Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 9 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Marseille-Bordeaux

22, v'là les Koundé !

Inconnu il y a encore deux mois, Jules Koundé (19 ans) a profité de l'arrivée de Gustavo Poyet pour s'imposer en charnière centrale aux côtés du Brésilien Pablo. Et cela fonctionne, puisque Bordeaux retrouve le sourire, et le numéro 22, lui, se paye même le luxe de marquer des buts. Confirmation de cette tendance ce dimanche soir au Vélodrome ?

Modififié

Que faire lorsqu'il ne vous reste plus qu'un million à MonPetitGazon avant de clôturer votre mercato ? Pendant que certains achètent le troisième gardien d'une équipe, d'autres investissent dans une jeune pépite offensive qui pourrait, avec un brin de chance, se révéler au cours de la saison. Et c'est ainsi que des courageux ont lâché leur dernière pièce sur ce jeune buteur bordelais qui répond au doux nom de Jules Koundé. Problème, le Parisien de naissance n'est absolument pas attaquant, mais bien défenseur central. Le principal intéressé a préféré jouer la carte de l'humour sur les réseaux sociaux pour prouver son vrai poste, avant de remercier ceux qui ont cru en lui sur MPG en ouvrant le score face à Amiens le 10 février dernier. Devenant au passage, à 19 ans et 3 mois, le plus jeune défenseur à marquer un but avec les Girondins de Bordeaux en Ligue 1 depuis Alain Roche en 1986 (18 ans et 5 mois).

Jules Koundé n'est pas grand, mais il est vaillant


Jules Koundé a beau avoir poussé ses premiers cris dans la capitale, c'est bien en Gironde qu'il a grandi et appris le football à la Fraternelle de Landiras d'abord, à La Brède ensuite, avant de toquer naturellement aux portes des Girondins de Bordeaux en 2010. Chez le club au scapulaire, celui qui a obtenu son bac ES s'affirme comme un taulier chez les jeunes, au point de récupérer le brassard de capitaine chez les U19 avec qui il remporte le championnat de France la saison dernière. Des performances qui l'amènent logiquement à prendre du galon en rejoignant en parallèle la bande à Patrick Battiston en National 3. Et visiblement, la victime de Harald Schumacher est plutôt sous le charme du défenseur central : « Jules continue de progresser. Il est impliqué, a envie de donner encore plus. Maintenant, la suite de son parcours lui appartient. Il est conscient qu'il doit encore travailler, mais il peut se targuer d'une belle mentalité malgré son jeune âge. Leader dans toutes les catégories, il possède une bonne lecture de jeu, un certain sens de l'anticipation et de la maîtrise technique. »


Des qualités qui lui permettent alors de compenser un déficit de taille (1,78 m) et de poids (70 kilos) pour un poste habitué à voir débarquer des Golgoths aux larges épaules. Mais la norme, Jules Koundé s'en moque royalement, et son physique à la Javier Mascherano ne l'empêche pas de se faire respecter sur le terrain : « Pendant ma formation, on m'a souvent dit que ma taille pouvait poser problème. Sur mes trois premiers matchs de Ligue 1, j'ai eu de sacrés clients avec Suk, Santini et Sala. Je n'ai pas trouvé que c'était un problème. C'est vrai que, des fois, au niveau de la taille, on ne peut pas toujours rivaliser dans le jeu aérien, mais on peut toujours gêner l'adversaire. J'ai toujours eu un bon timing, j'aime le jeu aérien et je saute relativement haut, forcément ça aide. » Et ce n'est pas la défense d'Amiens qui va venir le contredire.

Paul Baysse victime de la Koundé mania


Et si Jules Koundé a réussi à dompter des colosses comme Ivan Santini malgré son gabarit atypique, ce n'est pas son concurrent Paul Baysse et ses bouclettes qui vont lui faire peur. D'autant plus que le jeune défenseur a trop attendu pour laisser passer sa chance si facilement. Présent à l'entraînement des pros depuis 2016, Koundé a dû attendre octobre 2017 pour signer son premier contrat pro et la fin du règne de Jocelyn Gourvennec pour disputer son premier match chez les grands. Une expérience douloureuse, puisque cela s'est terminé par une défaite en prolongation contre Granville en 32es de finale de Coupe de France. Depuis, Gourvennec a dû faire ses bagages, Jérémy Toulalan s'est sauvé, Vukašin Jovanović a été prêté à Eibar et surtout Gustavo Poyet a débarqué.


Désireux de s'appuyer sur les jeunes, l'entraîneur uruguayen a fait de Jules Koundé son titulaire en défense centrale pour accompagner le revenant brésilien Pablo, au grand dam de Paul Baysse : « Pablo est différent des autres défenseurs de l'effectif. Il joue bas, n'est pas rapide, mais il est très solide au duel. Sa complémentarité avec Jules Koundé est excellente. C'est dur pour Paul Baysse, et j'ai parlé avec lui. Mais c'est le football. Si on retrouve un autre style de jeu, avec plus de possession du ballon, de contrôle, il pourra avoir son mot à dire. » En attendant, Bordeaux reste sur quatre victoires de suite en Ligue 1, et Jules Koundé y est un peu pour quelque chose.

Par Steven Oliveira Propos de Patrick Battiston issus de Sud-Ouest et ceux de Jules Koundé issus de FootMercato.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Concours FIFA 19 Gagne un séjour à Barcelone pour assister au Clasico il y a 8 heures DERNIER JOUR : 10€ offerts sans sortir la CB pour parier sur la Ligue des champions il y a 3 heures Un chien tacle un joueur en D4 roumaine 15
Partenaires
Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible