Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 96 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. // Gr. E
  3. // Benfica-Barcelone

Fati sur mesure

Après plus de dix mois de convalescence, Ansu Fati a fait son grand retour au Camp Nou face à Levante dimanche dernier. Seulement dix minutes auront suffi au nouveau numéro 10 du Barça pour inscrire son premier but de la saison et redonner du baume au cœur d’un FC Barcelone en quête de succès. Avec tout le poids que cela comporte, l’héritier de Messi n’a jamais aussi bien porté son statut.


Pour le commun des mortels, le mois d’août à Barcelone rime avec tourisme, vacances et farniente. Cependant, cette habitude oisive détonne avec le comportement d’un garçon de 18 ans pétri de talent comme Ansu Fati. Le 25 août dernier, le nouveau numéro 10 du Barça a connu le goût presque oublié du plaisir au travail. « Le jour où j’ai remis mes chaussures de foot pour retourner à l’entraînement collectif, j’ai demandé au club si mon père et mon petit frère pouvaient assister à l’entraînement, évoque l’intéressé sur le site du club. Quand ils ont commencé à me voir sauter, courir et toucher le ballon, ils ont pleuré. Et à vrai dire, j’ai pleuré aussi. C’était une journée très émouvante pour ma famille. »



Une journée à marquer au fer rouge à la fois pour le crack barcelonais - victime d'une fracture du ménisque du genou gauche le 7 novembre dernier -, mais aussi pour son club, en grande difficulté financière et sportive par rapport à la précédente décennie. Dès lors, son entrée en jeu au Camp Nou ce dimanche contre Levante (3-0) à la place de Luuk de Jong est venue s’ajouter à la romance de son histoire chez les Culés. Puis le talent a fait son œuvre...

« Ma famille m’a vu souffrir »


Comment s’est remise en route la machine Fati ? Grâce à une passe appuyée d’Eric Garcia vers Memphis Depay, puis une feinte du Néerlandais pour laisser place à la créativité du môme. En bagarre avec le modeste Jorge Miramón pour conquérir le ballon, le frétillant attaquant s’oriente vers le but, puis fait danser la salsa à son vis-à-vis avant d’envoyer une frappe tendue sur laquelle Aitor Fernandez ne peut rien. Le temps additionnel vient à peine de démarrer, et le bouquet final s’offre au Camp Nou : Anssumane Vieira Fati, porté en triomphe par Ronald Araujo et tous ses autres coéquipiers, vient d’achever un cycle long de 322 jours par un but symbolique.

Vidéo

« Je veux remercier toutes les personnes qui ont été à mes côtés durant cette période de récupération, évoquait Fati après la rencontre. Ce but sert à mon équipe, mais il fait aussi du bien à ma famille, car elle m’a vu souffrir pendant ces mois difficiles... Mais en réalité, le vrai travail ne fait que commencer. Nous démarrons à peine la saison, nous sommes le Barça et nous nous devons de lutter pour tous les titres possibles. » Voilà, le shérif est de retour en ville. Il est tout juste majeur et a le regard angélique, mais les futurs adversaires du Barça feraient bien de s’en méfier.

Benfica, le premier virage


Lors de la saison dernière, avant sa maudite blessure, Fati cumulait 5 buts et 4 passes décisives en 596 minutes avec le Barça. L'international espagnol pourra-t-il avoir un tel rendement en l'absence de Leo Messi dans les rangs catalans ? Fati est-il capable de relever l’immense challenge de succéder à La Pulga sans passer pour un espoir déchu ? Ce but inscrit après seulement dix minutes effectuées dans cet exercice 2021-2022 est un début de réponse, mais ne peut pas pour autant servir de conclusion. Aussi fort soit Fati, le gamin ne peut pas changer l’univers blaugrana en un claquement de doigt. Malgré tout, Fati apporte une denrée rare dans ce marasme barcelonais : l’espoir. Et ça pour les socios, cela n'a pas de prix dans une période aussi morose.




Mieux : en Fati, ils retrouvent un ailier à l’aise dans le dribble, tonique dans ses appuis et capable de créer le décalage à tout moment. Comme un autre numéro 10 récemment parti du côté de Paris. Un temps assignés à ce rôle, l’expérimenté Philippe Coutinho ou le précoce Yusuf Demir n’ont pas franchement convaincu. De son côté, Fati a montré la voie. Et qui sait, avec de la patience et une gestion physique exemplaire de son joyau né à Bissau, le technicien batave pourra peut-être compter sur une deuxième arme du même type, avec le retour prochain d'Ousmane Dembélé. Absent des feuilles de match depuis sa blessure estivale contre la Hongrie à l’Euro 2020, El Mosquito est toujours attendu au plus haut niveau par son employeur depuis sa signature à l’été 2017. Mais à cette heure-ci, les regards ne sont plus braqués vers l'infirmerie, mais bien Lisbonne, où Fati va affronter le Benfica dans un climat hostile et où la défaite est interdite pour un Barça déjà étrillé par le Bayern en ouverture de cette Ligue des champions. À Ansu d’enfiler le costume du super-héros.



Par Antoine Donnarieix
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.



Dans cet article


Partenaires
Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons
Hier à 15:15 La Ligue anglaise autorise cinq changements en Carabao Cup 2 Hier à 14:45 Le Steaua Bucarest décimé par la Covid-19 15
Partenaires
Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom Tsugi
Hier à 11:02 Entraîneur-joueur depuis dix jours, Nuri Şahin raccroche les crampons 3
Hier à 10:29 Une étude autrichienne chiffre l'impact de la Covid sur les joueurs 6 Hier à 09:58 Viens mater PSG – Leipzig lors d’une projection So Foot ! Hier à 09:37 Mondial tous les deux ans : Infantino défend le « droit de rêver » des petits pays 107