois jours après le premier contre l'Albanie. Spoiler : ça n'était pas le seul de la soirée.

Modififié
La dernière fois, c’était sa femme, et ça avait bien fait marrer tout le monde. « C’est sûrement parce qu’elle n’a pas regardé le match, avait-il glissé en zone mixte après le carton face à l’Albanie (4-1). C'est vrai que j'étais sur une bonne dynamique, mais on ne peut pas toujours marquer, c'est dommage, il va falloir retravailler ça. » Lorsque Antoine Griezmann envoie balader les journalistes, c’est toujours en les caressant à demi.


Il est comme ça, « Grizou » : une pirouette pour évacuer la question taquine, celle concernant son penalty envoyé sur la barre de Thomas Strakosha, et on passe à la suivante, manière polie de signifier que s’il faut bien remplir les papiers du lendemain, autant qu’il y figure pour son humour. Mais ce mardi soir face à Andorre, le bonhomme s’est de nouveau loupé sur l’exercice, son deuxième échec, donc, après sept succès consécutifs en Bleu, devenant au passage le premier Français à manquer deux penaltys consécutifs sur les dix dernières saisons. C’est dommage, il va falloir retravailler ça.

Occurrences

Au cours d’un match plus monotone qu’un épisode de la vie de Gary, l’escargot de compagnie de Bob l’Éponge, voilà un geste noble que celui d’offrir à la presse un endroit où planter ses crocs. Évacuons la problématique d’entrée : oui, il est mal tiré. Mieux que celui d’il y a trois jours – parce qu’il est cadré, déjà –, moins bien que la plupart des autres. Point. On se fiche des explications comme de la pointure de Blanche-Neige, même si l’on sait qu’il faudra en apporter, faute d’avoir beaucoup d’autres choses sur lesquelles phosphorer. Il relève d’ailleurs d’une certaine ironie que ce soit sur la tête de type-là que tombe le menhir, tant les occurrences « Griezmann penalty » sur Google sont nombreuses. Là, sautillant de l’URL en haut de la barre de recherche, cette fois où il montra deux fois à Subašić où il allait tirer – à droite –, avant de faire l’inverse. C’était en finale de Coupe du monde. Cette fois où il était dans une chanson. Cette fois où, avec l’Atlético, un soir de décembre dernier, il inscrivit son 200e but en carrière.



Cette fois où il dit : « Je pense avoir trouvé le petit truc pour les mettre, mais je ne peux pas le dire. Il y a un an ou deux, je les ratais tous. » C’était dans une salle de conférence de presse d’Istra, loin d’ici, loin des petits fours du Stade de France, après un France-Argentine monstrueux (4-3). À bien y regarder, pas faux : sept dans une vie, qu’est-ce que ça représente, pour 17 réussites ? Deux ratés lors de la saison 2015-2016, toujours face à Keylor Navas. Puis trois en 2016-2017 ce qui, pour le coup, ressemble à de l’accumulation. Pour les convaincus du bulbe, ceux qui estiment que la vie n’est qu’une éternelle boucle de recommencement, on ne trouve qu’un passif de deux penaltys ratés consécutivement : contre le Bayern Munich (1-0), en Ligue des champions, le 28 septembre 2016, puis contre le Valence CF (2-0), le 2 octobre suivant en Liga. Bravo, la vie est un rond.

Kane, dans la danse

Autre constance : sur ses huit ratés, donc, six ont eu lieu à l’hiver. Tirez-en les conclusions que vous voulez, ce que ne fait pas Didier Deschamps : « Antoine, il ne gamberge pas. Il a su mettre les penaltys quand il a fallu les mettre. Il en a raté deux, mais s'il y en a un troisième à marquer au prochain match, il sera là » , a-t-il glissé en conférence de presse. Léo Dubois, lui, a gentiment laissé entendre qu’il ne se permettait pas encore de le chambrer sur le sujet, si tant est qu’il soit abordé un jour, ce qui n’avait pas été le cas dans les vestiaires.


Probablement parce qu’après avoir buté sur les gants de Josep Antonio Gómes, type au parcours aussi coloré qu’incompréhensible, Griezmann s’est marré, et que cela ne l’a pas empêché de livrer une prestation dans ses habitudes, toute en déviations intelligentes et coups de pied arrêtés bien sentis, une passe décisive au compteur à la fin. Les malins auront remarqué que 350km plus à l’est, dans la folie de Southampton où Anglais et Kosovars se sont arrachés les vêtements (5-3), Harry Kane s’est également loupé sur l’exercice. C’était aussi son huitième raté en carrière, le troisième en sélection. Va-t-on en faire tout un fromage ? Non, mais c'est à se demander où était son épouse.


Par Théo Denmat
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible

Hier à 14:11 EuroMillions : 173 millions d'€ à gagner + 1 millionnaire garanti ce mardi Hier à 14:01 10€ gratuits pour miser sur la Ligue des Champions : Tentez de les transformer en + de 100€ !
Hier à 17:15 Le Las Vegas Lights FC balance 10 000$ à ses supporters 11 Hier à 17:00 Le récap de la #SOFOOTLIGUE Hier à 16:06 Pluie de peluches à Rotterdam pour des enfants malades 9 Hier à 14:22 Le comité d'appel de la CAF rejette l'appel du Wydad Casablanca 11
Partenaires
Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi
Hier à 12:23 Vega baisse son short pour célébrer son but face au FC Atlas 38 Hier à 12:00 Défaite pour la première de Maradona avec le Gimnasia La Plata 11 Hier à 09:13 FC Thouroude #47 : C'est la rentrée