Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 46 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Quarts
  3. // Milan/Barcelone

Zlatan/Guardiola, l’autre match

Modififié
Pas toujours tendre, Zlatan Ibrahimovic peut parfois faire preuve d’un langage très cru. Tout le monde se souvient par exemple de la manière dont il a récemment envoyé bouler une journaliste italienne.

A l’occasion du quart de finale entre le Milan AC et la « meilleure équipe du monde » dixit le Suédois, le site 7sur7.be rapporte qu’Ibra n’a pas gardé un super souvenir de Pep Guardiola, déjà entraîneur de Barcelone lors de son court passage en Catalogne (2009/2010).

Le site belge reprend des propos assez durs que le Milanais aurait tenu dans son autobiographie : « Quand j'ai vu Pep Guardiola pour la première fois, je l'ai trouvé correct. Pas un Mourinho ou un Capello, mais il était passable. C'était avant que je demande que deux ambulances soient postées à côté des terrains d'entraînement, juste au cas où je l'enverrais voler  » .


Ambiance. AA
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



À lire ensuite
Benzema a conquis Marca