Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 13 Résultats Classements Options
  1. // Ce qu'il faut retenir du week-end

20 choses à retenir sur 20 championnats étrangers

Il n'y a pas que la Ligue 1, la Premier League, la Serie A, la Bundesliga et la Liga le week-end. La preuve avec vingt choses à retenir, sur vingt championnats étrangers différents. L'occasion parfaite de prendre quelques nouvelles de Samir Nasri, Jérémy Ménez ou Thomas Vermaelen. Mais aussi d'Alexander Kačaniklić, Mustapha Yatabaré et Carlos Bueno.

Pays-Bas

Finish de folie à Twente


Un but à la 90e, puis deux autres dans le money time : si les fans du FC Twente ayant quitté le stade avant le coup de sifflet final, persuadés que leur équipe allait s'incliner face au RKC Waalwijk, seront ravis d'apprendre que les Tukkers ont finalement pris un point, ils ont surtout loupé un final de dingos. Leur équipe est en effet revenue à égalité puis repassée devant au score en deux minutes (3-2)... avant de se faire doucher au bout du temps additionnel (3-3, 90e+3). Le prochain coup, vous resterez jusqu'au bout, les gars. La remarque vaut aussi pour les supporters du VVV Venlo, humilié à domicile par l'Ajax (1-4) : leurs joueurs ont dû attendre la 89e minute pour réduire la marque face aux Lanciers, qui auront donc attendu trois journées avant de prendre les commandes de l'Eredivisie.



Suisse

Dure semaine pour le FC Bâle


C'est une semaine que le FC Bâle se fera grand plaisir d'oublier. Éliminé lors du troisième tour préliminaire de la Ligue des Champions par les Autrichiens de Linz mardi, le club rhénan a appris jeudi la perte, pour au moins six mois, de l'ancien stéphanois Ricky Van Wolfswinkel, victime d'une commotion cérébrale. Le lendemain, en sortant de conférence de presse, l'entraîneur du FCB Marcel Koller a fait une chute à vélo, à 40 km/h. Verdict des médecins : épaule luxée, clavicule cassée, ligaments déchirés. « Cela fait extrêmement mal » , a commenté à la presse helvète le technicien. Il faudra un peu plus que cette qualification (1-4) sur la pelouse des modestes amateurs de Pully, en 32es de finale de la coupe de Suisse, pour lui remonter le moral.


Russie

Le Lokomotiv s'offre le derby de Moscou


Le derby le plus chaud de Moscou a beau opposer le CSKA au Spartak ce soir, celui entre le Dynamo de Grzegorz Krychowiak et le Lokomotiv de Clinton Njie et Charles Kaboré valait son pesant de cacahuètes, ce dimanche. Vainqueur sur la pelouse de son voisin (1-2) grâce à des buts des frères Miranchuk, Alekseï et Anton, le Loko s'est en effet emparé de la deuxième place de la Première Ligue russe. Contraint chez lui au match nul (0-0) par l'Akhmat Grozny, pourtant réduit à dix dès la 7e minute, le Zénith Saint-Pétersbourg est toujours leader de la Première Ligue. Mais l'équipe de Sergueï Semak n'a plus qu'une longueur d'avance sur le Lokomotiv et Krasnodar, vainqueur à Tambov (0-2). Le Zénith aura néanmoins l'occasion de prendre ses distances lors de la prochaine journée, où ses deux poursuivants seront opposés.


Suède

On n'arrête plus Alexander Kačaniklić


Si Hammarby, quatrième d'Allsvenskan après vingt journées, est toujours au contact du trio de tête et peut encore rêver à un deuxième titre de champion de Suède après celui conquis en 2001, il le doit en partie à la bonne forme passagère d'Alexander Kačaniklić. En ouvrant le score samedi face à Sundsvall, l'ancien Nantais a montré la voie du succès (3-0) à son équipe face à la lanterne rouge. Celui qui n'a disputé que 19 matchs de Ligue 1 - sans marquer - entre 2016 et 2018 avec les Canaris en est désormais à sept pions (en 17 matchs) en championnat, tous inscrits... lors des sept dernières journées. Fort.

Un week-end de découverte et de routine en Europe


États-Unis

Montréal et ses Frenchies se mangent une remontada


Mauvaise opération pour l'Impact Montréal de Rémi Garde et Bacary Sagna. Tandis qu'à l'Ouest, Zlatan Ibrahimović claquait son doublé hebdomadaire face aux Seattle Sounders (2-2), la franchise canadienne a dilapidé une avance de trois buts face au FC Dallas, pour concéder un nul 3-3. Le tout en moins d'une demi-heure : grâce notamment à un doublé du Finlandais Lappalainen, le club québécois menait en effet 3-0 à la 56e minute, avant d'encaisser la réduction du score signée Ondrasek (59e), puis deux nouveaux buts dans les cinq dernières minutes. Un accroc qui fait reculer l'Impact à la septième place - qualificative pour les play-off - de la Conférence Est, toujours dominée par les New York Red Bulls, et intervient quelques jours seulement après le départ vers Lens de Zakaria Diallo, taulier de la défense montréalaise. Il n'y a pas de hasard.


Belgique

Nasri débloque son compteur


Muet lors de ses trois premières apparitions en Jupiler League, Samir Nasri a inscrit son premier but sous le maillot d'Anderlecht, samedi sur la pelouse de Courtrai. L'international tricolore a ouvert la marque à la 26e minute, ce qui n'a pas empêché son équipe de concéder son deuxième revers de la saison (4-2). Treizièmes du championnat belge à égalité avec Eupen, les Mauves ne comptent ainsi que deux malheureux points en quatre journées. Seuls Waasland-Beveren (un point), fessé à la maison par Genk (0-4), et le Cercle Bruges (zéro point), battu (3-1) par Malines, surprenant co-leader du championnat avec le FC Bruges, font pire que les hommes de Vincent Kompany. Pas sûr que le possible renfort d'Anthony Vanden Borre suffise à relancer le club de la capitale.


Portugal

Le FC Porto éteint l'incendie


Battu en ouverture du championnat sur la pelouse de Gil Vicente (2-1), puis éliminé chez lui de la course à la C1 par le Krasnodar (victoire 0-1 à l'aller, défaite 2-3 au retour) de Rémy Cabella, le FC Porto s'est relancé, ce samedi en championnat. Les Dragões ont atomisé le Vitoria Setubal (4-0), avec des buts inscrits par deux de leurs recrues estivales : l'attaquant cap-verdien Zé Luís (28 ans) a planté un triplé, et l'ailier gauche colombien Luis Díaz a clos le bal. Pendant ce temps, Benfica a fait le taf à Belenenses (0-2), signant là son deuxième succès en autant de journées. Les Aigles sont déjà leaders de la Liga NOS, à égalité notamment avec le FC Famalicão, promu.


Argentine

River Plate plie le Racing en trois minutes


C'est ce qu'on appelle agir vite et bien. Mené d'emblée au score sur la pelouse du Racing Club de Avellaneda, River Plate a renversé la situation en trois minutes. Le temps pour Rafael Santos Borré de planter un doublé (35e et 36e), et pour Matías Suárez de faire le break (38e). Trois minutes de folie dont le Racing ne s'est pas remis : derrière, les coéquipiers de l'ancien bordelais Lucas Orbán ont encaissé trois nouveaux buts (1-6), et sont ce matin seizièmes (sur 24) d'un championnat dominé après trois journées par leur bourreau du week-end (7 points).



Mexique

Ça sent le sapin pour Jérémy Ménez


Si André-Pierre Gignac est resté muet ce week-end sur la pelouse de San Luis (1-1, 5e journée du tournoi d'ouverture) et s'est fait rejoindre en tête du classement des buteurs par Alan Pulido (Chivas), auteur d'un doublé lors de la défaite de son équipe sur celle de Club Leon, l'autre Français des Tigres a fait parler de lui cette semaine. Placardisé par son coach Miguel Herrera en raison notamment de son attitude "rebelle et conflictuelle", selon le quotidien sportif Récord, Jérémy Ménez est en effet poussé vers la sortie par son club. S'il a assuré à Foot Mercato qu'il n'y a "aucun problème", Kevin, son frère et agent, a ouvert la porte à un départ de l'international tricolore, qui a fêté en mai ses 32 ans. Des amateurs ?



Turquie

Galatasaray chute d'entrée


Champion en titre, Galatasaray a connu une première sortie en championnat compliquée. La nouvelle équipe de Jean-Michaël Seri, Jimmy Durmaz et Ryan Babel (tous titulaires, comme Younès Belhanda) s'est en effet inclinée sur la pelouse de Denizlispor, qui a su profiter en deuxième période de sa supériorité numérique. Ça ne s'est pas beaucoup mieux passé pour le Besiktas, largement battu sur le terrain de Sivasspor, lors d'une rencontre marquée par l'impressionnant malaise de Mamadou Samassa. Toute l'attention s'étant logiquement portée sur l'ancien gardien troyen, qui fêtait ses débuts avec son nouveau club, presque personne n'a remarqué que Mustapha Yatabaré a marqué. Le voilà réhabilité.


Japon

Premier succès pour Thomas Vermaelen


Une semaine après ses débuts sous le maillot du Vissel Kobe, le Belge Thomas Vermaelen a connu sa première victoire avec son nouveau club. Incapable de s'imposer lors de ses cinq dernières sorties, l'équipe de Podolski, Villa (absents), Iniesta, Samper et de l'ancien lensois Dankler a réagi en cognant les Urawa Reds (3-0), avec un troisième but sur penalty inscrit pas Don Andrés. Grâce ce succès, le Vissel Kobe, quinzième (sur dix-huit), conserve deux points d'avance sur le barragiste, Sagan Tosu, qu'il affrontera lors de la prochaine journée. De l'autre côté du classement, le leader, le FC Tokyo, s'est incliné à la maison face au quatrième, Sanfrecce (0-1), et voit les Kashima Antlers revenir à quatre points.


Brésil

Les abeilles font des siennes à Fortaleza


Vingt minutes. C'est le retard qu'aura accusé le coup d'envoi opposant Fortaleza à l'international Porto Alegre, à l'occasion de la 15e journée de la Serie A. La faute à ces abeilles, massées sur l'un des poteaux de corner, ce qui a nécessité l'intervention de plusieurs pompiers. Pas de quoi perturber les joueurs de l'Inter, vainqueurs sur le plus petit des scores (0-1) et qui remontent à la septième place, à trois points seulement des places qualificatives pour les tours préliminaires de la Copa Libertadores. Large vainqueur du derby de Rio sur le terrain de Vasco da Gama (1-4), Flamengo revient lui à deux points du leader Santos, battu par le Cruzeiro (2-0).


Serbie

Bačka Topola reçu cinq sur cinq


En s'imposant sur le terrain de son dauphin, Vojvodina (0-1), le TSC Bačka Topola a signé son cinquième succès en autant de matchs de championnat. Promu pour la première fois de son histoire dans l'élite cette saison, le club du nord de la Serbie occupe donc seul la première place de la Jelen SuperLiga. Bon, que les mecs en profitent tant qu'ils peuvent : l'Étoile Rouge de Belgrade, qui a remporté ses quatre premières rencontres, compte un match de moins.


Chili

Universidad Católica maintient l'écart


Statu quo en tête du championnat : en s'imposant 1-0 face à Everton, Universidad Católica a maintenu son avance de dix points sur Colo Colo, vainqueur sur le même score face à l'Unión Española. Le champion en titre semble bien parti pour remporter une deuxième couronne consécutive, la quatorzième de son histoire. Bon, c'est à peine la moitié du palmarès de Colo Colo, qui compte trente-deux sacres nationaux.


Roumanie

Le Steaua dans le dur


C'est la crise au Steaua Bucarest, battu chez lui pour la quatrième fois de rang en championnat par le CSMS Iaşi (1-2). En six sorties, le club le plus titré du pays ne s'est imposé qu'une fois, lors de la première journée, et pointe à une indigne onzième place, à dix longueurs déjà des deux leaders, le CFR Cluj et... Iaşi. Le barrage d'Europa League face à Guimarães vaudra cher, fin août.


Croatie

François Moubandje et KTC gardent les commandes


Une montée en première division suisse en 2011, et puis c'est tout. À 29 ans, François Moubandje s'est dit qu'il était temps de remplir l'armoire à trophées, et a pour cela mis le cap sur la Croatie et rejoint le Dinamo Zagreb, club le plus titré du pays. Bien lui en a pris : non seulement il évolue avec Kévin Théophile-Catherine, titulaire comme lui ce week-end lors de la victoire sur le terrain de l'Inter Zaprešić (1-2), mais il occupe en prime déjà la première place du classement, après seulement cinq journées. Ça change de Toulouse, hein ?


Chine

Guangzhou Evergrande s'arrête à treize


Arrêtez tout, Guangzhou Evergrande a lâché des points ! Vainqueur de ses treize derniers matchs de championnat, le leader de la Chinese Super League a dû se contenter d'un nul face à Chongqing Lifan, malgré l'ouverture du score de Talisca. L'équipe de Fabio Cannavaro conserve tout de même cinq points d'avance sur le Beijing Guoan, à sept journées du terme.


Danemark

Ça plane pour le FC Copenhague


« Le football est un sport qui se joue à onze contre onze et à la fin, c'est le FC Copenhague qui gagne. » Tel serait la définition du foot sortant de la bouche d'un Danois. Même quand il galère, le champion en titre s'en sort, comme ce week-end à Randers, où il s'est imposé 1-0 grâce à CSC à la 90e. Ce qui fait donc six victoires en six journées pour le club de la capitale. Propre.


Ukraine

Le Shakhtar et ses Brésiliens s'éclatent toujours autant


La filière brésilienne marche toujours aussi bien au Shakhtar Donetsk, vainqueur ce dimanche sur le terrain du FK Lviv (0-2) et tranquille leader de la Premier-Liha avec quatre victoires en autant de journées. Les buteurs ? Deux Brésiliens, Dentinho et Marlos. Comme chaque week-end depuis le début de la saison, en fait : excepté le CSC de Bukhal, le défenseur d'Oleksandrïïa lors de la première journée (1-3), tous les buts inscrits (10) par le Shakhtar l'ont été par des Brésiliens. Samba !


Uruguay

Le promu Cerro Largo continue d'étonner


Le championnat d'Uruguay fonctionne de manière très simple : à l'issue du tournoi d'ouverture, les seize équipes sont réparties en deux poules, l'une réunissant les équipes classées en position paire, l'autre regroupant les équipes classées en position impaire. Le championnat intermédiaire peut alors débuter. Chaque équipe affronte les sept autres équipes de sa poule et, à l'issue de ces sept journées, les vainqueurs de chacune des poules s'affrontent à l'occasion de la finale du championnat intermédiaire, dont le vainqueur affrontera le champion national lors de la Supercoupe d'Uruguay. Champion qui est désigné à l'issue du tournoi de clôture : son vainqueur affronte le vainqueur du tournoi d'ouverture, et le vainqueur de cette rencontre affronte le premier du classement cumulé. Tout ça pour dire que Cerro Largo, promu en D1 uruguayenne et surprenant quatrième du tournoi d'ouverture, est après cinq journées leader de sa poule dans le championnat intermédiaire avec 13 points. Facile, nous direz-vous, quand on joue avec Carlos Bueno en pointe.



Simon Butel
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.



Dans cet article


Partenaires
Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi

Hier à 14:15 EuroMillions : 188 millions d'€ à gagner + 1 millionnaire garanti ce vendredi
Hier à 15:33 Des remplacements temporaires en cas de commotion à l’étude 17
Hier à 15:00 Nouveauté pour le Ballon d’or 2019 99 Hier à 13:21 Bradford donne un numéro à tous ses joueurs depuis 1903 8 Hier à 12:13 Un but de fou furieux et un record pour Josef Martínez en MLS 15
Partenaires
Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons