Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 4 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Bradford Park Avenue

On a discuté avec Adam Nowakowski, qui joue à Bradford pour £1 par semaine

Cadre commercial dans une entreprise alimentaire, Adam Nowakowski est aussi footballeur à Bradford Park Avenue. Habitué à l’anonymat de la sixième division anglaise, le joueur de 32 ans s’est subitement retrouvé dans la lumière en prolongeant avec son club pour 1 livre sterling par semaine. Un geste de solidarité dans un contexte économique compliqué, qui lui a valu de nombreux témoignages de respect. Plaisir d'offrir, joie de recevoir.

Pour commencer, tu peux nous présenter rapidement ton parcours de footballeur ?
Je joue à un niveau semi-professionnel, en « non-league football » , depuis une douzaine d'années. J’ai passé la plus grande partie de ma carrière à Harrogate Town, qui vient d’être promu en English Football League. C’est quelque chose d’immense pour eux, je suis très content pour le club. Ensuite, j’ai joué avec Darlington, et depuis quatre ans, je suis à Bradford Park Avenue. Je joue généralement au milieu de terrain. Je peux jouer en défense, dans l’entrejeu ou en attaque, mais je joue davantage comme un milieu box-to-box, un peu comme Pogba. (Rires.)

Quand as-tu pensé pour la première fois à jouer pour £1 par semaine ?
La pandémie a frappé le monde entier, beaucoup de gens ont été affectés. Mon contrat avec le club arrivait à son terme, et j’avais conscience d’avoir eu la chance de jouer au niveau semi-pro pendant si longtemps. Face à l’incertitude dans laquelle se retrouvaient les clubs de football, qui ne pouvaient plus engendrer de revenus par la billetterie et qui risquaient de voir des sponsors locaux se désengager à cause de leurs propres difficultés, je me suis demandé ce que je pouvais faire pour aider. On était en mars, avril, et je me suis dit que ce serait un beau geste de signer pour £1 par semaine, pour aider le club, mais aussi pour sensibiliser les gens au football semi-professionnel.


Tu as voulu faire preuve de solidarité avec le club, d’autant plus que tu as un lien particulier avec la ville ?
Oui, j’ai une affiliation avec Bradford. Mon grand-père jouait au rugby pour un grand club au Royaume-Uni, Bradford Northern, qui s'appelle maintenant Bradford Bulls. Ils ont joué pendant des années et des années en Super League (la compétition de clubs de rugby à XIII la plus relevée en Europe, N.D.L.R.). Il était capitaine, il avait aussi beaucoup fait pour la communauté en levant des fonds pour des œuvres de charité, il a d'ailleurs été fait membre de l'Empire britannique par la Reine pour ses services. Donc j’ai une affiliation avec Bradford, une affiliation avec le sport et avec le « non-league football » , donc quel meilleur moyen de renvoyer l’ascenseur qu’en signant pour £1 par semaine ?



Et tu couvriras aussi par toi-même tes frais de transport ?
Oui, exactement. Tout ! Je vais peut-être devoir ressortir mon vélo et me mettre à pédaler pour économiser un peu d’argent. (Rires.)

Tu as même refusé des offres d’autres clubs pour rester à Bradford et apporter ton soutien au club dans ce contexte difficile.
Oui, j’ai été approché par plusieurs clubs, avec de belles propositions de contrat. Mais compte tenu de la pandémie et de ces temps incertains, je me suis dit qu’il fallait aider le club de Bradford.

Quelles ont été les réactions à ton idée de jouer pour £1 par semaine ?
Oh, les messages que j’ai reçus, notamment sur Twitter... Très reconnaissants, très positifs. Ma famille m’a totalement soutenu. J’ai vécu douze années incroyables avec le « non-league football » , on ne peut pas vraiment mettre de prix sur ça. Le vestiaire de Bradford a été fantastique également, ils ont été géniaux.


Justement, tes coéquipiers ont fait preuve de solidarité à ton égard, l’un d’eux a notamment dit qu’il s’occuperait de remplir ta déclaration d'impôts gratuitement !
Oui, c’est vrai. (Rires.) En semi-pro, tu as des gens qui font des jobs très différents. L’un des gars du vestiaire, Nicky Clee, travaille comme comptable, et il s’est engagé à faire ma déclaration d’impôts. Un autre travaille dans un café, il a dit qu’il m’amènerait un café pour chaque match qu’on jouera à l’extérieur. Ce sont de très beaux gestes. Certains fans ont aussi pris contact pour qu’après le match, on se retrouve au club house, qu’on boive un coup ensemble. Je pense que je n’aurai plus jamais à payer à boire maintenant. (Rires.)

Tu as déclaré vouloir rendre au monde semi-pro une partie de ce qu’il t’avait offert. C’est-à-dire ?
J’ai connu certains de mes meilleurs amis grâce au « non-league football » , j’ai rencontré des personnes fantastiques. Des supporters, des joueurs, des managers, des personnes du staff... J’ai été très chanceux de grandir au Royaume-Uni, de pouvoir jouer au football et d’en tirer un revenu. Beaucoup de gens aimeraient être dans cette situation, donc je me sens particulièrement chanceux d’avoir pu le faire pendant les douze dernières années. J’ai aussi pu côtoyer des joueurs vraiment doués, en tant que partenaires ou qu’adversaires. Je vis quelque chose de formidable.

« Maintenant, je n’ai plus de pression, je suis payé £1 par semaine ! »

La bonne chose quand tu n’es payé que £1 par semaine, c’est que tu n’as pas la pression de devoir justifier ton salaire...
Exactement ! C’est marrant, j’ai fait cette blague il y a quelques jours. Mes coéquipiers disaient : « On ne t’a jamais vu jouer aussi bien ! » Et je leur ai répondu : « Maintenant, je n’ai plus de pression, je suis payé £1 par semaine ! » L’atmosphère est géniale dans le vestiaire. Si j’ai fait ça, c’est aussi parce que c’est Bradford, que j’adore le club et les gars. Maintenant, j’ai hâte d’être à notre premier match, j’espère que la saison 2020-2021 sera positive pour nous.


Quel était ton salaire la saison passée ?
Je ne peux pas le dire, mais si vous regardez les chiffres mis en avant par la BBC ou d’autres médias pour le salaire moyen en Conference North, c’est probablement un point de repère [£400 par semaine].

« Je n’ai pas fait ça pour que les gens suivent le mouvement, beaucoup comptent sur leur salaire de joueur pour payer leurs factures. »

Ta décision est très généreuse, mais aura-t-elle des conséquences pour toi au niveau financier ?
Pour le moment, j’ai la chance d’être dans une bonne situation. La sixième division est semi-professionnelle, ça me permet d’avoir mon travail à temps plein, et aussi de jouer au football, un sport que j’adore. Je n’ai pas fait ça pour que les gens suivent le mouvement, parce que tout le monde n’est pas dans la même situation. Beaucoup comptent sur leur salaire de joueur pour payer leurs factures. C’était plus pour sensibiliser. Au Royaume-Uni, une campagne s’est lancée avec le hashtag #LetFansIn pour que les clubs semi-pros puissent accueillir de nouveau des spectateurs, avec les mesures sanitaires nécessaires, et ainsi engendrer des revenus. Cela aiderait vraiment les clubs. Il y a l’aspect financier, bien entendu, mais ce serait aussi positif d’un point de vue social et mental de voir revenir les supporters, de voir revenir la normalité peu à peu.

Beaucoup de médias ont parlé de toi, tu es même passé sur la BBC. C’est un peu irréel tout ça ?
Oui, j’ai vraiment été surpris. Je suis passé sur l’antenne nationale de la BBC, on a parlé de moi sur Sky Sports News, ITV également... J’ai reçu beaucoup de marques d’intérêt, c’est assez inattendu, et j’ai encore beaucoup de demandes d’interviews pour les semaines à venir. Tout ça est très nouveau pour moi, donc j’essaye juste d’être moi-même, d’être authentique, et de raconter mon histoire.



Que peut-on vous souhaiter pour cette nouvelle saison ?
On espère juste que tout revienne à la normalité. Le football, les spectateurs, tout ça. Ce serait top. Et d’un point de vue personnel pour Bradford Park Avenue, ce serait génial d’obtenir quelques bons résultats, et pourquoi pas atteindre les play-offs !

Propos recueillis par Quentin Ballue
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


Partenaires
Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom

Hier à 16:00 Daniel Sturridge s'entraîne avec une D8 anglaise 4 Hier à 15:38 La leucémie de Van Damme une nouvelle fois de retour 10 Hier à 15:07 Ronnie, Pogba, PSG... Offrez vous un tirage photo So Foot exclusif !
Partenaires
Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi
Hier à 10:59 Après 1500 kms, une équipe chilienne voit son match annulé pour un cas de Covid-19 4 Hier à 10:18 Le LA Galaxy vire l'un de ses joueurs après des insultes racistes 31