Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 24 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Leicester

Envole-toi, Fofana !

À 19 ans, Wesley Fofana s’apprête à quitter le nid stéphanois pour en retrouver un autre outre-Manche, bien plus important et ambitieux, du côté de Leicester. Ce transfert, qui va devenir la plus grosse vente de l’histoire des Verts, témoigne ainsi de l’ascension fulgurante du natif de Marseille, lui qui ne compte finalement qu’une grosse poignée de matchs chez les professionnels. Mais, c’est bien connu, la valeur n’attend pas le nombre des années.

Modififié
Dans la tête de Claude Puel, tout était clair il y a encore quelques jours : non, Wesley Fofana ne partirait pas lors de ce mercato estival 2020. Pendant au moins une saison encore, le défenseur devait constituer l’un des hommes clés du nouveau projet de l’AS Saint-Étienne, basé sur des jeunes à fort potentiel ne demandant qu’à être développé. Sauf qu’une première offre de Leicester, aux alentours de 30 millions d’euros, est arrivée sur le bureau il y a quelques semaines. Puis une deuxième, une troisième et enfin une dernière en début de semaine.



Là, forcément, la réalité économique des Verts a pris le pas sur la raison du manager général, contraint malgré toute sa bonne volonté de flancher. Pour 40 millions d’euros dont 5 de bonus, voilà le gamin de 19 ans en route pour l’Angleterre où un contrat de cinq ans – sur lequel il était d’accord depuis longtemps – l’attend.

Opération positive pour les trois parties

Il faut dire que les dirigeants stéphanois auraient été fous, ou presque, de balayer du revers de main ce qui constitue l’offre la plus importante de leur histoire. Après le départ de William Saliba vers Arsenal l’été dernier pour 30 millions, ce nouvel acte de vente est une deuxième vraie bouffée d’oxygène pour un club dans le rouge financièrement et en quête de liquidités. Ces 40 briques reçues par le cinquième du dernier championnat d’Angleterre constituent surtout une aubaine, lorsqu'on rappelle le contexte économique délicat lié au Covid-19 concernant l’ensemble des clubs européens. Un sentiment renforcé au regard du peu d’expérience que possède Fofana. Car malgré tout son talent, le défenseur central n’a disputé que 30 matchs chez les pros (dont seulement 20 en Ligue 1) et n’a pas encore connu la moindre cape internationale (y compris dans les sélections de jeunes)... Maigre. Le Marseillais de naissance a pourtant confiance en ses moyens, et sait qu’il peut réussir outre-Manche.



Depuis de longues semaines, il souhaitait à tout prix quitter le Forez pour les Foxes : « Je serais fou de dire non à Leicester, avouait-il début septembre, dans le journal L’Équipe. Ce contrat peut changer ma vie. Je dois protéger ma famille en la mettant à l'abri. Les aspects sportif et financier étant réunis, je suis obligé de dire oui. » Sur le plan sportif, justement, tout porte à croire que le solide gaillard d’1,90m a fait le bon choix. Dans le centre de l’Angleterre, il rejoint une formation amitieuse – qui vient, au passage, de coller un 5-2 à Manchester City –, mais pas pléthorique en matière d’effectif. De quoi avoir la garantie de bénéficier de ce qu’il y a de plus important à son âge : du temps de jeu. Alors que son nouveau club disputera une saison marathon avec la Ligue Europa – qui devrait lui permettre de continuer à progresser –, le Tricolore pourrait prendre place dans le 4-1-4-1 habituel de Brendan Rodgers. Mais aussi dans la défense à trois si efficace apparue à l’Etihad Stadium, ce week-end.

Promesse de qualité

En faisant un effort sur le portefeuille, Leicester récupère donc un joueur motivé par la perspective d’évoluer en Premier League et surtout diablement talentueux. Déjà plus qu’intéressant la saison dernière, Wesley Fofana a enivré le foot français post-confinement. Rapide, puissant et bon dans la relance, il s’est d’abord signalé par une prestation XXL face au PSG en finale de Coupe de France. Pendant laquelle il a tenu, contre vents et marées, la barre de la défense d’une équipe stéphanoise réduite à dix dès la demi-heure de jeu. Le défenseur a, ensuite, grandement contribué au très bon début de saison des Verts en Ligue 1. La preuve en chiffres : titulaire lors des trois premières journées, il a vu son équipe garder sa cage inviolée à chaque fois.




Et comme par hasard, lorsqu'il est sorti du onze de départ à Nantes puis face à Rennes, les Verts ont pris cinq pions en deux matchs. Celui qui aura vingt ans au mois de décembre fait également preuve d’une polyvalence assez hallucinante : contre la formation de Julien Stéphan, il est par exemple entré en jeu à la mi-temps à un inhabituel poste de latéral droit. Même là, dans un rôle qui n’est initialement pas le sien, il a réussi à dynamiter quelque peu une équipe verte bien trop maussade. Des qualités, Wesley Fofana en a à la pelle, et l’Angleterre a déjà hâte de toutes les découvrir. Quitte à croire que Leicester ne soit qu'une simple étape, dans le décollage de la pépite.



Par Félix Barbé
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons

Hier à 16:30 Wilshere s'entraîne dans un parc : « Ce n'est pas l'Emirates, mais c'est suffisant » 6
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi
Hier à 11:16 Viens fêter les 10 ans du magazine Pédale! demain 6