Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 8 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Résumé

Angers ralenti, Monaco rassuré, Dijon euphorique

Malgré son match nul concédé à domicile contre Amiens (1-1), Angers est remonté à la deuxième place au classement tandis que Nice et Lille se sont neutralisés dans le choc de la soirée. Monaco, lui, a confirmé son regain de forme en étrillant Brest (4-1), alors que Dijon a créé la sensation en allant gagner à Reims (1-2). Enfin, Metz et Toulouse (2-2) ont offert le scénario rocambolesque de la soirée avec une égalisation des Violets à la 96e minute.

Modififié

Angers 1-1 Amiens

Buts : Alioui (83e) pour Angers // Mendoza (13e) pour Amiens

Bel et bien troisième de Ligue 1 au coup d'envoi des rencontres du soir, Angers pouvait récupérer sa place de co-leader en disposant d'Amiens à domicile. Tâche très abordable a priori, sauf que les Picards version Luka Elsner ne sont plus cette formation si docile à l'extérieur. Portés vers l'avant, les partenaires de Régis Gurtner créent rapidement la surprise par l'intermédiaire de Stiven Mendoza. Mais inévitablement, les hommes en rouge finissent par reculer peu à peu, et ce qui pouvait devenir une grosse sensation se transforme en acte manqué : Rachid Alioui, d'un missile contré, permet au SCO d'arracher un point.

Note du match : 2/20, comme le classement d'Angers à l'heure actuelle. Le rêve se poursuit.



Metz 2-2 Toulouse

Buts : Diallo (5e), Niane (90e, sp) pour Metz // Saïd (86e) et Kouloúris (96e) pour Toulouse

Ça ne fait rêver personne, un Metz-Toulouse ? Le stade Saint-Symphorien, lui, a plutôt bien profité du spectacle et du suspense, mais un peu moins du résultat : un match nul, grappillé de haute lutte et sur le gong par les visiteurs. Le scénario du match est dingue : ouverture du score d'Habib Diallo qui se blesse en marquant, égalisation à la 86e minute de Wesley Saïd, penalty d'Ibrahim Niane (remplaçant de Diallo au coup d'envoi) quatre minutes plus tard et enfin ultime coup de canon d'Efthýmis Kouloúris au bout du temps additionnel. Haletant.

Note du match : 6/20, comme le nombre de buts marqués par Habib Diallo depuis le début de la saison. Pas mal, pour un promu.



Monaco 4-1 Brest

Buts : Ben Yedder (27e), Slimani (62e, sp), Gelson Martins (73e), Keita (90e) pour Monaco // Mendy (78e) pour Brest

Ça y est, Monaco est lancé. En même temps, quoi de tel qu'un inoffensif promu pour garder les idées claires ? Entreprenante, l'ASM montre les dents d'entrée de jeu et pique avant la demi-heure de jeu grâce à Wissam Ben Yedder sur un cadeau d'Islam Slimani. Et comme ce n'est pas du tout, mais alors pas du tout le soir du SB29, Mathias Autret et Gautier Larsonneur (assommé par... le ballon) sont contraints de céder leur place. Sans le gardien titulaire, la mission devient impossible pour Brest qui rompt une seconde fois sur un penalty de Slimani après une faute du portier remplaçant Donovan Léon. L'Algérien s'offre même une deuxième passe décisive en lançant Gelson Martins en profondeur avant d'assister au quatrième pion de Keita Baldé, mais ne pourra quand même pas empêcher sa défense de plier sur une reprise d'Alexandre Mendy.

Note du match : 5/20, comme le nombre de buts marqués par Wissam Ben Yedder en quatre matchs de Ligue 1 avec l'ASM.



Nice 1-1 Lille

Buts : Dolberg (13e) pour Nice // Araújo (24e) pour le LOSC

La grosse affiche de cette soirée, aussi emballante sur le papier que dans le jeu. Si c'est le LOSC qui prend un départ canon, les hommes de Christophe Galtier sont calmés net par l'ouverture du score pleine de sang-froid de Kasper Dolberg. Et puisqu'il aurait été inopportun de s'arrêter en si bon chemin, les Aiglons tentent d'enfoncer le clou, mais se heurtent à un Mike Maignan forcé de démontrer pourquoi il est le troisième gardien des Bleus. Mais les Dogues ne sont pas l'une des équipes les plus séduisantes de Ligue 1 pour rien et remettent leur patte sur la rencontre grâce à Luiz Araújo, auteur d'une sublime frappe enroulée en lucarne. Et si les attaques des deux équipes continuent de se faire plaisir, ce sont bien les arrière-gardes qui auront le dernier mot.

Note du match : 9/20, comme le numéro de maillot de Kasper Dolberg qui confirme qu'il peut être un excellent avant-centre quand il le faut.



Reims 1-2 Dijon

Buts : Chavalerin (17e) pour Reims // Tavares (19e), Baldé (48e) pour Dijon

Est-il plus facile de vaincre l'OM et le PSG à l'extérieur sans encaisser de but, ou de battre la lanterne rouge à domicile en menant au score ? Question quasiment rhétorique, réponse évidente... sauf pour le bipolaire Stade de Reims, poignardé par de séduisants Dijonnais. D'une action collective qui n'a rien à envier aux grosses cylindrées européennes, ce sont donc les Champenois et Xavier Chavalerin qui prennent les devants. De quoi provoquer un petit excès de confiance et un relâchement compréhensible. Dommage parce que Dijon, loin d'être la victime que son statut de lanterne rouge laisse deviner, se remet à l'endroit grâce à l'inévitable Júlio Tavares avant d'exulter grâce au bluffant Mama Baldé, passeur décisif et buteur.

Note du match : 2/10, comme le nombre de buts encaissés par Reims ce soir. Soit autant que depuis le début de la saison.



  • Résultats et classement de Ligue 1

    Par Douglas de Graaf
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons

    Hier à 10:48 Viens mater PSG-OM lors d’une projection So Foot inédite 10
    Hier à 19:00 Le récap de la #SOFOOTLIGUE Hier à 18:15 Un maillot contre le racisme dans FIFA 20 19
    Hier à 17:33 Au Mexique, un match perturbé par une bagarre générale dans les tribunes 8 Hier à 16:11 Les anciens footballeurs seraient plus susceptibles de mourir de démence 32 Hier à 16:04 Le jour où Antoine Griezmann s'est fait bannir de FIFA 54 Hier à 15:24 Un club brésilien présente un maillot taché de mazout pour sensibiliser 13
    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons
    Hier à 09:16 Un derby de Los Angeles en demi-finales de la Conférence Ouest en MLS 10