Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 9 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Inter-Napoli (1-0)

Ancelotti : « Cris racistes ? La prochaine fois, on quittera le terrain »

Modififié
Si le Napoli s’est incliné hier sur la pelouse de l’Inter (1-0), l’essentiel était ailleurs pour les Azzurri.

Expulsé en fin de match (81e) pour deux cartons jaunes reçus en dix secondes, Kalidou Koulibaly a été la cible de cris de singe pendant une bonne partie de la rencontre. Les intellectuels auteurs du méfait étaient à trouver dans la Curva Nord.


En conférence de presse, Carlo Ancelotti, l’entraîneur napolitain, a évidemment pris la défense de son joueur : « Il était nerveux, il tient beaucoup à ces choses-là. Son état d'esprit a été conditionné par le racisme subi. On a demandé trois fois la suspension du match et il y a eu trois annonces via les haut-parleurs. La solution était de l'interrompre, la prochaine fois, on quittera le terrain et on perdra le match sur tapis vert  » , a-t-il promis.

Comme un air de déjà-vu chez les transalpins... PHGC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 6 minutes Deux joueurs de Nimègue punis pour avoir insulté leur entraîneur en arabe
il y a 2 heures Un job de rêve pour ancien footballeur pro : baby-sitter 22 Hier à 16:41 Football Leaks : un « lanceur d’alerte » arrêté 33
Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur