Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Finale
  3. // Tottenham-Liverpool

10 choses à savoir sur Tottenham Hotspur FC pour briller en société

Ce samedi, Liverpool et Tottenham vont se tirer la bourre pour soulever la C1. Mais pendant que le monde entier alignera les poncifs habituels sur la ferveur « du peuple rouge  » et s'extasiera de la virtuosité tactique de Jürgen Klopp, certains oiseaux rares préféreront soutenir les Spurs. Une opportunité rêvée pour étaler sa science sur le club du nord de Londres et briller aux yeux de ses contemporains.

Modififié

  • Tottenham a remporté la première C3 de l'histoire

  • Si Tottenham n'a encore jamais remporté la Ligue des champions, ce sont les Spurs qui ont glané la toute première édition de l'histoire de la C3, face à Wolverhampton, en 1972. C'est la première fois qu'une compétition européenne de clubs encadrée par l'UEFA (ce qui n'était pas le cas du précurseur de la C3, la Coupe des villes de foires) voyait s'affronter deux équipes d'un même pays en finale. Mais certainement pas la dernière.


  • Peters, un pion de classe mondiale

  • Un joueur emblématique des Spurs a marqué en finale de Coupe du monde, en 1966, le seul Mondial remporté par l'Angleterre. Il s'agit du milieu offensif Martin Peters, buteur à la 78e minute, face à l'Allemagne de l’Ouest. Ce dernier évoluait néanmoins à West Ham à l'époque, et ne signera à Tottenham qu'en 1970.

    Vidéo


  • John White et les dangers du golf

  • Champion d'Angleterre en 1961, vainqueur de la C2 en 1963, le milieu écossais John White a aussi tragiquement marqué l'histoire des Lilywhites, en trouvant la mort le 21 juillet 1964, à 27 ans, alors qu'il était en train de disputer une partie de golf à Crews Hill, à Londres. Il avait été frappé par la foudre, alors qu'il s'abritait sous un arbre, lors d'un orage.


  • Coq de combat

  • Si vous vous posiez la question, oui, c'est bien un coq qui figure sur l'emblème de Tottenham. Pourquoi ce volatile de basse-cour? Sûrement parce que les étudiants qui ont créé le club de Tottenham en 1882 aimaient beaucoup Shakespeare. Oui, oui. Dans Henry IV, Part 1 – une pièce emblématique du dramaturge britannique – apparaît un certain Henry Percy, surnommé Harry «  Hotspur » , un gentleman reconnu pour sa bravoure au combat et appelé ainsi parce qu'il portait des éperons (Spurs, en anglais N.D.L.R) sur ses bottes, pour inciter ses montures à courir plus vite. Ce personnage est par ailleurs inspiré du vrai Henry Percy, qui était entre autres choses fan de coqs de combat. Les jeunes étudiants ayant créé Tottenham auraient découvert qu'un descendant d'Harry Hotspur résidait dans le Nord de Londres, d'où l'emprunt du nom pour leur nouveau club. En 1909, alors que les Spurs viennent de décrocher leur promotion en Division One, un ancien joueur, William James Scott, fait construire une immense statue d'un coq surmontant un ballon, au-dessus de la tribune ouest. Statue qui deviendra quelques années plus tard, en 1921, l'emblème du club. CQFD.



  • King Jimmy

  • C'est l'attaquant Jimmy Greaves, par ailleurs meilleur buteur de l'histoire du championnat anglais, qui a inscrit le plus de buts avec les Spurs en une saison de première division anglaise, avec 37 banderilles plantées lors de l'exercice 1962-1963.

    Vidéo


  • Toute première fois

  • Le premier match jamais joué par Tottenham à White Hart Lane, l’enceinte historique du club, aujourd'hui abandonnée au profit du Tottenham Hotspur Stadium, date du 4 septembre 1899. Les Spurs avaient affronté et battu Notts County 4-1 en match amical, devant une audience plutôt coquette de 5000 spectateurs.


  • Lasagna-gate

  • Les fans des Spurs se méfient des lasagnes. La faute au dénouement de l’exercice 2005-2006 de la Premier League : à l’époque, les Lilywhites ont une longueur d’avance sur Arsenal pour attraper la C1. Alors que la dernière journée du championnat se profile, il leur suffit de battre West Ham pour s’assurer d’aller en Ligue des champions. Pendant que les Gunners sèchent Wigan 4 à 2, les Spurs, eux, s'inclinent face aux Hammers(2-1) et voient la grande Europe leur échapper. Sauf que tout ceci serait une infâme conspiration gastronomique : la veille du match, dix joueurs de Tottenham avaient été victimes d’une intoxication alimentaire, après avoir mangé des lasagnes dans un hôtel. Des fans du club accusent même le chef d'être un supporter d'Arsenal et d'avoir empoisonné l'équipe de Tottenham. Un chouia conspirationniste, même si le « lasagna-gate » reste toujours coincé dans le gosier de nombreux fans des Spurs.



  • Speedy Ricky

  • Si les supporters de Tottenham peinent à se mettre d’accord pour élire le plus beau but de l’histoire du club, c’est souvent ce pion de Ricardo Villa dit "Ricky" qui est cité en référence. L’Argentin y élimine à grandes enjambées quatre adversaires, avant de tromper Joe Corrigan, et permet à Tottenham de battre Manchester City en finale de la FA Cup 1981 (3-2).

    Vidéo


  • Promu d'élite

  • Tottenham a remporté son premier championnat d’Angleterre en 1951, en devançant Manchester United de quatre points. Un titre aussi historique qu’improbable : les Spurs avaient en effet été promus en première division la saison précédente.


  • Rois de la pop

  • On termine en chanson. Devenus copains comme cochons lorsqu'ils évoluaient sous les couleurs des Spurs, Glenn Hoddle et Chris Waddle ont décidé de sortir un single ensemble en 1987. Ça s’appelle Diamond Lights, une merveille musicale que les deux zozos ont interprétée en direct lors de la célèbre émission Top of the Pops. Immortalisant par la même occasion l’un des moments les plus gênants de l’histoire de la télévision britannique.

    Vidéo


    Par Adrien Candau
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
    Modifié


    Dans cet article


    À lire ensuite
    Croc contents !