Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 7 Résultats Classements Options

Alain Perrin : « Sochaux et Nancy payent l’accumulation des années en Ligue 2 »

Ancien entraîneur de Sochaux (2006-2007) et de Nancy (la saison passée), le désormais retraité Alain Perrin décrypte les éléments qui ont conduit ses anciens clubs à être rétrogradés en National 1 par la DNCG mercredi soir. Une décision qu’il n’espère pas définitive.

Modififié
Quel a été votre sentiment quand vous avez appris la rétrogradation de Sochaux et Nancy, mercredi soir ?
La stupeur, clairement. Concernant l’ASNL, j’avais dîné avec le président juste avant le passage devant la DNCG. On savait bien que la situation du club n’était pas positive, il n’y avait pas de surprise sur les problèmes par rapport au budget. Mais compte tenu des arguments présentés, et du dossier dans son ensemble, on ne s’attendait pas à recevoir ce verdict.


Vous étiez à Nancy il y a encore très peu de temps. Vous n'aviez pas senti venir cette décision ?
Non sincèrement, cette rétrogradation en National 1 est une vraie surprise.
« À Nancy, je sais qu’on devait recevoir de l’argent du FC Séville et qu’il y avait des possibilités de transférer certains joueurs, donc ça pouvait aller... »
Nous avions eu des discussions sur les finances du club au cours de la saison, même si je ne connaissais pas l’état exact des comptes. Je sais qu’on devait recevoir de l’argent du FC Séville (dans le cadre du transfert de Clément Lenglet au FC Barcelone, l’ASNL devrait toucher environ quatre millions d’euros, N.D.L.R) et qu’il y avait des possibilités de transférer certains joueurs, donc ça pouvait aller... Les choses ne sont pas encore définitives à l’heure actuelle, le club va certainement faire appel et on verra ce qu’il en sort en définitive. Je viens d’appeler quelques personnes au club pour avoir des nouvelles. Pour le moment, ils restent optimistes et j’espère qu’ils arriveront à apporter les documents supplémentaires qui permettront de sauver le club.

Concernant Sochaux, la situation est floue depuis quelques années avec les repreneurs chinois. Vous suiviez toujours le FCSM ?
Oui, bien sûr, notamment parce que mon ancien adjoint Ali Boumnijel est au club. Leur situation était spéciale, c’est vrai, avec la succession aléatoire des présidents chinois. On savait que Sochaux pouvait être en difficulté, c’est certain. Plus qu’à Nancy d’ailleurs, mais je n’ai pas non plus tous les éléments du dossier sochalien.

Alain et Ali



Comment expliquer que ces deux clubs, qui ont longtemps été des piliers en Ligue 1, se transforment en monuments en péril en quelques années ?
L’écart qu’il y a entre les clubs de Ligue 1 et de Ligue 2 est immense.
« Les recettes sont évidemment moins importantes quand vous descendez, les droits télévisuels ne sont pas les mêmes non plus... »
Nancy et Sochaux avaient des structures dignes de la première division. Tant sur le plan du centre de formation ou de la structure commerciale dans son ensemble, sauf que la gestion de ces équipements est très lourde, notamment en matière de charges professionnelles. Et quand vous ne parvenez pas à retrouver l’élite... Sochaux et Nancy payent l’accumulation des années en Ligue 2. Les recettes sont évidemment moins importantes quand vous descendez, les droits télévisuels ne sont pas les mêmes non plus et pendant ce temps, vous devez continuer d’honorer le contrat des joueurs. Mis bout à bout, ces éléments contribuent à créer un déficit structurel et c’est ce que vivent le FCSM et l’ASNL.


Avec cette situation particulière, vous seriez prêt à sortir de votre retraite pour aider Nancy ou Sochaux s’ils faisaient appel à vous ?
Non, ce n’est pas quelque chose que j’ai prévu de répéter. Je l’ai fait une fois avec Nancy, mais je ne compte pas revenir dans ce cadre-là.

Propos recueillis par Arthur Stroebele
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur