Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 13 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Juventus

Pirlo, le grand saut

Sans même avoir eu le temps de commencer sa carrière d'entraîneur et de s’asseoir sur un banc, Andrea Pirlo s'apprête à poses ses fesses sur celui de la grande Juventus pour remplacer au pied levé un Maurizio Sarri licencié. Folie, idée de génie ou tout simplement sexy ?

Modififié
Mauricio Pochettino ? Simone Inzaghi ? Massimiliano Allegri ? Roberto Mancini ? Zinédine Zidane ? Rudi Garcia ? Antoine Kombouaré ? Non, non, non, non, non, non et non. Peut-être plus tard pour certains d'entre eux mais aujourd'hui, non. Car Andrea Pirlo, tout simplement. Naturellement, esthétiquement, immédiatement et presque logiquement.


Ce samedi, au lendemain de l'élimination par Lyon en huitièmes de finale de Ligue des Champions, la Juventus a donc réalisé le deux en un en moins de temps qu'il faut pour l'écrire. Exit Maurizio Sarri, son Scudetto d'honneur et sa philosophie tactique qui n'a pas fait évoluer la Vieille Dame après une saison perturbée par le coronavirus. Bonjour « l'Architetto » , sa pilosité faussement décontractée et son élégance globale.

Un diplôme en poche, et... c'est tout


En écho à sa popularité à Turin, beaucoup de supporters et de joueurs ont déjà applaudi cette nomination. À commencer par son pote Gianluigi Buffon, qui n'a pas attendu pour tweeter sa joie. Pourtant, celui qui devait prendre en charge les moins de 23 ans du club dispose d'un inconvénient de taille en apparence : Pirlo n'a absolument jamais coaché. Ni de près, ni de loin. Ni chez les amateurs, ni chez les professionnels. Ni en tant qu'adjoint, ni en tant que spécialiste des coups de pied arrêtés. À peine vient-il d'obtenir son diplôme UEFA A (en 2018) et de commencer à réunir dans sa propre réflexion toutes ses connaissances tactiques acquises au contact des grands techniciens croisés au cours de sa carrière de footballeur (Antonio Conte, Carlo Ancelotti, Massimiliano Allegri, Marcelo Lippi...), lui qui a également consacré une partie de ses derniers mois à récolter des conseils chez de nombreux entraîneurs.


« C'est un choix naturel, très bianconera, a justifié le coordinateur technique de l'entité Fabio Paratici, dans des propos rapportés par Sky Sport. C'est un homme qui a joué pour nous et avec qui nous avons toujours gardé contact, je pense qu'il est prédestiné. » Suffisant pour que d'autres légendes de la Juve soient convaincus, à l'image d'Alessandro Del Piero qui a lui aussi réagi sur Sky Sport : «  Pour être franc, je n'aurais pas parié sur le fait qu'il devienne l'entraîneur et c'est une surprise pour moi aussi. J'étais déjà content qu'il prenne les moins de 23 ans et je pensais que c'était la bonne décision pour lui, mais il a sauté le pas et a tout ce qu’il faut pour faire encore mieux que Zidane : il connaît déjà le club, les joueurs, les dirigeants... »

Réussir où Sarri a échoué


Conscient que l'option Sarri n'avait pas été une bonne pioche, les dirigeants de la Vieille Dame ont donc complètement changé de cap. Avec plusieurs objectifs : faire plaisir aux supporters, qui n'ont jamais réellement idolâtré l'ancien de Naples contrairement à Pirlo, renouer le lien avec le vestiaire, qui ne semble pas chagriné par le départ de l'ex de Chelsea (Douglas Costa aurait même «  liké  » le post Instagram des Bianconeri annonçant son licenciement) alors que son successeur a joué avec plusieurs éléments encore en activité (Buffon, Giorgio Chiellini ou encore Leonardo Bonucci), et redonner un peu d'élan à une équipe trop peu spectaculaire qui semble sur la fin. Bref, offrir un nouveau départ à une Juve en quête d'harmonie et de C1. Mais attention, rien ne sera simple et le principal intéressé le sait.


À seulement 41 ans, ce dernier va d'abord devoir prouver ses qualités de meneur d'hommes sur la touche sans se laisser bouffer par des trentenaires pas si loin de lui niveau bougies soufflées. Il va également avoir la lourde tâche de proposer un style novateur, avec un rajeunissement général (le président Andrea Agnelli a en effet pointé du doigt l'effectif, l' «  un des plus vieux d'Europe » , comme piste de réflexion pour « retrouver l'enthousiasme » suite à l'échec contre l'OL) et des recrues qui ne seront pas forcément les siennes tout en continuant à remplir l'armoire à trophées. Pour Sky, son désormais confrère Gennaro Gattuso a d'ailleurs prévenu : « Il a de la chance de commencer avec la Juventus, mais ce métier est une profession où une grande carrière de joueur ne suffit pas. Il faut étudier, travailler dur et on ne dort pas beaucoup. C'est un métier totalement différent, et nous ne pouvons pas l'apprendre uniquement dans les livres. » À voir, maintenant, si le banc ne sera pas trop dur pour le fessier de l'Andrea.

Par Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons

Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi
Hier à 12:09 L'ONU pointe du doigt le transfert de Kwang-song de la Juve au Qatar 55 Hier à 11:58 Plus que 2 jours pour voir la collection de tirages So Foot de septembre !
Hier à 11:08 Kevin-Prince Boateng se relance à Monza 12 Hier à 10:58 Des U18 attaqués par une bande armée lors d’un match à Reims 132
À lire ensuite
Bernat, au quart de tour