En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 25 Résultats Classements Options
Le journal de Zlatan

Zlatan, quatre passes et un rouge

Cette semaine, Zlatan a pété la cage thoracique de Ruffier, a réalisé un quadruplé de passes décisives et a réfléchi sur le cas M'Vila. Si le Suédois prenait la plume pour raconter ses impressions, voilà ce que cela donnerait. Ou pas.

Modififié
Cher journal,

Je suis claqué. J’ai passé la nuit à faire la fête au Carmen, une boîte branchée à côté de la place Pigalle. Je ne sais vraiment pas en quoi c’est branché. Niveau déco, on dirait la chambre de mes fils en plus cheap. Bref, je suis resté là-bas jusqu’à 5h du matin, je suis crevé. En même temps, je m’en tape. Je ne joue pas jusqu’au 21 novembre à cause d’une suspension. C’est vraiment n’importe quoi, d'ailleurs. Depuis quand sanctionne-t-on la beauté et l’élégance ? J’ai lu partout que mon geste de taekwondo était
« involontaire mais dangereux » . C’est faux. Non seulement il est dangereux, mais en plus, il est totalement volontaire. Sérieusement, vous avez vu le tarin du gardien, là, Ruffier ? Cela aurait été lui rendre service que de lui mettre mes crampons dans le pif, car le seul grand pif qui a droit de cité en Ligue 1, c'est celui Zlatan, point. Le seul regret que j’ai, c’est de ne pas avoir foutu mon pied plus haut. Si seulement cela avait encore été Janot au but, Zlatan n’aurait pas eu ce problème. Au moment de sortir son carton, j’ai senti la peur dans les yeux de l’arbitre. Heureusement que je ne lui ai pas fait les gros yeux de Zlatan, sinon, il aurait mis le rouge à Ruffier. Ou même à Chantôme, qui, par amour, est prêt à tout pour moi. Bref, Carlo a déclaré que je n’avais pas besoin de m’excuser. Il a raison. Zlatan ne donne pas d’excuses. Ce sont les excuses qui se donnent à Zlatan.

Bon, en tout cas, le PSG a perdu contre les Verts. Notre première défaite en Serie A. D’ailleurs, depuis qu’ils nous ont battus, les mecs ne se sentent plus. Ils ont même déclaré qu’ils allaient peut-être quitter le gouvernement de François Hollande. N’importe quoi. De toute façon, Zlatan s’en fiche. Qu’il marque des buts ou qu’il reçoive des cartons rouges, tout le monde ne parle que de lui. J’ai même vu un reportage où un journaliste demandait si le stupide mot
« Zlataner » pouvait entrer dans le dictionnaire. Et puis quoi encore ? Pourquoi pas Valbuener pour définir un nain qui tombe tout le temps, ou Sissoker pour tous les mecs qui n’ont pas de cerveau ? Tiens, en parlant de gros cerveau, je voudrais avoir une pensée pour M’Vila. Quel chanceux, putain. Le mec s’est mis bien en allant une soirée en boîte, et il est récompensé par le droit de ne plus se taper la corvée de l’Equipe de France. Tu m’étonnes, si c’est pour jouer avec Gourcuff, Capoue, Gonalons et Payet, mieux vaut aller danser en boîte sur du Call Me Maybe. Je devrais peut-être en prendre de la graine. Tiens, d’ailleurs, je dois jouer mercredi contre l’Angleterre. Je vais demander à Ezequiel, un connaisseur, s’il y a une bonne soirée le mardi.

A part ça, cette semaine de merde a heureusement été sauvée par la Ligue des Champions. Nous avons joué contre une équipe d’Europa League qui a eu le droit de venir faire un match d’exhibition au Parc. Zlatan ne connaissait pas un seul joueur de cette équipe. Sauf le mec là, Halilovic, un bon coach. Ah, avant la rencontre, j’ai entendu dire que Zlatan était perso. Bande de tocards… En un match, Zlatan a fait plus de passes décisives qu’Amalfitano dans toute sa carrière. Zlatan est tellement grand que c’est même lui qui a fait la passe décisive à Barack Obama. C’était soirée charité. J’aurais même pu faire une passe décisive à Nenê, si la pleureuse n’avait pas encore été à l’infirmerie pour son petit bobo à la joue. Il n’a qu’à se foutre un écarteur de pommettes, ça ira mieux putain. Et dire que c’est peut-être lui qui va prendre ma place pour le match de Montpellier… On est bien barrés, tiens. Moi, je vais profiter de ma suspension pour aller visiter l’Institut suédois, dans le Marais. S’il y a moyen de se claquer une petite part de tarte aux airelles, hein… A bientôt.

Z.

NB : La prochaine fois que quelqu’un ose dire que Djordjevic est le Zlatan de Ligue 2, je lui mets mes crampons en pleine poire. Et croyez-moi, c’est sa tronche qui sera suspendue.


PS : À ce moment-là, je ne ferme pas les yeux parce que j’ai eu peur de faire mal à quelqu’un. Je ferme les yeux parce que j’ai eu très très peur que mon short se craque à l’entrejambe.



Ceci est évidemment une fiction. Toute ressemblance avec des faits réels et avérés serait fortuite. Enfin, pas tant que ça.

Eric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 9 heures Coentrão casse le banc des remplaçants 8 Hier à 21:56 L2 : Les résultats de la 22e journée 4 Hier à 16:15 Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018 3
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom