Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Marketing
  3. // Parfum

Zlatan et CR7, ces footballeurs nez

Ce n'est pas nouveau, le footballeur est une marque, un chef d'entreprise, une machine à billets, mais un expert en senteurs ? Sérieusement ?

Modififié
Le nez humain est une machine de guerre. Selon une étude de Science Magazine datant de l'année dernière, nous sommes capables de distinguer plus de mille milliards d'odeurs différentes. Distinguer, oui. Mais reconnaître, c'est une autre histoire. Et ça, c'est le job d'un parfumeur, d'un « nez » , du cerveau à la base d'une fragrance. Alors, la question qui se pose est : qu'est-ce que Cristiano Ronaldo et Zlatan Ibrahimović viennent faire dans le monde de la parfumerie ? «  Moi, je pense que le footballeur a des préférences, mais aucune connaissance en parfum. Bien entendu qu'il peut donner ses goûts, se rendre au laboratoire, suivre les différentes étapes de la conception du parfum, mais les décisions de base sont prises par le "nez" qui connaît les tendances. Ça paraît logique. » Rien de très surprenant ici, mais le ton est donné par Bernard Gangler, membre du Syndicat des experts professionnels en œuvres d'art, spécialité parfumerie. En gros, chacun son métier : le football au footballeur et le parfum au parfumeur.

Lady Gaga et Cyrano


Mais tout n'est pas si simple. Quand deux mondes décident de se mélanger, il faut forcément qu'il y ait un peu de partage. À l'usine Charabot de Grasse, capitale mondiale du parfum, on avance deux types de célébrités se lançant dans le marché de l'odorat. Celles qui ne foutent rien : « Elles donnent leur nom en licence à une société qui aura tout le loisir de développer le parfum en son nom. La plupart des célébrités font comme ça, type Lady Gaga. » Et celles qui fourrent leur pif de partout : « Ils prêtent leur nom, mais participent aussi aux séances d'évaluation, écoutent les propositions qu'on leur fait. Tout dépend de leur disponibilité. » Et dans les deux cas, le résultat est le même : le nom du parfum portera leur nom.

What do you think of Cristiano Ronaldo Legacy?

Une photo publiée par Cristiano Ronaldo (@cristiano) le


Pour Cristiano Ronaldo, rien n'indique qu'il s'est impliqué dans l'élaboration de Legacy. Des soupçons seraient même fondés. Preuve en est avec sa présentation du jour : « C'est quelque chose que j'ai toujours voulu faire, depuis tout petit. Pour moi, avoir un parfum à mon nom est quelque chose d'unique. (…) Et puis, c'est toujours difficile de faire de la publicité après les entraînements. » Traduction : il n'a pas l'air de savoir de quoi il parle. Mais pour Zlatan, ça semble différent. Dans une interview donnée à GQ, le Cyrano de Bergerac suédois n'hésite pas à se mouiller : « Je me suis impliqué à fond ! J'ai senti des tas d'arômes et d'échantillons, sans jamais me référer à tel ou tel parfum, uniquement des matières premières. » Et avec un tel caractère, un tel tarin, on l'imagine bien humant toutes sortes de choses et donner son avis sur tout.

Cerise et Eau Sauvage


Au final, difficile de discerner le vrai du faux. En revanche, « les stars sont généralement bien présentes en fin de production. Pour parler du design du flacon et du packaging du produit » , selon Bernard Gangler. C'est d'ailleurs un aspect important, voire primordial d'un parfum. La cerise sur le gâteau. Et puis, si tous les joueurs nieront faire ça pour l'argent, il est évident que la contrepartie financière est une de leurs motivations premières : « Cristiano Ronaldo est suivi par je ne sais pas combien de personnes à la télé. Plus d'un milliard de personnes le connaissent peut-être ? Un produit signé par un joueur de foot, c'est une source de revenus certaine. Toutes ces personnes qui le connaissent vont s'identifier à lui. Et pas que les hommes. Je me souviens par exemple que pour Eau Sauvage de Paco Rabanne, de nombreuses femmes l'ont acheté. Le parfum unisexe est très en vogue aujourd'hui. » De quoi élargir le marché cible et encaisser encore plus de cash. Qui a dit que l'argent n'avait pas d'odeur ?

Par Ugo Bocchi
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall Olive & Tom
mardi 17 juillet Usain Bolt pourrait jouer en Australie 17