Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 7 Résultats Classements Options

Agressions anti-noirs en Tunisie : une dizaine de plaintes

Modififié
Éliminée de la CAN 2015 au stade des quarts de finale contre la Guinée équatoriale, après une avalanche de mauvaises décisions arbitrales, la Tunisie a vivement réagi, et parfois de manière violente.

Depuis samedi soir, l'AESET (Association des étudiants et stagiaires africains) a relevé une dizaine de plaintes à caractère racial. « Des fanatiques ont pris cette défaite à cœur et se sont jetés sur des noirs. D'ailleurs, les victimes n'étaient même pas des Guinéens, mais principalement des Maliens et Camerounais » , souffle Khadyja, chargée des projets de l'association. Mais les violences racistes ne dateraient pas de samedi. Khadyja se souvient par exemple d'une défaite de l'Espérance de Tunis contre le TP Mazembe. « Il y avait eu aussi des violences raciales les jours qui avaient suivi. De toute façon, ici quand tu es noir, tu es africain. On ne fait pas de différence. »

Les actes racistes seraient principalement commis à Tunis, mais pas que, selon une Khadyja alarmante : « Toute personne détentrice d'une télé peut vouloir se venger. » Certaines des victimes auraient peur de porter plainte par crainte de représailles, malgré des marques de coups évidentes. Beaucoup sont des jeunes venus étudier à Tunis, à qui le gouvernement interdit de travailler.


Les politiques ne sont pas encore montés au créneau pour condamner ces nombreuses agressions, mais Khadyja se veut confiante : « Ils l'avaient fait après les événements en marge de la défaite contre le TP Mazembe. (...) On espère une réaction rapide de leur part. » QM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi
À lire ensuite
Schürrle remercie Chelsea