Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 1 Résultats Classements Options
  1. // CDM 2018
  2. // Demies
  3. // Croatie-Angleterre (2-1)

They’re Coming Home

C'est terminé, l'Angleterre est éliminée du Mondial. La fin d'une belle épopée facilitée par un tirage plus que favorable, diront certains, mais dont les Anglais rêvaient depuis près de cinquante ans. Et qu'ils auront décroché au moment, peut-être, où ils s'y attendaient le moins.

Modififié
Demandez à Sinclair, Marianne James et Philippe Manœuvre : ce début d’été est déjà une déception d’un point de vue musical. Un vulgaire mois de juillet placé sous le signe des resucées des tubes du passé, comme on recycle les films de super-héros parce que l’on sait que cela va attirer le chaland au frais de la salle de cinéma. En tête des charts ces derniers temps, Bella Ciao, un vieux chant des partisans italiens – pas inintéressant dans sa première version, celle de 1944 –, et vieil hymne de partisans anglais, fans de football cette fois-ci.


« It’s Coming Home  » qu’ils disaient, référence à cette beuglante de supporters écrite à l’occasion de l’Euro 1996 disputé « à la maison » , comprendre celle du football : l’Angleterre. Le bilan, c’est deux semaines de matraquage auditif depuis la défaite des Three Lions lors du troisième match de leur poule G face à la Belgique, période durant laquelle oui, effectivement, les Britanniques y ont cru. Un tableau ouvert, des adversaires à portée de tir, une malédiction brisée et un coach à la hauteur, surtout, pour une fois. Sauf que tout ça, ça ne suffit pas face au courage.

Des promesses à la pelle, un râteau pour conclure


Est-ce une affaire de trop-plein de confiance en soi ? Peut-être bien. Difficile pourtant de déceler ces derniers temps dans le comportement des Three Lions autre chose que de la décontraction, voire même une certaine modestie. Le qualificatif n’a pas toujours été leur fort, loin de là, autant à ce titre leur reconnaître la lucidité de ne jamais s’être enflammés en public. Voilà qui tient probablement beaucoup à la personnalité de leur sélectionneur, Gareth Southgate, un type dont on retiendra tout autant le gilet sans manches que les tours qu’il y cachait. Une défense à trois, prometteuse, avec trois petits rosbeefs (Stones – Maguire – Walker) aussi impressionnants en début de match que déroutants à son issue face à la Croatie. Un Kane enfin patron, l’avènement d’Henderson au milieu de terrain, celui également de deux ailiers-latéraux que l’on n’attendaient aucunement à ce niveau de performance. Pour autant, après avoir ouvert le score d’un superbe coup franc à l’entrée de la surface, pour le neuvième but inscrit sur coup de pied arrêté par les Anglais depuis le début du Mondial, on a aussi vu le côté sombre de Kieran Trippier.


Celui d’un type qui commence à gagner du temps à la 55e, alors que la Croatie n’est encore que celle qui se délite au rythme de son naufrage physique, et que la situation demanderait précisément de balancer l’iceberg sur cette barque que l'on sent fragile. Progressivement, donc, la Croatie va reprendre pied, à travers celui de Perišić, et plonger l’Angleterre dans l’apathie d’un jeu dont elle ne maîtrise plus grand-chose, encore moins le rythme et les règles. L’ironique histoire d’un pays qui a dû attendre le crépuscule de sa génération dorée pour enfin pouvoir espérer remporter une médaille de bronze, puisqu'il leur reste encore ça à aller chercher. Pédance, donc, difficile à déterminer. Probablement un peu, là-bas dans le fond, l’occasion étant tellement belle qu’il aurait fallu être fou pour ne pas s’imaginer un instant en finale d’une Coupe du monde, après avoir consécutivement affronté une Colombie décevante, une Suède limitée, et une Croatie cramée. Qu’importe, finalement : cette Angleterre a redoré son blason, c’est une certitude.

Princes, à défaut d'être rois


Le problème des tubes d’été, c’est que leur mélodie reste en tête. Bella Ciao, tiens, puisqu'on l’évoquait, tatoué dans le cortex à coups de vocalises de Maître Gims, ou de vibratos de Vitaa, s’il faut vraiment choisir. « It’s Coming Home » , les Anglais vont l’entendre encore longtemps. Peu importe que les fans aient commencé à l’entonner par autodérision, il y a maintenant presque un mois, le fait est que les paroles avaient pris du corps, surtout ces derniers jours.



Une marche, juste une dernière marche avant les Bleus en digestif, histoire de conclure en beauté un festin que l’on retiendra, passé la déception, comme royal. On l’oublie un peu, mais si l’on s’en réfère à l’espérance de vie moyenne européenne, ce Mondial pourrait être le dernier avant un bon moment où le God Save The Queen sera entonné. Comme le veut la tradition, à la mort d’Elisabeth, on célèbrera le roi. Et si le titre anglais n’est encore pas pour cette fois, on peut définitivement déclarer que les héritiers du trône ont dépoussiéré une couronne datant de 1966.



Par Théo Denmat
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

VIDEOS

FC Thouroude #29 - FAUT RAMENER LA COUPE A LA MAISON !

Vidéo
FC Thouroude #29 - FAUT RAMENER LA COUPE A LA MAISON ! FC Thouroude #28 - Les Anglais à la maison, Enzo raconte France 98 FC Thouroude #27 - ON EST EN FINALE !!! FC Thouroude #26 - Une histoire belge, la chatte à DD, la chanson de La Pioche FC Thouroude #25 - It's coming home, la Belgeance et Thierry Henry FC Thouroude #24 - Enzo le footix, les vacances et l’eliminacao du Brésil FC Thouroude #23 - Le secret de Kylian et de l'Uruguay, l'artiste Neymar FC Thouroude #22 - Le giga best-of des chansons FC Thouroude #21 - Valérie Damidot, Grizou, Chuck Norris, l'astrologie FC Thouroude #20 - le hit de Kylian, la perf de Neymar, les Suèdoises FC THOUROUDE #19 - Le grand Raí, Hiroki Sakaï, le prono mysterio FC THOUROUDE #18 - Kylian, Benjamin et Enzo, notre footix préféré FC THOUROUDE #17 - Kanté va bouffer Messi, Quaresma icone fétichiste, Enzo le footix FC THOUROUDE #16 - Pas de match alors que faire aujourd'hui ? FC THOUROUDE #15 - bye bye les Allemands, Kevin de Bruyne, le prono Balec FC THOUROUDE #14 - Quel Brésilien va chialer ce soir ? FC THOUROUDE #13 - Enzo un supporter un peu lourd, le prono Thauvin, la mutinerie argentine FC THOUROUDE #12 - Où est le vrai Suarez, la pilosité de Ronaldo et Joachim Löw FC THOUROUDE #11 FC THOUROUDE #10 - Neymar, Kanté et Thomas VDB FC THOUROUDE #9 - Florian Thauvin, invité exclusif FC THOUROUDE #8 - Le gars sûr Ngolo, le pansement Giroud et l’incroyable Cristiano FC THOUROUDE #7 - Le marché noir des pénos, Tonton Pat, Da Costa FC Thouroude #6 - Harry Happy Kane, Lukaku et le dilemme de Lewandowski FC THOUROUDE #5 - Les cheveux de Neymar, la lettre d'Adrien à DD, Harry Kane FC THOUROUDE #4 - l'arbitrage vidéo, Paul Pogba et LE vrai Neymar FC THOUROUDE #3 - Benji et sa #PavardSquad, Leo Messi et Karius DeGea FC THOUROUDE, ÉMISSION #2 : Les cheveux de Cavani, la chason de Ramos et le pronimal



Dans cet article


Podcast Football Recall Épisode 47 : Mbappé va rouler sur les Croates, des enfants racontent le Mondial et la revanche belge il y a 2 heures Rooney inspire DC United 3
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Podcast Football Recall Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE
Podcast Football Recall Épisode 46 : Français ou Belges, le match des râleurs, les adieux des Bleus et la battle Angleterre-Belgique vendredi 13 juillet Le Mondial 2022 aura bien lieu en hiver 73 vendredi 13 juillet Infantino : « La meilleure Coupe du monde de tous les temps » 104