Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

200 000 euros par supporter !

Modififié
Les terroristes embauchent. Selon la presse serbe, deux chefs de bande criminels auraient payé les supporters serbes qui ont entrainé l'arrêt du match Italie-Serbie, mardi dernier à Gênes, à la suite de nombreuses violences en tribunes.



Le quotidien Politika affirme que « plus de 200.000 euros ont été versés à 60 hooligans pour l'organisation, le voyage, les équipements et la provocation des désordres ayant eu pour conséquence la non-tenue du match à Gênes » .


Les initiateurs du projet seraient deux patrons de la mafia locale : un trafiquant de drogue (cocaïne) et un criminel soupçonné de meurtres et de cambriolages.



Rappel des faits : L'arbitre a interrompu le match au bout de 6 minutes de jeu, quand certains supporters serbes ont lancé des fumigènes sur la pelouse et sur des supporters italiens. Le score était alors de 0-0.

Après la rencontre, les alentours du stade ont été le théâtre d'affrontements entre supporters serbes et policiers. Bilan : 16 blessés, dont deux graves, et au moins 17 supporters ont été arrêtés.



En attendant le match retour.


ViR
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 3 heures Platini : « Je ne me sens pas suspendu » 34 Hier à 17:40 Horoya AC : Didier Gomes Da Rosa remplace Patrice Neveu 15 Hier à 17:05 Une joueuse de Sheffield United suspendue pour insultes racistes 26
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE
À lire ensuite
La FIFA corrompue ?