Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 1 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Multiplex

95 minutes chrono

La Domino's première du nom est un grand cru. Serrée comme jamais avant la dernière journée, la Ligue 2 a fini en apothéose. Retour minute après minute sur cette soirée de folie.

Modififié
20h30 : Bientôt la fin d’une époque. Monsieur Stéphane Lannoy siffle le coup d’envoi de Le Havre - Orléans, son dernier match avant de raccrocher le sifflet.


20h31 : BOOM ! Les lièvres sont lancés ! Le Racing Strasbourg, Amiens et l’ESTAC forment le trio de tête provisoire. Le RC Lens, le Stade brestois et le Nîmes Olympique peuvent encore monter. Les six larrons se tiennent en trois petits points. Derrière, l’AJA doit assurer son maintien face au Red Star, qui espère de son côté un revers des Orléanais pour arracher la place de barragiste... Et affronter ainsi le Paris FC, qui arrache la troisième place du National derrière Quevilly Rouen Métropole et la Berrichonne, championne de National.

20h37. Le Racing Club de Lens en classe Erasmus. Kermit, de son beau prénom, est à l’affût d’une frappe de Cristian Lopez et donne l’avantage aux Sang et Or. Lens est leader !

20h42 : Boubacar Kamara donne des sueurs froides au portier rémois Johann Carrasso, petit frère de Cédric. Pendant ce temps-là, Kermit Erasmus en profite pour délivrer une passe décisive à Cristian Lopez. Cocasse quand on sait que Lopez est un sacré vadrouilleur qui jouait à Cluj la saison passée. À Burgos la saison d'avant. Et à Northampton encore celle d'avant. Et à Shrewsbury. Et ​à l'​Atlético Baleares​.

20h43 : Boubacar Kamara marque pour Amiens !!! Allez, hop, les Picards virent Strasbourg du duo de tête. Salto pour Boubacar.

20h45 : Kader Mangane libère la Meinau. Strasbourg mène 1-0 face à Niort et reprend son trône.

20h48 : Strasbourg double la mise ! Merci Kévin Hoggas qui dévie un coup franc contre son camp. 1er, Strasbourg, 2e, Amiens, 3e, Lens.

20h53 : Tiens, l'Espanyol mène 2-0 après huit minutes de jeu face à Grenade. On s'en fout complètement, puisque Grenade est déjà relégué, alors que l'Espanyol peut au mieux finir 8e de Liga au lieu de 10e. Pendant ce temps-là, l’ESTAC prend un coup sur la tête en encaissant un but sochalien.

20h56 : Sous le soleil rasant du Finistère, Steven Joseph-Monrose donne l’avantage au Stade brestois face au Gazélec. Le début d’un festival.

21h06 : Brest mène désormais 3-0, mais Quentin Bernard est en souffrance. La raison ? La rencontre entre les parties génitales du défenseur breton et le poteau de Francis-Le Blé. Ça fait très mal.

21h09 : Quel cachou envoyé par le Sochalien Florian Tardieu. Sochaux 2, Troyes 0. Cette fois, c’est sûr, l’ESTAC ne montera pas.

21h17 : Mi-temps. Il est temps de souffler. 1er, Strasbourg, 2e Amiens, 3e Lens. En bas de tableau, Orléans est mené 2-0 par Le Havre. Un but de l’Étoile rouge à Auxerre et le barrage PFC - Red Star se concrétisera. Miam.

22h22 : L’Espanyol se dirige désormais vers une victoire 2-1 à Grenade. Allez, Tony Adams, remotive tes troupes !

Vidéo

21h42 : BUT À LAVAL ! Sada Thioub égalise pour Nîmes et prend le temps de faire un selfie avec ses quatre potes en tribune.

21h45 : La belle histoire, elle est pour Benjamin Bourigeaud. Il marque pour son 100e but sous les couleurs lensoises... Hein, comment ça le but est refusé ??? Le centre de Fortuné aurait franchi la ligne. Rageant.

21h46 : C’est le but le plus moche de la soirée, mais il change tout : Diego égalise du genou pour Reims face à Amiens. 1er Strasbourg, 2e Lens, 3e Brest. Et si les hommes de Jean-Marc Furlan braquaient la place de barragiste ?!

21h47 : En Play-off 2A du championnat belge, Kurt Abrahams fait son entrée pour Saint-Trond face au FC Malines à la 62e. Un changement anodin, sûrement.

21h48 : Bollaert est en délire, la nouvelle du but rémois vient d’arriver à Lens ! Gervais Martel, rouge tomate, tire sur sa cigarette électronique comme un pompier.

21h49 : Sortie de Kermit Erasmus. Ce blase mérite définitivement la Ligue 1.

21h53 : Idriss Mhirsi manque une occasion de dingue pour le Red Star ! Un but qui permettrait aux Audoniens de reprendre la 18e place.

21h54 : Le Red Star crucifié par Gaëtan Courtet. 1-0 pour Auxerre, au moins, ça fait un beau jubilé pour Lionel Mathis.

22h : QUÉ GOLAZO ! L’ancien Strasbourgeois Loïc Damour, qui porte bien son nom, envoie une merveille d’enroulé. Le Racing ne mène plus que 2-1 face à Bourg-en-Bresse. Peur sur la Meinau.

22h02 Égalisation de l’ESTAC ! Qui d’autre que l’immense Benjamin Nivet pour redonner de l’espoir aux Troyens. Sochaux - Troyes : 2-2. Troyes et Amiens ont besoin d’un but chacun pour monter sur le podium. Quelle tension.

22h10 : Money Fucking Time !

22h14 : Sinon, Saint-Trond a collé 7-0 au FC Malines. Avec trois buts de Kurt Abrahams ! L’autre super sub.

22h15 : BUT POUR TROYES !!! LE PARCAGE EST EN FOLIE !!! Il y avait eu le but d’Amara Diané le 17 mai 2008, le stade Bonal se souviendra désormais de la volée folle de Samuel Grandsir. Des lauriers pour Stéphane Darbion qui s’est arraché sur le centre, pour empêcher le ballon de sortir, malgré ses 33 piges.


22h16 : Le Stade brestois se fait éjecter du podium. Jean-Marc Furlan prie pour un but niortais...

22h17 : ... Au contraire, LOPEZ termine la corrida nordiste. 3-1 pour Lens face aux Chamois. 1er Strasbourg, 2e Troyes, 3e Lens.

22h18 : C’est fini à Strasbourg et à Sochaux. Les Troyens sont en délire. La Meinau est en feu ! Champion de National en 2015-2016, Strasbourg est champion de Ligue 2 en 2016-2017 ! On attend le craquage de fumigène de Jérémy Grimm, comme l’année dernière. Auxerre est sauvé, Orléans affrontera le PFC en barrage, le Red Star retourne en National.


22h19 : Et Amiens, alors ? Amiens est 6e, le coach, Christophe Pélissier, se bouffe les phalanges.

22h20 : C’est fini partout sauf à Reims, les Rémois vont finir à dix après le deuxième jaune distribué à Gregory Berthier. 90e+4. Dernier centre pour Amiens... Mais il y a hors jeu !

22h21 : Reims - Amiens, 90e+6. Irrespirable. La toute dernière chance pour Amiens sur un coup franc lointain. Régis Gurtner déserte ses buts... Le centre file au second poteau... Mais, c’est remisé dans la surface... Et le cuir atterrit dans les pieds d’Emmanuel Bourgaud, sous les yeux du parcage visiteurs plein à craquer... Le numéro 10 arme, il a la balle de la montée au bout du pied...

GOOOOOOOOOOOOOOAAAAAAAALLLLLLLLL !!!!!!!! GOOOOOOOOOOOOOOAAAAAAAALLLLLLLLL !!!!!!!! GOOOOOOOOOOOOOOAAAAAAAALLLLLLLLL !!!!!!!! Sa frappe croisée vient fouetter les ficelles !!! BOURGAUD, le bourreau des Lensois !!! Le banc amiénois se rue sur le terrain. Amiens est au paradis, douche froide pour les Sang et Or, et c’est l’ESTAC qui devra jouer les barrages. Un dénouement MA-GI-QUE !



22h22 : Le président Emmanuel Macron fait le tour de l'Élysée en scooter.


22h24 : A priori, Christophe Pélissier, le coach amiénois, est un homme heureux.


22h45 : Les supporters amiénois sont dans une dimension parallèle.


22h49 : Et boum, le trophée de champion de Ligue 2 pour Strasbourg. Il est très laid, mais les Strasbourgeois s'en cognent, ils sont de retour en Ligue 1 !!



Par Florian Lefèvre
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


il y a 2 heures Football Leaks : une enquête de la FIFA sur les transferts troubles entre Aspire et Eupen 8
il y a 6 heures Venez regarder un match chez So Foot ! 5

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Olive & Tom Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 14:30 Le but de raccroc d'Habibou 12