Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options

Actes racistes à Jerusalem

Modififié
Le foot devrait rester un simple sport, une fête. Pourtant, certains supporters profitent parfois de ces évènements pour faire passer des messages religieux et politiques. C’est par exemple le cas des fans du Beitar Jerusalem qui n’ont pas toléré le recrutement de deux joueurs musulmans. Une histoire relatée sur le de Courrier International.

Le 10 février, Gabriel Kadiev, joueur musulman originaire de Tchétchénie, entre sur la pelouse à la 79e minute et se fait huer par une partie de ses supporters. Une première gâchée pour ce jeune joueur de 20 ans. « À chaque fois qu’il a touché la balle, le nouveau joueur a reçu des salves de sifflets et d’insultes au cours du match contre l’équipe de la ville israélo-arabe de Sakhnin qui s’est terminé sur un résultat nul [2-2] » , indique The Washington Post.

Ce club israélien était le dernier club à ne compter que des joueurs d’origine juive dans son effectif. Une frange de ses supporters est d’ailleurs extrémiste et n’a pas accepté ce nouveau recrutement. Leur slogan est aussi affligeant qu’éloquent : « Mort aux Arabes ! » Ces fanatiques tentent même d’expliquer la méforme de leur équipe par l’arrivée de ces deux joueurs.


De nombreuses mesures ont donc été prises par l’État d’Israël pour lutter contre ce groupe de supporters appelé « La Familia » . Si les choses semblent donc s’arranger, la violence de ce groupe a profondément choqué le pays. Le Premier ministre Benyamin Nétanyahou a qualifié ces actes de « honteux » , en ajoutant que « le peuple juif, [qui a] souffert de boycotts et de persécutions, devrait montrer la lumière aux autres nations » , relaye le Guardian. EG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible