Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. // Eredivisie
  2. // J24
  3. // Ajax-AZ

Ajax-AZ, le topper qui ne fait pas peur

Pour une fois, le topper de l’Eredivisie ne mettra pas aux prises l’Ajax et le PSV ce dimanche. Car cette saison, le rival n°1 des Lanciers se nomme l’AZ Alkmaar. Un club aux 25 millions d’euros de budget qui ne compte que trois points de retard sur le leader, avant le déplacement à la Johan Cruijff Arena. Mais si cette affiche fleure bon la quintessence du foot néerlandais sur le papier entre deux formations assez voisines dans le jeu (offensif), la forme actuelle des deux écuries laisse plutôt présager un choc au rabais. Pas une bonne nouvelle pour une Eredivisie sur la pente descendante, et qui a plus que jamais besoin de locomotives en bonne santé.

Dimanche 1er mars à 20h
Eredivisie

La saison dernière, l’Ajax et l’AZ étaient séparés par un gouffre : 28 points départageaient le champion et le quatrième d’Eredivisie. Aujourd’hui, trois seulement les séparent. Et zéro, ce dimanche ? Moribond en terres orange (trois défaites consécutives à l’extérieur) et sinistré en Europe (froidement éliminé de la C3 par Getafe, ce jeudi), l’Ajax ne peut absolument pas se permettre l’humiliation de laisser l’AZ faire copain-copain. Sous peine de basculer pour de bon dans une « crise » qu’Erik ten Hag a lui-même reconnue, le week-end dernier.

Irrésistibles de A à Z


Un état de fait qui doit autant aux déboires des Lanciers cette saison qu’à l'exercice bluffant des Kaaskoppen (littéralement, les Têtes de fromage). Grand habitué des places 3 et 4, l’AZ s’offre un joli frisson en 2019-2020 grâce à une combinaison de facteurs favorables. Un jeu offensif flamboyant, un entraîneur (Arne Slot) réputé pour son management centré sur le collectif, un crack sous-coté au milieu (Fredrik Midtsjø), l’immense Ron Vlaar et le gardien-araignée Marco Bizot pour garder la boutique derrière... Sans compter une génération exceptionnelle de talents qui se sont donné le mot pour exploser en même temps.


Meilleure défense du championnat (17 pions encaissés, contre vingt pour l’Ajax) et troisième plus prolifique attaque, le club du Nord-Ouest réunit la prouesse de le faire avec une moyenne d’âge délicieusement basse et un quota de titulaires formés au club jubilatoirement élevé. Titulaires indiscutables au point de constituer déjà les tauliers de l’effectif, l'attaquant racé Myron Boadu (19 ans), le délicat ailier Calvin Stengs (21 ans), le protée Teun Koopmeiners (22 ans) et l’insaisissable latéral Owen Wijndal (vingt ans) débarquent tous du centre de formation local. Les deux premiers - respectivement treize et dix réalisations, cette saison - se sont même offert leur première sélection avec les Pays-Bas lors du même match, en novembre dernier.

Alkmaar en a marre


Sauf qu’en 2020, l’Alkmaar Zaanstreek tire la langue. Les pensionnaires de l'AFAS Stadion restent sur trois défaites en cinq matchs, se faisant éliminer de la coupe nationale (par une D2) et de la Ligue Europa (par le LASK), tandis que le succès et le manque de fraîcheur physique semblent être un peu montés à la tête de Stengs, Boadu et consorts. Le décalage devrait donc être conséquent entre la valeur intrinsèque des 22 acteurs de cet Ajax-AZ et leur niveau du moment. Dommage, terriblement dommage tant ce clash promettait d’être passionnant. Et pas seulement pour les cascades d’occasions attendues.



Traîné dans la boue par les supporters de l’intégralité des autres équipes du pays, l’Ajax bénéficie d’un traitement un poil moins virulent du côté d’Alkmaar. Parce que les deux clubs ne sont distants que de quarante kilomètres, et partagent la même province (la Hollande du Nord). Parce que cette relative proximité a sûrement influencé l’AZ dans sa manière de jouer et concevoir le club, l’encombrant voisin se transformant en attractif modèle de gestion. Parce qu’enfin, les deux clubs vont jusqu’à partager les mêmes couleurs (le rouge et blanc). Et qui de mieux que Dani de Wit, parti trouver refuge à l’AZ après avoir été formé à l’Ajax (sans réussir à s’y imposer), pour le dire ? « Les deux clubs se ressemblent beaucoup, a ainsi déclaré le milieu offensif, pour la chaîne FC Afkicken. Même attrait pour l’avant, même pressing haut dès la perte du ballon... » Avec une différence de taille, tout de même : l’AZ et ses 25 millions d’euros de budget n’ont pas assez de sang bleu pour jouer dans la même cour que l’Ajax. Mais n’est-ce pas ce même club qui a démontré la saison dernière en C1 qu’avec du culot, des jeunes formés à très bonne école et beaucoup d’audace, tout était possible ?

Par Douglas de Graaf
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Dans cet article


Partenaires
Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom

Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine
Hier à 12:05 La Liga NOS reprendra le 20 septembre 16
Hier à 09:20 L'UEFA prend d'étranges dispositions contre la crise sanitaire 50