Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 29 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Eredivisie
  4. // 23e journée

Ajax (presque) champion !

Le leader ajacide n'a pas profité à plein de ce mini Boxing Day de trois matchs rapprochés qui aurait pu le conduire prématurément au titre. Mais ce fut pire pour son challenger Vitesse Arnhem, qui s'est écroulé… Du coup, c'est le FC Twente qui devient ce matin rival principal de l'Ajax.

Modififié
On arrive au bout de ce mini Boxing Day débuté au soir du 31 janvier et qui s'achèvera mercredi soir avec le crucial FC Groningue – FC Twente. L'étalage d'un calendrier chargé de matchs quasi quotidiens a rendu un verdict encore indécis. Si l'Ajax demeure leader, il n'a pas fait encore le trou malgré les résultats très moyens de ses deux poursuivants Vitesse et FC Twente (43 points). Au moins a-t-on eu la confirmation que le titre se jouerait bien entre ces trois-là, plus le Feyenoord (43 unités aussi), vu que le 5e, Heerenveen, est désormais à 12 points du club phare d'Amsterdam.

FDB pas content !

Sur le papier, Ajax a fait le trou. Leader avec 48 points, il possède 5 unités d'avance sur Twente, Feyenoord et Vitesse. Sauf que Twente joue donc à Groningue mercredi soir et qu'une victoire les ramènerait à 2 points des Lanciers… Voilà ce qui a dû courroucer Frank de Boer, un peu furax après le triste 1-1 obtenu chez le « modeste » PEC, hier à Zwolle. Un nul qui ponctue le triolet de matchs comprenant déjà un autre 1-1 à Utrecht et une victoire un peu serrée à dom face au FC Groningue, jeudi soir (2-1). FDB avait déjà houspillé ses joueurs après ce succès étriqué pour n'avoir su plier la rencontre en première mi-temps grâce à de nombreuses occases. Avertissement sans grand effet puisque Ajax s'est fait rejoindre hier encore à Zwolle. Bilan comptable : 5 points sur 9 possibles. Pas déshonorant mais pas assez large pour larguer en beauté la meute qui les poursuit. Une certaine suffisance pourrait expliquer ce contretemps. Avec 8 victoires d'affilée et une place de leader qu'ils n'occupent habituellement que vers le dernier tiers de championnat, les Ajacides ont sans doute abordé cette série de trois matchs avec un peu trop d'assurance. Pour preuve, les trois buts encaissés (un par match) par la meilleure défense d'Eredivisie. Hier, le but de Fernandez, parti plein axe dans le dos de Veltman et Moisander, était la copie conforme de celui inscrit par De Ridder à Utrecht (1-1)…

Dommage pour un Ajax où un très bon Bojan a été titularisé lors de ces trois rencontres. En 9 ou sur le côté droit, il a aussi été à l'animation offensive plus axiale. Mais c'est encore l'efficacité devant qui a laissé à désirer. Sur les 5 buts inscrits, seul Sigthorsson en a marqué 9 (face à Groningue, 2-1). De Jong positionné en avant-centre jusqu'à la fin de la saison a manqué son retour de blessure sur ces trois matchs qu'il a disputés : titulaire lors des deux derniers, son déchet coupable a au moins coûté les 3 points à Zwolle où il a vendangé deux occases assez jouables. Mais le pire, ce fut cette deuxième mi-temps d'une rare médiocrité, toujours à Zwolle. À 1-1, l'Ajax a déjoué, bafouant ses fondamentaux, soit une possession-circulation qu'il n'abandonne pourtant jamais. Voilà peut-être un signe positif pour ses adversaires. Car en attendant que l'Ajax passe comme d'hab la surmultipliée pour cingler vers le titre, il a montré des faiblesses pour l'instant passagères qui pourraient s'accentuer avec un calendrier chargé de l'Europa League, la semaine prochaine (face au Red Bull Salzbourg), et de la Coupe des Pays-Bas (demi-finale à l'AZ le 27 mars). Sans oublier les matchs internationaux qui convoquent pas mal de ses joueurs en sélection. Reste que… Comme lors des deux dernières saisons qui l'ont consacré, l'Ajax « peut le faire » malgré un niveau de jeu pas toujours flamboyant mais surtout grâce à nouveau à l'inconsistance de ses concurrents. Voyez plutôt…

Vitesse s'écroule !


On le sentait venir et ça s'est produit : Vitesse Arnhem, dauphin à 2 petits points de l'Ajax avant ce triolet de matchs, avait déjà montré des signes d'essoufflement après la trêve. Une victoire à l'arrache à Zwolle (2-1) puis un petit nul à dom face au 16e, le NEC de Nimègue (1-1), n'annonçaient rien de bon pour l'Aigle si majestueux avant la coupure hivernale. Après un nul correct à Feyenoord (1-1), Vitesse s'est vautré à dom face à l'AZ (0-2) puis a concédé le nul, toujours à dom, face l'ADO, la lanterne rouge (0-0). Bilan : 2 points pris sur 9 possibles lors d'un calendrier plutôt favorable. L'explication ? Vitesse a perdu son « mojo » : son collectif fonctionne à vide face à des adversaires qui ont, entre-temps, bien étudié le moyen de neutraliser la trop belle mécanique d'Arnhem. Et puis la jeune équipe du très bon coach Peter Bosz n'a tout simplement pas su gérer la pression d'être concurrent direct de l'Ajax pour le titre… Amsterdam s'est blindé depuis des décennies à devoir assumer son statut de club phare du football néerlandais. Ajax sait donc mieux aborder les moments clefs d'une saison. Vitesse n'en est pas là. Cela dit, mathématiquement, rien n'est perdu : avec une bonne série, l'Aigle peut grappiller des points perdus par les Lanciers. Et puis Vitesse accueillera début avril l'Ajax à quatre journées de la fin…

Ce sont donc les deux autres poursuivants de l'Ajax, Twente et Feyenoord, qui ont mieux tiré leur épingle du jeu. Avec deux victoires face à Cambuur (3-1) et à Heerenveen (2-0), le FC Twente s'est déplacé samedi en favori à Eindhoven. Un PSV encore meurtri de son avant-dernier match (0-2 chez le dernier, RKC Walwijk) et avec son coach Phillip Cocu en détresse qui a appelé à l'aide son mentor, l'immense Guus Hiddink… Twente pouvait se rapprocher de l'Ajax et larguer Vitesse, mais un 0-2 trop précoce le fit courir après le score pendant tout le match. Résultat : une défaite (2-3). Un revers d'autant plus plombant que son avant-centre Castaignos a raté des occases cruciales, comme souvent pour ce n° 9 talentueux de 21 ans qui ne parvient pas à se hisser au rang des « grands attaquants néerlandais » . Dommage… Session de rattrapage mercredi soir avec le match en retard à Groningue. C'est jouable pour cette belle équipe, l'une des mieux équilibrées d'Eredivisie (meilleure attaque ex-æquo avec Feyenoord et deuxième meilleure défense derrière l'Ajax). Une victoire ramènerait Twente à 2 petits points d'Amsterdam. Problème : Twente va devoir enquiller ensuite deux matchs à dom pas évidents, face à Vitesse et surtout face à Feyenoord… C'est ce Feyenoord devenu féroce (meilleure attaque, 51 buts) qui a le mieux profité de ce « Boxing Day » avec 7 points pris en trois matchs : un nul (1-1 à dom face à Vitesse), puis deux victoires (2-1 à Roda et un 5-1 à dom face au NEC). Ronald Koeman, qui quittera Rotterdam à la fin de la saison (pour Swansea ?), aimerait qualifier Feyenoord pour la C1 avant de partir… A priori trop éloigné de l'Ajax pour le titre (5 points de retard), le Feyenoord pourrait paradoxalement aider son meilleur ennemi ajacide à cingler vers le titre. Même si les supporters d'Amsterdam ne lui diront pas merci…

Par Chérif Ghemmour
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 17:30 La Corse veut adhérer à la FIFA pour jouer la Coupe du monde 93
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall Olive & Tom Tsugi