Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 10 Résultats Classements Options

Anderlecht désigne le tireur de penalty en faisant un « pierre-feuille-ciseaux »

Modififié
Le pierre-feuille-ciseaux mériterait d'être enseigné dans tous les centres de formation du monde.

Lors du match Anderlecht-Ostende (5-2) comptant pour la deuxième journée de Jupiler League (Belgique), deux joueurs du club de Bruxelles ont décidé de procéder à un pierre-feuille-ciseaux pour savoir qui tirerait le penalty. L'attaquant croate, Ivan Santini, a remporté ce jeu avec autorité face à Landry Dimata et a ensuite trompé le gardien William Dutoit.

Pour voir la vidéo.

Le petit coupe-ongles de Landry Dimata n'a rien pu faire contre le rocher d'Ivan Santini !


Il en faudra toutefois plus pour abîmer la bromance naissante entre les deux attaquants des Mauves, qui ont inscrit 100% des buts de leur équipe après deux journées et trustent les deux premières places du classement des buteurs de Jupiler League (Santini 6 buts, Dimata 3). GA
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 16:53 Le coup de gueule de Didier Quillot après les multiples reports en L1 86 Hier à 16:04 Trêve de publicité pour les paris en ligne en Grande-Bretagne ! 15
Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 08:58 Tony Chapron : « La VAR n’est pas juste » 125