1. //
  2. // 7e journée
  3. // Newcastle/Chelsea

Zouma, le grand bleu

Trop costaud, trop lent, jugé terminé par certains lors de son apprentissage, Kurt Zouma aurait pû ne jamais grandir avec un habit de footballeur sur les épaules. Puis un jour, un formateur, un entraîneur, un club ont su lui faire confiance, faire du gosse un apprenti. Un roc devenu homme sous la coupe de Mourinho et qui est en passe de réussir l'impensable : détrôner la légende crêtée John Terry.

Modififié
16 19
Il semblait éternel. Rien, jamais, ne semblait pouvoir le faire sortir de scène. Sa crête faisait partie du décor, sa colère du folkore, ses déroutes d'un pan de l'histoire. À Chelsea, John Terry était un monument. Un homme dont on ne se passait pas pour monter au front, affronter la difficulté, faire tomber l'adversaire. Reste une bataille que l'on ne maîtrise pas. Une guerre mentale, psychologique, qui n'a de variable que le temps qui passe. À 34 ans, le fidèle soldat semble usé, dépassé. La prise de conscience a été sévère, indigne selon certains, lorsque le 16 août dernier, Terry fut remplacé, à l'ombre d'un vestiaire de Manchester. Plus qu'un symbole, ce moment marquera davantage le point de départ d'une révélation : John Terry n'est plus indispensable.

Il ne l'est plus, car usé par un physique capricieux. Il ne l'est plus, car moins performant. Il ne l'est plus, car on a trouvé meilleur que lui au moment où lui semble se ranger avec sagesse. Sa succession a même un nom et un sourire : Kurt Zouma. Qui aurait parié qu'un gamin de vingt ans, après seulement un an sous le maillot des Blues, déplacerait un jour la montagne Terry ? Sérieusement, personne. Reste qu'aujourd'hui, la donne est claire. Depuis le 23 août et un déplacement à West Bromwich, le gosse est titulaire et porte ses 85 kilos en chef adjoint défensif du champion en titre, aux côtés de Gary Cahill. « Ce qui est surprenant, c'est que partout où il passe, Kurt arrive à se faire adopter par ses entraîneurs. On savait qu'il allait exploser, on ne savait juste pas quand » , explique son ancien entraîneur à Saint-Étienne, Abdel Bouhazama, avec qui il disputa une finale de coupe Gambardella un soir de mai 2011 face à l'AS Monaco de Kurzawa et Carrasco.

Trop fort, trop tôt


Saint-Étienne, les Verts. Le symbole d'une ville, la haine d'une autre. Kurt Zouma est né à Lyon en octobre 1994. C'était il y a bientôt vingt et un ans. Très vite, dans une famille qui vit pour le ballon, aux côtés de ses frères, Lionel et Woody, le gamin débute le football. Pour lui, ce sera à huit ans, sur les pelouses de Vaulx-en-Velin. « Vous savez, on n'a pas de boule de cristal, la chance est donnée à chaque bon footballeur de la région. Kurt n'avait pas été retenu à l'Olympique lyonnais, on a donc récupéré un joueur revanchard » , reprend Abdel Bouhazama. Zouma a alors quatorze ans et impressionne déjà par un physique en avance. Bouhazama se souvient d'un « jeune en avance en matière de maturité. Il était toujours interrogateur sur les exercices, comprenait les problématiques d'entraînement avant les autres, avait soif d'apprendre, de grandir. Déjà très jeune, c'était un monstre de travail. »

Chez les Verts, Zouma cartonne sans se faire une place en sélection régionale. Le cas interroge, et ce, même si son potentiel est déjà reconnu. « On m'avait dit à plusieurs reprises qu'il y avait un bon défenseur central à Saint-Étienne mais on me disait qu'il était déjà fini, qu'il ne pourrait plus progresser. Un jour, je me suis dit qu'il fallait que je le vois et je l'ai convoqué pour un tournoi en Turquie » , se rappelle Patrick Gonfalone, alors entraîneur de l'équipe de France des moins de 16 ans à l'époque. On est alors en janvier 2010, Kurt Zouma a tout juste quinze ans. Il remporte alors son premier trophée avec les Bleus, l'Aegean Cup. « On a vite découvert un défenseur comme on les aime. Un véritable athlète, qui gagnait tous ses duels, intelligent et qui savait prendre une dimension de cadre dans un groupe. Je ne suis pas surpris par son niveau actuel. Ma seule surprise vient de cette courbe de progression » , poursuit l'actuel sélectionneur des moins de 19 ans tricolores.

The Happy One


Car très vite, Christophe Galtier, l'entraîneur des Verts, va en faire un titulaire en puissance, s'attachant à protéger son génie. Il le sait, il tient là un joueur unique, un diamant à polir. Le coach stéphanois gère rapidement Zouma, le fait jouer par bribes. Il le contrôle, enseigne le placement à un défenseur qui a parfois tendance à se disperser. Kurt est un chien fou, un aboyeur à museler. Galtier le fera venir dans un premier temps chez les pros, dès l'âge de 16 ans, et patientera avant de le lâcher en Ligue 1. Interrogé sur le sujet par 20 minutes, Galtier racontera alors une scène incroyable : « Quand je l'ai fait monter dans le groupe pro à 16 ans, ma paire de centraux titulaire est venue me voir au bout de 15 jours pour me dire : "Si vous le mettez sur le terrain, nous, on a du souci à se faire." » Durant de longues années, la paire Romeyer-Galtier va alors repousser les approches des cadors européens avec l'aide de l'agent du joueur, David Venditelli : Leverkusen, City, United, la Juve ou encore l'Atlético. « Pour Kurt, l'Angleterre, c'était à la Playstation. Et un jour, Mourinho a décroché son téléphone en personne pour lui parler. Il était comme un fou. Il l'a rencontré une fois à Londres et une fois à Paris. Tout a décollé » , conte Abdel Bouhazama.

Zouma signe à Chelsea le 31 janvier 2014 et retourne à Sainté six mois pour finir son apprentissage. L'Angleterre va alors devenir un révélateur dans le sillage d'une paternité précoce. Le gamin grandit vite, est comparé d'entrée à Marcel Desailly par son entraîneur et décroche progressivement l'étiquette d'indéboulonnable du maillot de la légende Terry. Par des apparitions convaincantes d'abord, des rotations ensuite et une prise de pouvoir depuis la sortie historique de JT face à City. De cette ascension reste un sourire. Celui d'un gosse père deux fois à vingt ans à peine, ambianceur de vestiaire et buteur la semaine dernière face à Arsenal (2-0). Un coup de tête sur un coup franc de Cesc Fàbregas, une main sur le cœur, et un torse bombé face à ses supporters. Ce jour-là, Kurt Happy Zouma est devenu un homme.

Par Maxime Brigand
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

AndrewPeter10 Niveau : District
Ça donne quoi son début de saison? Pour ceux qui ont le courage de regarder les matchs de Chelsea ...
Son début de saison était mauvais mais on peut pas mettre la faute sur lui car Chelsea était très instable Mourinho changeait bcp l'équipe. Depuis qu'il a en gros son onze type avec Zouma installe c'est bcp mieux et Zouma à trouvé sa place mais je n'en doutais pas. Je savais qu'il allait sauter un des deux mais je m'attendais à ne plus voir Cahill
Message posté par AndrewPeter10
Ça donne quoi son début de saison? Pour ceux qui ont le courage de regarder les matchs de Chelsea ...


Honnêtment c'est globalement très costaud !! dans les duels c'est trés trés fort, je trouve même qu'il a bien progressé niveau placement depuis sainté... reste la relance qui reste, selon moi son point noir sur lequel il doit progressé !! gros gros crack a venir pour la France... (Putin* de bien fournis a ce poste quand même !!
GENERAL DE GOAL. Niveau : Ligue 2
terry a 34 piges et ca fait quelques saisons qu'il decline sensiblement,donc le detroner n'est pas non plus un incroyable exploit.zouma a un enorme potentiel mais il a du chemin à faire.donc s'enflammer si tot ......
Ben, je vais être à contre courant.
Je trouve ce joueur franchement pas terrible.
Très peu présent, manque cruellement d'initiative, techniquement c'est hyper faible.
Cet air balourd à chaque fois.


Mouais ...
Tout le monde semble enterrer John Terry... encore une fois.
Perso si j'étais journaliste sportif, je ne m'y risquerai plus...
Message posté par GENERAL DE GOAL.
terry a 34 piges et ca fait quelques saisons qu'il decline sensiblement


Il a juste fait la meilleure saison de sa carrière l'an dernier.
Cheric Zghemmfour Niveau : CFA
J'étais sûr que j'allais lire qu'il avait "déplacé John Terry".Rien que ça.Et le ballon d'or,c'est pour quand ?

Ça me dégoûte d'autant plus que j'étais sur le point de le complimenter pour ses qualités de polyvalence et sur le fait qu'il allait faire partie de la liste des 23 pour l'Euro (certainement en tant que remplaçant du défenseur axial gauche,du défenseur axial droit éventuellement,ainsi que du milieu défensif voire du latéral droit en cas d'avalanche de circonstances défavorables en cours de compétition) et de plus,il est courant de convoquer des jeunes en vue d'une intégration progressive pour 2018-2020-2022,mais la ça me coupe l'envie quand je lis ça.

Concernant son but contre Arsenal : sur un coup de pied arrêté,TOUT LE MONDE S'ARRÊTE y compris les joueurs de Chelsea,SAUF LUI ! Et bien ma foi...félicitations ha ha !
En tant que supporter de sainté et regardant pas mal d'autres matchs d'un un peu tout les grands championnats européens, il a un truc unique c'est sa puissance physique!Je ne connais pas un joueur qui soit plus puissant que lui physiquement!
Par contre, c'est vrai que techniquement et dans la relance c'est pas tout a fait ça! Après il est pas lent et est également capable de gros retour! Bref c'est un peu le pendant de varane(meme si varane est également très rapide) finalement!
FourThreeThree Niveau : CFA
Après l'ami Kurt est légèrement un bourrin, très bon dans les duels mais doté d'un placement hasardeux et d'une sacrée relance foireuse

Quand je voyais mourinho le mettre au milieu de terrain c'était une aussi brillante idée que celle d'anecdote de mettre Ramos en 6 à l'aller au stadio delle alpi en ligue des champions contre la juve
FourThreeThree Niveau : CFA
D'ancelotti*
rp.bourque Niveau : DHR
Il est puissant mais bon, je ne vois pas Mangala par exemple l'être beaucoup moins, et au niveau technique et de la relance, Zouma ne me semble pas démontrer beaucoup de forces. Au niveau tactique je n'ai pas l'impression qu'il soit le leader de la défense.
La seule chose qu'on puisse vraiment dire sur Zouma c'est qu'il est solide et qu'il est jeune... c'est positif mais de justesse. On ne peut qu'espérer qu'il continue à s'améliorer, et s'il s'améliore beaucoup c'est pas plus mal.
Comme quoi on peut réussir juste avec un physique.
NevermindVibes Niveau : Loisir

Je ne comprends pas les gens qui se font du mal à chaque article sur chelsea , son entraineur ou de ses joueurs, Pourquoi déballer toute votre énergie sur une équipe que vous ne pouvez pas blairer? qui représente selon vous le sida du football et qui mériterait l'éradication pure et simple. Mais pourquoi ? Allez-vous branler sur Wenger, Barcelone ou Arsenal et laisser cette équipe se pourfendre dans l'obscurantisme à tout jamais.
cHris wAddle Niveau : CFA2
Du coup, une charnière Varanne-Zouma serait envisageable en EDF? Je veux dire, ils sont complémentaires ou pas?
Cheric Zghemmfour Niveau : CFA
Zouma est complémentaire avec tout le monde (il est polyvalent).Mais il y a au minimum Koscielny qui est devant lui pour être associé avec Varane.Ce dernier sera d'ailleurs titulaire CERTAIN.
Ricky Van Werewolfswinkel Niveau : District
La vérité c'est que la meilleure charnière pour l'Euro c'est Zouma-Perrin. Ils se connaissent et sont complémentaires (en plus d'êtres monstrueux).
Malheureusement ils seront tous les deux dans leur salon à regarder Koscielny promener son spleen sur tous les terrains de France.
Lol le mec qui a dit que Terry était en déclin faut regarder les matchs frero ..
Zouma techniquement c'est faible ? Eh beh c'est vrai que jouer au milieu de terrain dans la meilleure équipe d'Angleterre c'est la preuve d'une grande faiblesse technique.. Bref sérieux il a pas qu'un physique, il a une détente incroyable, bonne lecture du jeu (merci Terry), il anticipe bien, agressif dans le bon sens du terme. Au niveau de la relance c'est pas Varane mais bon c'est pas ce qu'on lui demande à Chelsea
Message posté par FourThreeThree
Après l'ami Kurt est légèrement un bourrin, très bon dans les duels mais doté d'un placement hasardeux et d'une sacrée relance foireuse

Quand je voyais mourinho le mettre au milieu de terrain c'était une aussi brillante idée que celle d'anecdote de mettre Ramos en 6 à l'aller au stadio delle alpi en ligue des champions contre la juve


Tu exagères même si c'est pertinent.
Il a l'apparence d'un bourrin mais il ne jouerait pas à Chelsea si c'était qu'une brute physique avec des grosses cuisses.
Pour son jeune âge, tu sens de la maturité dans le duel et la couverture même si c'est encore en phase de développement. Tu sens qu'il a une rigueur et qu'il a connu les blocs bas de Ligue 1.
Alors dans la relance c'est pas Thiago Silva mais il assure, il joue simple. Et ça suffit!!, surtout quand tu joues à chelsea et surtout quand tu viens d'intégrer le onze de départ.
Vous croyez que la relance à Desailly était comment à ses débuts ?

Zouma peut jouer au milieu pour faire le nettoyage lave vaisselle, et libérer offensivement ses partenaires. Et c'est sans doute ce que lui a demandé Mourinho! Il l'a très bien fait. Et en Angleterre, ça suffit.
Ramos pourrait également être un très bon milieu axial, largement mieux que Zouma. Sauf que le coach l'a testé contre l'équipe la plus solide tactiquement du monde qui a pris au marquage les milieux du réal pour laisser le jeu à Ramos, et pour qu'il se prenne pour Scholes...
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Sakho, le Scouser
16 19