Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 10 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Süper Lig
  3. // Le point têtes de Turc

Adebayor fait valser Gomis

Bafé Gomis, Samir Nasri, Jérémy Ménez, Adrien Regattin, Younès Belhanda, Cédric Carrasso... Le championnat turc est devenu une véritable terre d'accueil pour les anciens de Ligue 1. Chaque week-end, Sofoot.com fait le point sur le week-end de nos chouchous installés en Turquie.

Modififié

  • Bafétimbi Gomis (Galatasaray)
  • Tiens, Galatasaray est dans le dur, et honnêtement c’était difficile à prévoir. Tout allait bien jusque-là pour les Sang et Or du Bosphore en championnat, avec une invincibilité qui traînait en longueur depuis le début de saison, jusqu’à un premier coup d’arrêt à Trabzon, puis un second samedi face aux voisins d’Istanbul BB. Deux défaites qui interpellent, surtout la seconde par son ampleur : 1-5 et un adversaire qui devient du même coup co-leader de Süper Lig. Pourtant, Bafé Gomis a encore marqué, d’une superbe tête lobée, mais la prestation collective a été largement insuffisante pour empêcher ce naufrage un brin inquiétant... Avec douze buts, l’ex-international français passe seul en tête du classement des buteurs, mais son équipe doute, alors que le prochain déplacement sera dans deux semaines sur la pelouse du champion sortant Beşiktaş...


  • Emmanuel Adebayor (Istanbul BB)
  • Istanbul BB s’affirme de plus en plus clairement comme une nouvelle place forte du football turc et stambouliote. Sa très nette victoire 5-1 samedi face au voisin Galatasaray a de quoi marquer les esprits, avec un Emmanuel Adebayor étincelant, triple buteur de la tête, d’une frappe en pivot et sur penalty, tandis que Gaël Clichy a signé une passe décisive pour le cinquième but de Kerim Frei. Le Togolais s’éclate dans ce championnat, avec désormais sept buts au compteur et une place de leader partagée avec Galatasaray par son équipe au classement de la Süper Lig. Et si le club d’Erdoğan venait à conquérir le premier titre de champion de son histoire en fin de saison, une décennie seulement après sa découverte de l’élite ? Ce serait en tout cas cohérent avec sa progression ces dernières années, avec deux quatrièmes places de suite suivies d’une seconde place au printemps dernier.


  • Samir Nasri (Antalyaspor)
  • Comment va la colonie francophone d’Antalyaspor ? Pas fort fort, décidément, à l’image de Samir Nasri qui s’est surtout distingué lors du nul face à Konyaspor en engueulant vertement l’arbitre, coupable selon lui d’avoir oublié de siffler une faute. Une fébrilité partagée par l’ensemble de l’équipe dirigée par Leonardo, même si Samuel Eto’o a marqué le but du nul en fin de match et si William Vainqueur a livré une prestation plutôt convaincante dans l’entrejeu, tandis que Jérémy Ménez a dû se contenter d’une dizaine de minutes de jeu. La formation d’Antalyaspor reste bloquée dans la deuxième partie de tableau, loin pour l’instant de ses objectifs de début de saison, même si les écarts sont encore assez faibles.



  • Moryké Fofana (Konyaspor)
  • Ce match nul entre Konyaspor et Antalyaspor a vu un autre ex de la L1 se distinguer, côté locaux cette fois : Moryké Fofana l’ancien Lorientais, arrivé en Turquie en janvier dernier et qui a ouvert le score samedi avant l’égalisation d’Eto’o. Il s’agit de son deuxième but personnel cette saison, alors que le prochain match de Konyaspor aura lieu jeudi, encore à domicile, cette fois pour le compte de la Ligue Europa avec pour adversaire un certain Olympique de Marseille...


  • Yoan Gouffran (Göztepe)
  • Petit événement pour Yoan Gouffran qui vient d’enchaîner ses deux premières titularisations de la saison avec Göztepe. Il n’a en revanche toujours pas inscrit le moindre but depuis son arrivée en Turquie. Son équipe n’a pu faire mieux qu’un résultat nul 0-0 lors de son déplacement sur la pelouse de Bursaspor, formation entraînée par Paul Le Guen. Gouffran a disputé l’intégralité de la rencontre, tandis qu’Axel Ngando est entré en jeu. Après un début de saison très prometteur, Göztepe rentre progressivement dans le rang, après une série de quatre matchs sans victoire.


  • Umut Bulut (Kayserispor)
  • Les Toulousains se souviennent sûrement d’Umut Bulut, attaquant turc passé dans leurs rangs lors de la saison 2011-2012, auteur de cinq buts en L1. Ce fut la seule incursion hors de Turquie pour l’international, aujourd’hui âgé de 34 ans et qui plante toujours pas mal en Süper Lig, où il est une valeur sûre. Nouveau pion ce dimanche avec son ouverture du score pour Kayserispor face à Gençlerbirliği. Score final : 2-1 en faveur de Kayserispor, avec Jean-Armel Kana-Biyik et Ryan Mendes également titulaires, et qui reste au contact des meilleurs, en position de glaner un ticket européen en fin de saison.



  • Vágner Love (Alanyaspor)
  • Encore un autre ex de la L1 buteur : ce bon vieux Vágner Love, qui n’a plus les tresses colorées de sa jeunesse, mais qui reste toujours pas mal efficace, auteur ce dimanche du neuvième but de la saison. Pas le plus vilain en plus : une bonne grosse sacoche tirée du gauche, le ballon allant chercher la lucarne opposée. Alanyaspor, toujours avec Rémy Riou sur le banc, l’emporte 1-0, troisième victoire en quatre matchs avant d’aller défier Galatasaray sur son terrain lors de la prochaine journée.



  • Thievy Bifouma (Sivasspor)
  • Dimanche soir, Fenerbahçe s’est imposé 4-1 à domicile face à Sivasspor dans une rencontre marquée par deux buts d’ex-joueurs du championnat de France : ouverture du score de Nabil Dirar pour le Fener, égalisation de Thievy Bifouma pour les visiteurs, avant que Roberto Soldado ne signe un triplé pour donner de l’ampleur au succès des locaux. Bifouma, passé par Reims et Bastia, a ainsi inscrit son quatrième but personnel cette saison, avant de se faire exclure peu après l’heure de jeu en recevant deux cartons jaunes coup sur coup : le premier pour une vilaine faute sur Dirar, le second pour s’en être pris vertement à la décision de l’arbitre. Avec cette défaite, Sivasspor rétrograde à la sixième place du classement et voit Fenerbahçe lui passer devant.


  • Mathieu Valbuena (Fenerbahçe)
  • Fenerbahçe s’est donc rassuré dimanche en s’imposant 4-1 face à Sivasspor, sans deux de ses cadres de début de saison : Valbuena et Isla, tous deux sortis sur blessure lors du match précédent face à Ankaraspor. Ce n’est pas forcément une très bonne nouvelle pour Valbuena, qui souffre d’une déchirure musculaire, de voir son équipe s’imposer largement sans lui, même si son remplaçant au coup d’envoi, Aatif Chahechouhe, est sorti dès l’heure de jeu, remplacé par Roberto Soldado, héros de la soirée en marquant trois buts en sortie de banc ! La date du retour à la compétition de Valbuena reste pour l’instant inconnue.



    Par Régis Delanoë
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
    Modifié


    Dans cet article


    Hier à 18:00 Drame de la rue d’Aubagne : Mbappé va rencontrer le fils de l'une des victimes 76

    Le Kiosque SO PRESS

    Partenaires
    Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible
    Hier à 10:45 Dhorasoo a lui aussi eu une altercation avec Ribéry 70