1. // Eliminatoires Euro 2016
  2. // Groupe E
  3. // J7
  4. // Suisse/Slovénie

Zlatko Zahovic, râleur de génie

Révélation de l'Euro 2000 avec sa Slovénie, Zlatko Zahovič a illuminé le début du siècle comme une étoile filante. Avec son pied gauche, ses yeux, ses coups de gueule, son exigence et bien sûr son maillot national trop large pour lui. Retour sur ce mec qui a fait grève contre le niveau du championnat grec...

Modififié
Yeux globuleux, cheveux au vent, sourire d'un mec qui sait qu'il vient de faire un joli coup, Zlatko Zahovič se dirige vers le point de corner du Mambourg de Charleroi en dodelinant sa tête pour communier avec ses supporters. En ce 13 juin 2000, aux alentours de 21h54, le Slovène vient de planter le troisième but des siens face à la Yougoslavie, le premier match de l'histoire de son pays dans un Euro est à cet instant une totale réussite. Séduisant, l'ancien État fédéré de la Yougoslavie propose un football offensif, agréable à regarder et dont le chef d'orchestre est un génie à bouclettes. Auteur d'un doublé et d'une passe décisive, il est en train de faire déjouer à lui tout seul la Yougoslavie de Mihajlović, Drulović, Mijatović et Jugović… Si les hommes de Boškov réaliseront un véritable exploit en revenant au score en six minutes de temps, le bien est fait : Zahovič éclate complètement et se montre - enfin - à toute l'Europe.

Grève, Molde et théâtre


La suite du tournoi est mitigée : Zahovič inscrit encore un but contre l'Espagne, mais se fait également remarquer en gueulant sur ses partenaires, finalement éliminés avec deux points au compteur. Il faut dire que le natif de Maribor n'en est pas à son coup d'essai. La saison avant l'Euro 2000, Zahovič l'a passée à l'Olympiakos où il s'est mis en grande partie… en grève pour protester contre le faible niveau du championnat grec. « Cette décision ne m'étonne pas spécialement, ça fait partie du personnage, rigole le gardien Yannick Quesnel, son ancien coéquipier à Benfica. C'est son côté exigeant : il s'est retrouvé dans un championnat qu'il pensait d'un bon niveau, puis il a dû être déçu de ce qu'il a pu voir, donc il l'a clamé haut et fort, parce que c'est quelqu'un qui dit ce qu'il pense. Après, c'était pour faire avancer les choses, Zlatko a toujours été comme ça. »

Absent au niveau national, il ne rate cependant pas une rencontre de Ligue des champions, où il s'illustre - au moins un peu - en marquant contre le Real et Molde, une vraie majesté, surtout qu'il sait que les supporters l'adorent. Mais le constat est là : Zahovič est bon, peut-être même trop bon pour ses coéquipiers, d'où les coups de gueule réguliers du Slovène relatés dans la presse. Théâtral, on dit de lui qu'il est capable de s'arrêter net après une passe ratée d'un coéquipier pour pointer quelques secondes du doigt l'endroit exact où il voulait que le ballon arrive. « Moi, je n'ai pas ce souvenir-là, témoigne Quesnel. J'ai plutôt le souvenir d'un joueur qui était très doué techniquement, qui avait un football très simple. Après, c'est vrai qu'il était exigeant parce que son objectif sur le terrain, c'était de ne pas perdre le ballon. Donc c'est vrai qu'il demandait beaucoup à ses partenaires, mais je n'ai jamais eu d'accrochage avec lui et je ne l'ai pas vu en avoir avec d'autres joueurs. »

Des chopes après l'entraînement


Reste qu'il n'est néanmoins pas rare de percevoir la nervosité de ZZ top dans ses différentes rencontres sous le maillot du Vitória Guimarães, Porto, Valence ou Benfica. « Il est un peu comme la plupart des Yougoslaves que j'ai rencontrés, analyse Patrick Asselman, ancien adversaire du Slovène quand il évoluait à Maritimo. Sur le terrain, ils ont un autre caractère qu'en dehors. En match, ils sont très expressifs, parfois agressifs. Mais dès que c'est fini, ils sont vraiment très agréables à rencontrer. » « On a toujours tendance à avoir une image des joueurs sur le terrain qui n'est finalement qu'apparente, ajoute Quesnel. C'est un gars comme un autre, avec ses petits soucis quotidiens, mais également avec une capacité de relativisation importante vu le passé de son pays. Là-bas, certains sont nés avec une kalachnikov à la main… donc ils ont une autre approche du football et de son importance : pour eux, le foot c'est bien, mais c'est pas important à côté des drames qu'ils ont pu connaître. » Froid et caractériel de l'extérieur, Zahovič se révèle en fait charmant en civil, notamment avec Yannick Quesnel, pour qui la relation avec le milieu offensif se transforme presque en de l'amitié. « À l'entraînement, on avait des défis de coups francs ou penaltys tous les deux pour savoir qui allait payer sa petite bière à l'autre… J'ai payé pas mal de tournées, mais je garde le souvenir d'un super mec. »

Exclu de la CM 2002


Sur la pelouse, les sautes d'humeur du fantasque Slovène se répètent néanmoins régulièrement. Trop régulièrement. En 2002, en pleine Coupe du monde asiatique, il est exclu de sa sélection pour avoir insulté son coach après un remplacement. Zlatko Zahovič n'aime pas rester silencieux, personne n'ose dire le contraire. « À Benfica, il y a eu un moment où c'était un peu compliqué au niveau sportif, relate Quesnel. C'est lui qui a mis les pieds dans le plat en premier en disant "Attendez, c'est pas la peine de se voiler la face, de dire des choses dans le dos. Si on a quelque chose à se dire, on le fait en face." Il a été le premier à dire ce qu'il pensait et les autres ont suivi. Bon, derrière il n'a pas été prolongé parce que le directeur sportif – qui avait les pleins pouvoirs, même sur Trapattoni – a mis au placard ceux qui n'hésitaient pas à dire ce qui n'allait pas. »

« Il était capable de tout »


Loin d'être un mouton, Zlatko se démarque quand même des autres joueurs de la sélection ou de certaines de ses équipes par ses capacités de footballeur. « Il était techniquement super, avec une très bonne capacité d'infiltration, puis il marquait régulièrement » se remémore Asselman. « C'était un putain de sacré joueur, lâche même Quesnel. Moi, je me suis régalé. Il était capable de tout, c'était un gaucher atypique. » Un gaucher qui profite de son excellent Euro pour rejoindre une des équipes les plus en vogue du moment : Valence. Malheureusement pour lui, il ne parvient absolument pas à convaincre Héctor Cúper à qui il reproche par-dessus tout de ne pas lui donner assez de temps de jeu. Auteur de trois pauvres réalisations sur sa saison en Liga, Zahovič va en plus être le premier Valencien à rater son tir au but durant la fameuse séance de la finale de Ligue des champions contre le Bayern Munich. Alors quand Benfica propose de s'emparer du gaillard en l'impliquant dans le transfert de Carlos Marchena en Espagne, les dirigeants du FC Valence n'hésitent pas une seconde. Malgré un talent évident, Zahovič ne connaîtra jamais la réussite dans un tout grand club. « Pourtant, il aurait peut-être pu prétendre à un club vraiment du top, estime Quesnel. Maintenant, je pense que les équipes dans lesquelles il a joué sont quand même pas mal, il a un beau CV. » Après quatre saisons inconstantes au Portugal, Zahovič range définitivement ses crampons en 2005, quand Benfica le met dehors. Deux ans plus tard, il devient directeur sportif de Maribor. Les années ont passé, Zlatko a grossi, mais il a toujours ses boucles, et son fils Luka comme successeur, lui qui évolue à Heerenveen et est considéré comme une grande promesse du football slovène… ou portugais, vu qu'il est né à Guimarães. Mais il ne s'agit pas que les fédérations soient trop insistantes auprès du père, elles risqueraient de le regretter.

Par Émilien Hofman
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Note : 7
Ce mec a fait découvrir la Slovénie au monde entier
joker7523 Niveau : CFA
Note : 10
Souvenirs !

De loin le meilleur euro que j'ai vu ( j'avais 12 piges putain de merde! ^^), entre le 3-3 entre la Yougoslavie et la Slovénie, la Norvège qui tape l'Espagne au premier match de poule, l'Espagne qui bât 4 - 3 la Yougoslavie avec un but d'Alfonso

Le Pays bas- Italie ou Toldo fait une prestation de malade et ou les Hollandais "loupe" deux pénalty dans le temps réglementaire. La panenka de Totti aussi durant la Séance de tir au but.

Le Roumanie - Angleterre ou les Anglais passe à la trappe en concédant un pénalty en fin de partie.

L'Allemagne qui se fait explosé dans tous les coins notamment contre le Portugal ( tripé de S. Conceiçao.

Le même Portugal qui mené 2 - 0 contre les anglais les tapent finalement 3 à 2 dont un putain de but de Figo et bien sur Nuno Gomes.

La Turquie qui élimine la Belgique.

La République Tchèque qui te fait un éliminatoire parfait ( 10 victoires) mais qui effectue un tournoi quelconque avec une élimination au premier tour.

Le 6 à 1 des Pays bas face à la Yougoslavie avec un triplé ou quadruplé de Kluivert

Le France Portugal

et bien sur la finale et ce scénario tout simplement incroyable.

bref un putain d'euro pour une putain d'époque ( Nostalgie )
Message posté par joker7523
Souvenirs !

De loin le meilleur euro que j'ai vu ( j'avais 12 piges putain de merde! ^^), entre le 3-3 entre la Yougoslavie et la Slovénie, la Norvège qui tape l'Espagne au premier match de poule, l'Espagne qui bât 4 - 3 la Yougoslavie avec un but d'Alfonso

Le Pays bas- Italie ou Toldo fait une prestation de malade et ou les Hollandais "loupe" deux pénalty dans le temps réglementaire. La panenka de Totti aussi durant la Séance de tir au but.

Le Roumanie - Angleterre ou les Anglais passe à la trappe en concédant un pénalty en fin de partie.

L'Allemagne qui se fait explosé dans tous les coins notamment contre le Portugal ( tripé de S. Conceiçao.

Le même Portugal qui mené 2 - 0 contre les anglais les tapent finalement 3 à 2 dont un putain de but de Figo et bien sur Nuno Gomes.

La Turquie qui élimine la Belgique.

La République Tchèque qui te fait un éliminatoire parfait ( 10 victoires) mais qui effectue un tournoi quelconque avec une élimination au premier tour.

Le 6 à 1 des Pays bas face à la Yougoslavie avec un triplé ou quadruplé de Kluivert

Le France Portugal

et bien sur la finale et ce scénario tout simplement incroyable.

bref un putain d'euro pour une putain d'époque ( Nostalgie )


J'en avais moi 15. Effectivement un des meilleurs EURO de l'histoire et pour moi l'un des meilleurs souvenirs de foot avec les CDM 98 et 2006.
J'avais jamais fais gaffe mais en fait le mec c'est Zlatan en un peu moins talentueux. Il en a même la gueule et le prénom
Zlatan en moins talentueux? Rien à voir

Zahovic, il avait fait souffrir l'équipe de France en éliminatoires de je ne sais plus quelle compétition. Prtt, il jouait avec de sacrés bras cassés!

Petite patte gauche super sympa, en particulier sur coups francs. Le joueur trop chaud que personne ne regarde...
Message posté par jacadi
J'avais jamais fais gaffe mais en fait le mec c'est Zlatan en un peu moins talentueux. Il en a même la gueule et le prénom


Moins talentueux je dirais pas. Moins médiatisé oui. Parce que moi qui l'ait vu jouer, il n'avait vraiment rien à envier à Ibra.
J'ai pas dit qu'il était mauvais, loin de là. Mais s'il était si bon, il aurait peut-être pu percer dans un top club
medyassineabd Niveau : DHR
Message posté par joker7523
Souvenirs !

De loin le meilleur euro que j'ai vu ( j'avais 12 piges putain de merde! ^^), entre le 3-3 entre la Yougoslavie et la Slovénie, la Norvège qui tape l'Espagne au premier match de poule, l'Espagne qui bât 4 - 3 la Yougoslavie avec un but d'Alfonso

Le Pays bas- Italie ou Toldo fait une prestation de malade et ou les Hollandais "loupe" deux pénalty dans le temps réglementaire. La panenka de Totti aussi durant la Séance de tir au but.

Le Roumanie - Angleterre ou les Anglais passe à la trappe en concédant un pénalty en fin de partie.

L'Allemagne qui se fait explosé dans tous les coins notamment contre le Portugal ( tripé de S. Conceiçao.

Le même Portugal qui mené 2 - 0 contre les anglais les tapent finalement 3 à 2 dont un putain de but de Figo et bien sur Nuno Gomes.

La Turquie qui élimine la Belgique.

La République Tchèque qui te fait un éliminatoire parfait ( 10 victoires) mais qui effectue un tournoi quelconque avec une élimination au premier tour.

Le 6 à 1 des Pays bas face à la Yougoslavie avec un triplé ou quadruplé de Kluivert

Le France Portugal

et bien sur la finale et ce scénario tout simplement incroyable.

bref un putain d'euro pour une putain d'époque ( Nostalgie )

logique qu'il soit le meil
leur euro que vous n'ayez jamais vu puisqu'il est le meilleur euro 2000
plus que les buts c'etait les scenarios fous
espagne yougoslavie 2 buts dans le temps additionnel
et contre la slovenie c'etait 3-0 puis 3-3
Mourinho dit de lui qu'il est le seul footballeur qui soit admiré à la fois par les supporters de Benfica et du FC Porto.
Moi aussi je l'ai vu jouer et franchement rien a voir avec le Z
Un asanovic aliosha en plus costaud c tout
Guardinho Niveau : CFA2
Message posté par BATIGOAL98


Moins talentueux je dirais pas. Moins médiatisé oui. Parce que moi qui l'ait vu jouer, il n'avait vraiment rien à envier à Ibra.


Non mais c'est une BLAGUE ? Faut arrêter 5 minutes, quand même.
Bientôt tu vas dire que Mido aurait pu finir au Barca...
il y a 6 heures Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 5 il y a 7 heures Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 il y a 7 heures Le FC Sochi prend une année sabbatique 15
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 17:48 Le bilan de la saison est en kiosque ! Hier à 17:23 Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 119 Hier à 16:47 Un petit bijou en MLS 4
Hier à 13:36 Trejo de retour au Rayo 19 Hier à 13:23 Oscar suspendu huit matchs 27 Hier à 11:38 Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 Hier à 10:40 Zlatan vers Los Angeles ? 38 Hier à 10:28 Parme va passer sous pavillon chinois 35 Hier à 09:11 La panenka d'Alessandrini 17 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 27 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 200 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 22 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 54 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 1 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42 lundi 5 juin Quand des caravanes font irruption pendant un match à Angers 12 lundi 5 juin Karim Benzema égale Raymon Kopa, mais... lundi 5 juin La situation diplomatique du Qatar inquiète la FIFA 44 lundi 5 juin Qui est Ederson Moraes, le 2e gardien le plus cher du monde ? lundi 5 juin Quand Nike et CR7 font de la pub pour Adidas 31 lundi 5 juin Boca Juniors file vers le titre 7 lundi 5 juin Gérone monte en Liga 16 dimanche 4 juin Finale Serie B : Carpi accroché par Benevento 8 dimanche 4 juin Mondial 2030 : l'UEFA pousse l'Angleterre à se présenter 11 dimanche 4 juin Suivre SO FOOT sur les réseaux sociaux 1 samedi 3 juin Combien le Real Madrid a dépensé pour gagner la Ligue des champions samedi 3 juin Asensio clôt le débat 3 samedi 3 juin Casemiro et Cristiano mettent le Real en orbite 1 samedi 3 juin Le sublime retourné de Mandžukić pour l'égalisation 5 samedi 3 juin CR7 ouvre le bal 1 samedi 3 juin Le tifo des supporters turinois lors de l'entrée des joueurs 2 samedi 3 juin Les anciens de la Juve à fond derrière les Bianconeri samedi 3 juin Del Piero débarque à Cardiff en roi 2