Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 7 Résultats Classements Options
  1. // Coupe du monde 2018
  2. // Ce qu'il faut retenir du 24 juin

24 heures chronov

Pendant plus d’un mois, la Russie accueille la Coupe du monde pour la toute première fois de son histoire. De la fête, du football, des anecdotes... Voici l’intégralité du Mondial au cœur de l’actualité, jour après jour.

Modififié

00h : Blang-blang ! Après une avalanche de coups droits dont ne se remettra pas David Allen, Tony Yoka remporte son cinquième combat professionnel. À Sotchi, après le crochet de Toni Kroos, c’est Janne Andersson et Oliver Bierhof qui en viennent aux mains, le Suédois reprochant aux Allemands leur démonstration de joie irrespectueuse. « Ça m'a vraiment agacé et mis en colère, a réagi le sélectionneur. Ça ne se fait pas : vous vous congratulez ensemble et vous laissez l'adversaire à sa tristesse, vous ne réagissez pas comme ça aussi fort, fin de la discussion. »


06h12 : À Paris, les pompiers ramènent à la surface une jeune femme qui a fait une chute de quatre mètres, lors d’une soirée sauvage dans les catacombes. Un message d’espoir pour tous les Hatem Ben Arfa du monde : être à la cave n’est pas une fatalité.

08h : Ouverture des bureaux de vote en Turquie, pays privé de Coupe du monde, mais pas d’un match décisif entre le président sortant Recep Tayyip Erdoğan et le social-démocrate Muharrem Ince. Chez les Argentins, c’est l’avenir d’un autre leader qui se jouait, mais Jorge Sampaoli est confirmé dans ses fonctions par Claudio Tapia, le président de la fédé, alors que certains médias argentins évoquaient une mutinerie de joueurs de l’Albiceleste, voulant se débarrasser de leur sélectionneur avant le match contre le Nigeria. Le coup d’État, ce sera pour une prochaine fois.


09h13 : À Bruxelles, les dirigeants européens s’apprêtent à ouvrir un mini-sommet pour discuter de la question migratoire. Chose à laquelle certains supporters suédois ont tenté de répondre par la négative, à la suite de la défaite face à l’Allemagne, qui serait due à un fils de réfugiés assyriens, en l’occurrence Jimmy Durmaz, auteur de la faute conduisant au but de Toni Kroos. Le compte Instagram du joueur du TFC a été inondé dans la nuit par quelque 3000 messages haineux, dont plusieurs à caractère raciste. « La Suède ne peut pas accueillir toute la poisse du monde, mais elle doit en prendre sa part » , aurait-on entendu chez les plus modérés.

11h17 : Si Macron atteint ses scores les plus bas dans les sondages, la question du leadership est aussi posée en équipe de France. Et quelques heures après avoir reçu la visite de l’ancien taulier des Bleus, Pat Évra, Paul Pogba tente de rassurer sur le fait qu’aujourd’hui, le leadership est partagé dans la maison bleue. « Avec Évra, on avait un vrai patron, sur et en dehors du terrain, se remémore le milieu face à la presse. En ce moment, peut-être qu'on n’a pas un patron comme Évra, mais on a des patrons. Hugo, c'est un patron. Blaise, c'est un patron. Steve, c'est un patron. » Un triumvirat donc.




12h58 : Comme ton pote qui a fini sa soirée dans un sale état et embarrassé toute l’assistance, Neymar ouvre tout doucement les yeux et se rend compte en faisant défiler les messages sur son portable qu’il a déconné lors de sa dernière sortie, au point d’avoir mis la hchouma à tous ses collègues. Après Thiago Silva qui n’a pas apprécié s’être fait insulté par son coéquipier lorsqu'il a rendu dans un acte de fair-play le ballon aux Costaricains, c’est désormais Marcelo qui l'exhorte d’arrêter de chouiner comme il l’a fait à l’issue de la rencontre. La h'chouma.


14h08 : Lewis Hamilton se prépare à entamer le Grand Prix de France en pole, mais avant même que la course ne démarre, John Stones permet à l’Angleterre de prendre le meilleur départ, avec un coup de tête bien senti sur corner face au Panama.


15h18 : Aïe ! Une volée dans le filet et c’est un dixième titre au tournoi de Halle qui échappe à Roger Federer, battu par le Croate Ćorić (6-7, 6-3, 2-6). Le Suisse perd sa première place au classement ATP. Harry Kane, lui, s’empare d’un contre opportuniste du talon de celui des buteurs de la Coupe du monde et colle un set au Panama. Les Anglais sont prêts pour Wimbledon.

15h37 : Fessée, mais pas déprimée. La sélection panaméenne ne rentrera pas les mains vides au pays, puisque Felipe Baloy inscrit d’une jolie reprise le premier but de l’histoire du Panama en Coupe du monde. Et potentiellement le dernier.




16h17 : Qui a dit que les locaux étaient forcément à l’aise dans une compétition disputée à la maison ? Moins « inspirés » que des Russes dans leur Mondial, les Français Pierre Gasly et Esteban Ocon abandonnent dès le premier tour sur le circuit de Castellet.

17h12 : L’ancien Messin Eiji Kawashima lui aussi se sent comme à la maison en sortant une belle boulette face à Sadio Mané et offre l’ouverture du score au Sénégal. Que ce soit face à Troyes ou un des derniers finalistes de Ligue des champions, le bonhomme joue en chaussons.



18h36 : Si c’est la Mercedes de Hamilton qui a franchi la ligne, c’est Honda qui met le coup de pédale pour égaliser à Iekaterinbourg. Pas de vainqueur entre le Japon et le Sénégal (2-2), et un podium à partager dans le groupe H.


19h22 : À l’heure de l’apéro, les olives passent mal en Égypte. La faute à une blague de mauvais goût du défenseur Samir Saad et une main aux fesses de son coéquipier Mahmoud Kahraba, pendant la causerie de Héctor Cúper et sous les yeux des journalistes.

20h : Bonne nouvelle pour les habitants de l’Ain, qui ont désormais un nom. Ou plutôt une gentilité. Et le sondage organisé par le conseil général a tranché pour un « aindinois » et « aindinoise » . Ne reste plus qu’à trouvé un petit blase aux habitants de Loire-Atlantique, dernier département à ne pas en être doté. Avec la menace d’être éliminés en cas de défaite, les Colombiens et les Polonais eux aussi veulent se faire un nom dans cette Coupe du monde et commencent leur match avec une intensité folle.

20h39: Et c’est une seconde place de dauphin pour la Principauté dans une même saison. Après celle obtenue en Ligue 1, c’est en basket que l’ASM laisse échapper le titre face au Mans, dans le match 5 de la finale de Jeep Elite. Le capitaine Falcao n’aura pas le temps de s’en attrister puisque ses Cafeteros ouvrent le score grâce à un coup de casque de Yerry Mina.

21h33 : Les services antiterroristes mettent la main sur dix personnes liées à l’ultra-droite radicale, qui avaient le projet d’attaquer des musulmans. Pour ce qui est d’attaquer, l’idée n’est même pas à l’état de projet chez les Polonais qui se font plier par Falcao, Cuadrado & co.


21h51 : Retour en Turquie où Erdoğan revendique une victoire dès le premier tour avec 53% des voix, selon l'agence de presse étatique Anadolu. Finalement, que ça soit dans les urnes ou sur les pelouses, peu de surprises en ce dimanche.

22h30 : Et c'est fini pour les journées de six heures d'affilée de foot, puisque dès lundi, il n'y aura plus que deux créneaux, mais quatre matchs. Allez vous coucher, c'est le moment de reprendre des forces.



Par Mathieu Rollinger
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 17:01 Tournois rétro vintage indoor 2019 5
Hier à 16:51 Le double raté d'un joueur du Lesotho 4

Le Kiosque SO PRESS

Hier à 14:35 Alessandro Nesta va prolonger l'aventure à Pérouse 18
Partenaires
Tsugi Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 14:27 Un match de D4 argentine retardé à cause d'une grenade 1