Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 4 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Finale
  3. // Manchester Utd-Southampton (3-2)

Zlatan décroche la League Cup

Bousculé par Southampton, Manchester United s'en est remis à l'efficacité de son attaquant Zlatan Ibrahimovič, auteur d'un doublé, pour s'adjuger la League Cup dans les dernières minutes de la rencontre (3-2).

Modififié

Manchester United 3-2 Southampton

Buts : Ibrahimović (18e et 87e) et Lingard (38e) pour les Red Devils // Gabbiadini (45e+1 et 48e) pour les Saints

Arrivé en fin de contrat au Paris Saint-Germain l'été dernier, Zlatan Ibrahimović n’a pas été prolongé par les dirigeants parisiens, désireux de tourner la page du Suédois, afin d’ouvrir celle de Cavani en numéro 9. Un choix que ne regrette pas le PSG, mais qui fait le bonheur de Manchester United, tout heureux de récupérer gratuitement le géant. Reconnaissant envers son nouvel employeur, et toujours affamé de buts et de trophées, Zlatan a de nouveau prouvé qu'il n'était pas encore mort. Auteur d'un doublé ce dimanche après-midi, dont le but de la victoire en fin de rencontre, Ibra en est désormais à 26 buts cette saison. Si tout n'a pas été parfait pour Manchester United dans cette finale, le club remporte son deuxième trophée de la saison, après le Community Shield, et est toujours en course en FA Cup, Ligue Europa et pour le podium de Premier League. Pas mal pour José Mourinho et ses hommes, très critiqués en début de saison.

Réalisme vs persévérance


Alignés dans leur classique 4-2-3-1, les hommes de José Mourinho sont les premiers à se montrer dangereux par l’intermédiaire de Paul Pogba, qui allume des vingts mètres dans les bras de Fraser Forster (3e). En face, Southampton, toujours privé de son roc Virgil van Dijk, peut compter sur son nouvel attaquant italien Manolo Gabbiadini, auteur de trois buts lors de ses deux premières sorties sous le maillot des Saints. L’ancien buteur du Napoli aurait même dû ouvrir le score, si l'arbitre ne l’avait pas signalé à tort en position de hors-jeu (10e). Discret jusque-là, Zlatan Ibrahimović décide alors de sortir de sa boîte pour envoyer une merveille de frappe sur un coup franc des vingt-cinq mètres (19e), avant que Jesse Lingard, titulaire en l’absence de Mkhitaryan, ne double la marque à la suite d'un bel enchaînement collectif en une touche de balle des Red Devils. Deux buts en trois occasions. Dur pour les Saints qui, eux, enchaînent les frappes, mais se heurtent à un David de Gea impeccable face à Ward-Prose (27e) et Tadić (31e). Persévérants, les hommes de Claude Puel verront leurs efforts récompensés juste avant la pause grâce au très disponible Manolo Gabbiadini, qui dévie entre les jambes de De Gea le centre de James Ward-Prowse (46e).

Zlatan mania


Voyant son milieu de terrain prendre l’eau durant le premier acte, José Mourinho fait entrer à la pause son amulette Michael Carrick à la place de Mata. Un changement qui ne suffira pas à stopper la folie adverse. Si David de Gea est à nouveau parfait sur la reprise de volée de Redmond, le portier espagnol ne pourra rien sur la frappe en pivot de l’inévitable Manolo Gabbiadini (48 e). Une égalisation méritée qui fera chavirer les 40 000 supporters des Saints présents à Wembley ce dimanche après-midi. Malgré ce but, Southampton continue d’aller de l’avant et pense prendre l’avantage sur corner, mais la tête de Romeu trouve le poteau gauche. Bousculés, repliés, les Red Devils tentent de trouver la faille en contre, mais se heurtent à la bonne défense adverse. Une défense qui n’avait pas encaissé le moindre but en League Cup cette saison jusqu’à cette finale à Wembley. Il faut dire que les Saints n’avaient pas encore croisé la route de Zlatan Ibrahimović. Deux minutes après avoir sauvé les siens sur sa ligne, le géant suédois reprend parfaitement de la tête le centre d’Ander Herrera (87 e) et offre la League Cup à l'armée rouge de Manchester.

Par Steven Oliveira
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Olive & Tom
il y a 4 heures La réaction de Jimmy Durmaz aux attaques racistes 25 Podcast Football Recall Épisode 34 : La Russie accusée de dopage, l'Angleterre déroule et la révolution chez les Bleus Podcast Football Recall Épisode 33: Le feu d'artifice belge, les Bleus s'ennuient et les scandales anglais
À lire ensuite
Caen détrousse les Verts