Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Résumé

Angers dégage l'OL du podium, tonnerre sur Brest

Vainqueur facile de Dijon (2-0), le SCO est troisième provisoire de Ligue 1 et a profité du faux pas de Lyon, accroché en fin d'après-midi par Bordeaux. De son côté, Nîmes a éparpillé Brest (3-0), alors que Nantes a enchaîné contre Montpellier (1-0) et que Toulouse a écarté Amiens (2-0). Pas de secousse, mais des validations.

Modififié

Angers 2-0 Dijon

Buts : Muzinga (50e, CSC) et El Melali (71e) pour le SCO.

Bordeaux, Metz, et maintenant Dijon, ce qui fait un chouette 100% de succès à domicile cette saison pour le SCO, qui n'a pas trop eu à forcer pour dépiauter un Dijon en vrac (2-0). Assez délicieux lorsqu'on sait qu'à pareille époque, la saison dernière, les Angevins étaient au fond du seau (trois défaites en trois matchs en août). Comme face à Metz le week-end dernier, les hommes de Stéphane Moulin ont envoyé du jeu, de l'intensité et ont également profité des malheurs de Jobard, qui a perdu deux pions (Marié, Coulibaly). Résultat, les Dijonnais ont logiquement plié en seconde période, d'abord sur un CSC affreux inscrit par Muzinga, puis sur une tête d'El Melali. 0+0+0+0 : putain de moutarde.

Le point banderole : Femme sans sifflet, stade sans idée.

Angers (4-2-3-1) : Butelle - Bamba, Traoré, Thomas, Aït Nouri - Mangani, Santamaria - El Melali (Thioub, 80e), Capelle, Pereira Lage (Ninga, 58e) - Alioui. Entraîneur : Stéphane Moulin.
Dijon (3-5-2) : Rúnarsson - Coulibaly (Mavididi, 40e), Ecuele Manga, Aguerd - Alphonse, Amalfitano, Ndong, Marié (Lautoa, 20e), Muzinga - Baldé, Sammaritano (Mendyl 76e). Entraîneur : Stéphane Jobard.



Toulouse 2-0 Amiens

Buts : Makengo (50e) et Koulouris (59e) pour le Téfécé.

Affiche la moins excitante du soir sur le papier, ce Toulouse-Amiens marquera les esprits par un chiffre : pour la première fois depuis le mois d'avril 2018, le Téfécé a réussi à remporter un match à domicile par plus d'un but d'écart. Vous l'aurez compris : la guigne continue pour Luka Elsner, qui enregistre une deuxième défaite consécutive alors que les Amiénois ont longtemps été les plus entreprenants au Stadium. Problème, le manque de réalisme picard a été puni par les contres toulousains en seconde période et par deux couteaux plantés par Makengo et Koulouris, tous les deux déjà buteurs cette saison. Alerte : Toulouse est sixième de Ligue 1.

Le point banderole :



Toulouse (4-3-3) : Reynet - Moreira, Amian, Diakité, Sylla - Boisgard (Sidibé, 67e), Vainqueur, Makengo (Said 78e) - Dossevi, Koulouris, Gradel (Leya, 87e). Entraîneur : Alain Casanova.

Amiens (5-4-1) : Gurtner - Jallet, Calabresi, Blin, Lefort, Aleesami - Kakuta, Zungu (Cornette, 72e), Gnahoré (Konaté, 62e), Akolo (Timité, 82e) - Guirassy. Entraîneur : Luka Elsner.





Nantes 1-0 Montpellier

But : Touré (85e) pour les Canaris.

Il y avait deux matchs samedi soir, à la Beaujoire. Le premier : celui mené par Valentin Rongier en tribunes, le capitaine du FCN espérant toujours un transfert à l'OM et ayant passé toute sa soirée scotché à son téléphone. Celui-ci semble en passe de s'achever sur une victoire du milieu nantais, alors que Ludovic Blas (Guingamp) pourrait être son remplaçant numérique. Le second : celui qui s'est joué sur le gazon, remporté par les Canaris (1-0) au bout d'une bataille physique et d'un match loin d'être spectaculaire, la faute à des Montpelliérains usés par leur victoire de la semaine face à Lyon. Voilà qui fait deux à la suite pour Gourcuff. Précieux.

Le point banderole :


Nantes (4-2-3-1) : Lafont - Fábio, Girotto, Pallois, Traoré - Touré, Abeid - Bamba (Moutoussamy, 90e+3), Louza (Benavente, 82e), Simon - Coulibaly. Entraîneur : Christian Gourcuff.


Montpellier (3-4-3) : Rulli - Pedro Mendes, Hilton, Congré - Souquet, Le Tallec (Ristić, 87e), Ferri, Oyongo - Laborde, Mollet (Dolly, 77e), Delort (Camara, 87e). Entraîneur : Michel Der Zakarian.



Nîmes 3-0 Brest

Buts : Ferhat (2e), Valls (33e) et Denkey (90e+3) pour les Crocos.

Tonnerre sur Brest. Incapables de s'imposer en Ligue 1 cette saison, les Crocos rêvaient de transformer le promu en crème mousseline. Bingo : porté par un Zinedine Ferhat en fusion et buteur après seulement deux minutes, Nîmes s'est baladé à la maison (3-0) et a écartelé la bande de Dall'Oglio sur la table, grâce notamment à une première mi-temps conjugable au plus-que-parfait. La manière ? Des centres à gogo, une grande discipline, un ballon majoritairement laissé à l'adversaire et des vagues envoyées en contre. Du Nîmes, en somme, ce qu'on n'avait pas trop vu lors des trois premières journées, excepté au cours des vingt dernières minutes à Monaco (2-2) dimanche dernier, et ce qui a été magnifié par la merveille construite par Théo Valls à la demi-heure de jeu. C'est tout ? Non, Kévin Denkey a encore frappé sur son premier ballon et a encore marqué, via un retourné monstrueux. Boum.

Le point banderole :


Nîmes (4-4-2) : Bernardoni - Alakouch, Briançon, Martinez, Miguel - Ferhat, Deaux, Valls (Sarr, 85e), Philippoteaux (Denkey, 90e+2) - Duljević (Fomba, 57e), Ripart. Entraîneur : Bernard Blaquart.
Brest (4-5-1) : Larsonneur - Faussurier, Castelletto, Chardonnet, Perraud - Court (Autret, 75e), Diallo, Battocchio (Cardona, 46e), Lasne, Grandsir (Belkebla, 46e) - Charbonnier. Entraîneur : Olivier Dall'Oglio.


  • Résultats et classement de Ligue 1

    Par Maxime Brigand
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Partenaires
    Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom Tsugi

    Hier à 18:30 Bagarre après le but de Nketiah face à Barnsley 12
    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi