Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 2 Résultats Classements Options

Albelda met la pression

Samedi, Valence aura l'occasion de recoller au peloton de tête de la Liga. Pour ce faire, les Chés devront l'emporter à Madrid, un pari loin d'être gagné d'avance face à un Real qui aura quelque envie de rédemption derrière la tête.

L'expérimenté David Albelda (33 ans), qui fera sa dixième visite à Santiago Bernabeu, n'a plus rien à apprendre des arcanes de ces matches au sommet. L'international espagnol s'est ainsi permis de mettre une petite pression sur l'arbitrage à quelques heures du coup d'envoi : « Je comprends que les arbitres soient comme les joueurs. Il y en a beaucoup qui viennent au Camp Nou ou à Bernabeu et ne donnent pas leur meilleur, a-t-il confessé dans les colonnes d'AS. Les arbitres ressentent également la pression car ce sont des personnes et ils peuvent trouver difficile de prendre une décision à l'encontre d'un club puissant. Nous avons l'exemple de Tristante Oliva, qui avait signalé un penalty imaginaire de Marchena sur Raul et qui avait pris sa retraite l'année suivante. C'est normal que les arbitres puissent être affectés par la pression d'une ambiance comme celle de Bernabeu » .

Ou quand la roublardise se mue en art...


AP
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


À lire ensuite
Martin Petrov a 13 ans