Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 1 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Amiens-Marseille (3-1)

Amiens pousse l'OM dans le fossé

Débordé par des Amiénois bien inspirés, l'OM rentre définitivement dans le dur en s'inclinant à la Licorne (3-1), après une série de trois nuls consécutifs. Bravo à Luka Elsner, les principes de jeu commencent à rentrer.

Modififié

Amiens 3-1 Olympique de Marseille

Buts : Aleesami (11e), Guirassy (41e, s.p) et Mendoza (90e+1) pour Amiens // Benedetto (23e) pour l'OM

Les chiffres valent ce qu’ils veulent, c’est-à-dire pas grand-chose quand on ne s’appelle pas Cédric Villani. Pourtant, il subsistait celui-ci, sur lequel André Villas-Boas, désireux d’être sur le podium de Ligue 1 à la trêve, pouvait encore reposer ses satisfactions : avant ce soir, Marseille était la seule équipe française encore invaincue hors de ses bases en championnat. Un postulat rendu à l'état de souvenir au terme d’une belle rencontre mouvementée ce vendredi à Amiens, où locaux comme visiteurs auraient probablement pu doubler la table de marque avec un peu plus d’adresse. Amiens s'impose 3-1 avec la manière, et oui, la patte Luka Elsner commence sérieusement à se faire sentir.

De la carotide au nombril

Pourtant, au départ, on se disait juste que cela faisait beaucoup. Sortir sa main de la poche, et lever un doigt à chaque absent : pouce (Álvaro), index (Kamara), majeur (Thauvin), annulaire (Payet) et enfin auriculaire (Strootman). Pour être clair, Marseille, dont le jeu à Dijon, dernier match à l’extérieur, avait été jugé « désastreux » par André Villas-Boas, se présente à Amiens en calebard et en chaussettes, amputé de cinq titulaires habituels. Alors, puisque les principes de Luka Elsner, eux, sont là, la Licorne se charge de l’empalement : Aleesami ouvre le score sur un centre de Kakuta repoussé derrière sa ligne par Mandanda, et voilà les locaux déjà devant (1-0, 11e). C’est dans le cours du jeu, cela ne va pas le rester longtemps.


Le pressing à la glotte des Amiénois se relâche progressivement jusqu’à la carotide, puis le nombril, Sarr en profite pour alerter Gurtner (18e) et Benedetto pour créditer son cinquième ballon seulement d’une merveille de frappe hors de la surface (1-1, 23e). Valentin Rongier, titulaire d’un soir aux côtés de Sanson et Lopez, est à peine surpris : Amiens est l’équipe qui perd le plus de points cette saison après avoir ouvert le score (sept). Mais alors que l’OM semble définitivement au-dessus, Ćaleta-Car s’écroule (gentiment) sur Guirassy dans la surface, qui se fait lui-même justice tout en plantant les Olympiens (2-1, 41e). À vrai dire, ce score est un mystère.

Foire aux occases

Ce qui l’est moins, c’est la forme de Mandanda. Le bonhomme, grande satisfaction marseillaise depuis le début de saison et jamais meilleur que lorsqu'il est régulièrement sollicité, est encore une fois en jambes, et il le prouve : devant Guirassy, d’abord, le forçant à toucher l’équerre (46e), puis devant Otero, surtout, au bout d’une contre-attaque qui aurait fait break 99 fois sur 100 (56e). Les lignes olympiennes sont distendues, le jeu manque cruellement d’inventivité, et seuls les coups francs rapprochés (Benedetto, 55e) et les débordements individuels sur les ailes (Radonjić pour Sanson, 66e), permettent à Gurtner de se chauffer les gants. Le quatuor offensif amiénois Guirassy-Mendoza-Otero-Kakuta prend en permanence de vitesse la défense de l’OM, de même que Radonjić avec Calabresi, mais les deux équipes font preuve de beaucoup de déchet devant le but.


AVB fait entrer les jeunots, puisqu'il n’y a que cela : Lihadji et Khaoui remplacent Lopez et Sanson, tandis qu’Amiens fait entrer le vieux croûton Bodmer et se replie sur ses bases. L’OM cède finalement sur contre-attaque dans le temps additionnel grâce à Mendoza (3-1, 90e+2), et l’on se dit qu’il aura manqué ce soir de tout : de talent, d’inspiration, de réalisme... et même de coup de pouce arbitral. Après la victoire face à Lille et le nul contre Lyon, Amiens aura donc croqué Marseille à domicile. Alors, l'année 2019 est celle des Luka ?



Amiens (4-2-3-1) : Gurtner - Calabresi, Chedjou, Dibassy, Aleesami - Gnahore, Blin - Mendoza, Kakuta (Zungu, 83e), Otero (Diabaté, 72e) - Guirassy (Bodmer, 87e). Entraîneur : Luka Elsner

Marseille (4-3-3) : Mandanda - Sarr, Perrin, Ćaleta-Car, Sakai - Rongier, Lopez (Khaoui, 72e) - Germain, Sanson (Lihadji, 78e), Radonjić - Benedetto. Entraîneur : André Villas-Boas


  • Résultats et classement de Ligue 1

    Par Théo Denmat
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Partenaires
    Olive & Tom Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE

    Hier à 22:25 Ne laissez pas filer les derniers tirages photo So Foot de janvier ! 2
    Hier à 16:30 Honfleur rend hommage à un jeune de 8 ans décédé d'un cancer 4 Hier à 16:15 Un arbitre amateur décède juste avant le début d'un match 3 Hier à 15:00 Elle joue l'inverse de son père et de son mari, et gagne 600 000 euros 23 Hier à 14:15 Un éducateur du FC Magnanville soupçonné d'agressions sexuelles 11
    Partenaires
    Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE
    Hier à 10:00 Gignac fait encore gagner les Tigres 6