1. // Interview exclusive

« Je ne vais pas me mettre à parler beaucoup parce que je suis devenu entraîneur »

De passage à Paris pour une opération Adidas « All Bleu » avec des athlètes d'autres disciplines (judo, basket, etc), Zinedine Zidane profite d'un instant de répit entre deux séances photos pour revenir en détail sur la relation qu'il entretient avec ses fils devenus footballeurs : Luca, champion d'Europe dans les buts des U17, et Enzo, son aîné qu'il entraîne à Madrid.

Modififié
5k 59

Tu participes à un meeting Adidas avec plein d'autres sportifs, quelle importance ont eue les autres sports que le foot dans ta carrière ?
C'est très étrange parce que je me suis longtemps dit que je n'aurais jamais pu faire un sport individuel. Dans ma famille, on est très judo, mon frère est ceinture noire et champion de France, j'étais moi-même plutôt pas mal (ceinture bleue, ndlr), j'ai toujours adoré le tennis, Roland-Garros, tout ça, mais je me suis toujours dit que je n'aurais jamais pu faire un sport individuel. La solitude du sportif me faisait peur. Quand tu gagnes, ça va, mais quand tu perds, tu perds seul. Et puis, quand tu as perdu seul, tu repars seul, tu voyages seul. J'ai toujours admiré les gars qui supportaient ça. Tu prépares un truc toute la saison, et à la fin, tu perds au premier tour et t'es tout seul… ça ne doit pas être évident ! Et puis aujourd'hui, me voilà entraîneur. Et entraîneur, bah t'es tout seul. J'ai été joueur, donc je n'ai jamais ignoré la difficulté d'être entraîneur. D'ailleurs, j'ai toujours été indulgent avec mes entraîneurs. Même quand je voyais que le message n'était pas clair, ce n'était pas bien grave, je savais ce que j'avais à faire sur le terrain. Et je savais aussi combien c'était difficile d'être coach. Mais voilà : j'avais envie de ça, j'avais envie de transmettre.

Quel genre de coach es-tu ?
Je suis moi. Je ne suis pas quelqu'un qui parle beaucoup, et je ne vais pas me mettre à parler beaucoup parce que je suis devenu entraîneur. J'entends dire : « il faut être sévère » , « il faut être sans pitié » , « il faut être ceci, il faut être cela » . Moi, je crois qu'il ne faut pas chercher à être quelqu'un qu'on n'est pas. Si je fais du « sans pitié » , ce n'est pas moi. C'est la pire des choses à faire. Donc je fais du « moi » : j'essaie d'être convaincu et convaincant. Voilà, c'est ça mon nouveau défi : faire passer mes consignes de la manière la plus claire possible, et avec ma personnalité, qui est plutôt celle de quelqu'un de réservé. Et j'apprends ça. Je sais que c'est dans ce domaine, de la communication des idées, qu'il faut que je progresse, que je travaille, mais c'est pour ça que j'ai voulu faire coach. Pour me mettre en danger, pour avancer dans ma vie. Parce qu'on va le dire clairement : je n'ai pas besoin de gagner de l'argent aujourd'hui. Je pourrais très bien rester chez moi, je n'ai pas besoin d'être entraîneur pour manger. Mais j'ai envie de me remettre en question, et grandir. J'ai des enfants, j'ai des messages à faire passer.

« Je suis plus sévère avec Enzo qu'avec les autres. C'est injuste, mais c'est comme ça »
Justement, tu as des enfants… Luca a gagné le championnat d'Europe des U17 et tu entraînes Enzo… Comment tu as vécu le succès récent de Luca ?
Son petit succès.

Oui, enfin bon, il est champion d'Europe, à son âge, c'était difficile de faire mieux !
Oui, c'est quand même un petit succès. Je ne le minore pas, il est champion d'Europe des U17, c'est déjà mieux que moi ! De toute façon, je lui avais dit : « Si tu n'es pas champion d'Europe, tu ne rentres pas à la maison » (rires).

Luca qui fait une Panenka en demi-finale de l'Euro aux tirs au but, ça t'a surpris ?
Sincèrement, on n'en avait pas parlé. Je n'étais même pas devant la télé, j'étais dans un avion, je suivais la séance des tirs au but sur mon téléphone. J'allais décoller. Ce qui m'a surpris, c'est qu'il tire dans la première série. En général, le gardien tire dans la deuxième série. Là, je vois, n°4, Luca Zidane, je me suis dit : « Mais qu'est-ce qu'il fout ? » Et il rate. Là, je me dis : « Putain… » J'étais avec mon téléphone, dans un avion, tu vois un peu le truc ? (il mime l'envie de fracasser son téléphone). Et en plus, la série est folle. S'il n'arrête pas celui d'après, c'est fichu. Donc là, bon, un peu de sensations quoi, si tu vois ce que je veux dire. Et quand je vois qu'il arrête le cinquième tir des Belges, là, j'étais soulagé. Le con…

Vous en avez parlé après ?
Quand j'ai atterri, il m'a appelé oui, et il m'a expliqué qu'il avait fait une Panenka. Je ne sais pas ce qui lui est passé par la tête. Certainement qu'il a pensé à ce que j'avais fait en finale de la Coupe du monde 2006. J'imagine que pour lui, il y avait un truc. Mais je lui ai dit : « T'avais intérêt d'arrêter les penalties parce que si tu rates ta Panenka et que tu n'arrêtes pas les penalties, écoute-moi mon pote, comme les médias sont en train de t'encenser, ils t'auraient massacré de la même façon, j'espère que tu en es conscient. » Bon, et en même temps, c'est bien : grosse personnalité. Très très grosse personnalité. 17 ans, peur de rien… c'est pas Papa, hein. Dans le sens où je faisais pas trop le malin, moi, à 17 ans. Après, la vie fait que… Et puis on prend confiance sur le terrain… Mais à 17 ans… Lui, il est libéré, quoi. Il se pose pas la question, il est dans l'insouciance, il y va. Moi, je prends, hein. Pas de problème.

Et en coach aussi ?
Ah ah ah, non, mais là, ç'aurait été différent ! Je te le dis, très différent !! (rires).

« Je n'ai pas besoin de gagner de l'argent aujourd'hui, je pourrais très bien rester chez moi, je n'ai pas besoin d'être entraîneur pour manger »
Parce que tu entraînes Enzo… Si Enzo avait fait ça ?
En même temps, je te dis que si j'avais été entraîneur, ç'aurait été différent, mais en vrai, le joueur prend sa responsabilité. Quand je l'ai faite en finale de la Coupe du monde, tu te dis : « C'est un fou… » Mais je ne suis pas si fou que ça. J'aurais été fou de tirer comme je tirais d'habitude avec Buffon en face, là, oui, j'aurais été fou. Mais pour moi, avec la Panenka, je ne prenais pas de risques. Bon, j'ai failli la rater, mais bon, ça, c'est une autre histoire. L'arbitre de touche a été bien, ça va, mais il aurait pu ne pas valider le but, ça passe quand même pas de très peu derrière la ligne.

Et avec Enzo, tu es comment du coup ?
Plus sévère qu'avec les autres. C'est injuste, mais c'est comme ça, je n'arrive pas à m'en empêcher. Je lui ai dit. Je sais qu'il sait. On en parle. Ça ne peut que lui servir, en tout cas, c'est ce que je me dis. Mais j'ai été dur, parce que cette année, je ne l'ai pas trop fait jouer. Il aurait pu plus jouer, mais je ne l'ai pas fait jouer…

C'était pour le protéger ?
Non. Il sait que les médias l'attendent, il sait tout ça, je n'ai pas besoin de le protéger, on en a parlé de ça aussi… Il sait où il est. Mes fils sont conscients de ce qui les attend.


Propos recueillis par Franck Annese
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

l'hiverpoule Niveau : Loisir
Et ton coup de tête, on en parle ?
Je me demande encore comment un professionnel, "habitué" à se faire provoquer, chambrer, en arrive à tirer un coup de boule en pleine finale de CDM, à cause d'un NTM ou je ne sais quoi
Au lieu de blâmer Marco, blâmons le vrai coupable
Après ça, tu auras quand même toujours des gens pour t'expliquer que Zidane est intellectuellement limité...
Ce gars là, il sait d'où il vient, il sait qui il est, et rétrospectivement, il l'a toujours su. Et il sait aussi quand ouvrir sa gueule, et sur quel sujet. Il maîtrise le timing, comme sur le terrain.

Reste ce côté un peu chiant de la publicité ambiante, mais je trouve que c'est beaucoup plus clair que les espèces de fausses blagues des joueurs actuels (comme l'épisode de la bagnole de Quaresma recouverte d'au par ce blagueur de CR7)... au moins là tu sais qu'il est là pour Adidas à la base, il pose en tenue, voilà, c'est cash.
James Harden Niveau : Loisir
Message posté par l'hiverpoule
Et ton coup de tête, on en parle ?
Je me demande encore comment un professionnel, "habitué" à se faire provoquer, chambrer, en arrive à tirer un coup de boule en pleine finale de CDM, à cause d'un NTM ou je ne sais quoi
Au lieu de blâmer Marco, blâmons le vrai coupable


T'as une des interviews les plus intéressantes que Zidane est donné et tu viens encore nous faire chier avec le coup de tête.
Le mec est sanguin à la base et il a pété un plomb comme il l'avait souvent fait avant stop.
Mais à côté de ça combien de geste de génie de passes de génie et but de génie.
James Harden Niveau : Loisir
Message posté par adis
Après ça, tu auras quand même toujours des gens pour t'expliquer que Zidane est intellectuellement limité...
Ce gars là, il sait d'où il vient, il sait qui il est, et rétrospectivement, il l'a toujours su. Et il sait aussi quand ouvrir sa gueule, et sur quel sujet. Il maîtrise le timing, comme sur le terrain.

Reste ce côté un peu chiant de la publicité ambiante, mais je trouve que c'est beaucoup plus clair que les espèces de fausses blagues des joueurs actuels (comme l'épisode de la bagnole de Quaresma recouverte d'au par ce blagueur de CR7)... au moins là tu sais qu'il est là pour Adidas à la base, il pose en tenue, voilà, c'est cash.


Comme tout les joueurs de foot moderne de messi à Ronaldo en passant par suarez rooney sans oublier neymar etc.
l'hiverpoule Niveau : Loisir
Et ton coup de tête, on en parle ?
Je me demande encore comment un professionnel, "habitué" à se faire provoquer, chambrer, en arrive à tirer un coup de boule en pleine finale de CDM, à cause d'un NTM ou je ne sais quoi
Au lieu de blâmer Marco, blâmons le vrai coupable

L'interview est très bien et j'ai pensais au coup de tête car il parle de son péno , et je n'ai pas dit le contraire, c'est vraiment un génie du foot.
Sanguin ou pas je m'en branle, c'est une finale, tu fermes ta bouche et tu cours te replacer
l'hiverpoule Niveau : Loisir
pensé et non pensais
Message posté par l'hiverpoule
Et ton coup de tête, on en parle ?
Je me demande encore comment un professionnel, "habitué" à se faire provoquer, chambrer, en arrive à tirer un coup de boule en pleine finale de CDM, à cause d'un NTM ou je ne sais quoi
Au lieu de blâmer Marco, blâmons le vrai coupable


Bah oui et les meufs qui se font violer c'est pcq elles portent des jupes et tout ça n'est-ce pas?
"Et quand je vois qu'il arrête le cinquième tir des Allemands, là, j'étais soulagé. Le con…"


Je sais qu'on a presque le même drapeau, mais nan, c'était le tir des Belges ... :p
Message posté par James Harden


T'as une des interviews les plus intéressantes que Zidane est donné et tu viens encore nous faire chier avec le coup de tête.
Le mec est sanguin à la base et il a pété un plomb comme il l'avait souvent fait avant stop.
Mais à côté de ça combien de geste de génie de passes de génie et but de génie.


Et puis les deux coups de tête en finale de 98, rien que pour ça, merci Zizou
Dan_Petrescu Niveau : CFA
Quand je lis l'interview, je peux m'empêcher d'imaginer la voix de Zidane répondre
"Lui, il est libéré, quoi. Il se pose pas la question, il est dans l'insouciance, il y va. Moi, je prends, hein. Pas de problème." avec l'accent marseillais.

Interview sympa au passage
GENERAL DE GOAL. Niveau : Ligue 2
on nous a vendu enzo,maintenant que tout le monde c'est rendu compte que c'est un joueur tres moyen(et je suis gentil)maintenant c'est lucas.j'ai vu 2 grosses bourdes,une en demi,une en finale.mais bon,comme c'est le fils du père...
James Harden Niveau : Loisir
Message posté par GENERAL DE GOAL.
on nous a vendu enzo,maintenant que tout le monde c'est rendu compte que c'est un joueur tres moyen(et je suis gentil)maintenant c'est lucas.j'ai vu 2 grosses bourdes,une en demi,une en finale.mais bon,comme c'est le fils du père...


J'imagine que t'a dû voir des dizaines et des dizaines de match de Enzo Zidane pour venir nous faire un commentaire définitif sur son niveau de jeu alors que le mec a même pas... 18 ans.
Avant t'avait les mec qui jugeaient un joueur après 3 mois maintenant y'a les mec qui jugent un joueur sans l'avoir vu jouer plus de 3 matchs.
A moins que tu sois un spectateurs assidu des matchs des équipes réserves du réal.
Jeu direct Niveau : CFA
Excellente interview. C'est vraiment Zizou qui parle? Non parce que voir des paragraphes entiers sortir de sa bouche, ça fait drôle.

Sinon c'est marrant, les 3 grands garçons ressemblent comme deux gouttes d'eau à leur père, mais le petit dernier, ça doit être le fils du facteur.
GENERAL DE GOAL. Niveau : Ligue 2
Message posté par James Harden


J'imagine que t'a dû voir des dizaines et des dizaines de match de Enzo Zidane pour venir nous faire un commentaire définitif sur son niveau de jeu alors que le mec a même pas... 18 ans.
Avant t'avait les mec qui jugeaient un joueur après 3 mois maintenant y'a les mec qui jugent un joueur sans l'avoir vu jouer plus de 3 matchs.
A moins que tu sois un spectateurs assidu des matchs des équipes réserves du réal.


il a 20 ans plus 18,hein?si il était bon,il serait preté dans un club mieux fourni en liga ou ligue 1,à 20 piges quand tu es bon,ca se sait.on nous disait qu'il allait debuter incessamment en equipe première de madrid,j'en rigole encore.
Qu'il sorte du cocon familial,un peu d'ambition purée!!!!
j'y suis giresse Niveau : Ligue 1
Note : 34
Message posté par GENERAL DE GOAL.
on nous a vendu enzo,maintenant que tout le monde c'est rendu compte que c'est un joueur tres moyen(et je suis gentil)maintenant c'est lucas.j'ai vu 2 grosses bourdes,une en demi,une en finale.mais bon,comme c'est le fils du père...


Oui enfin tu parles de gosses qui sont pas encore pro hein... Si ma mémoire est bonne, Zizou a été en bleu qu'à 22 ans.

Puis de toute façon, Enzo, c'est pas Zizou. Luca, c'est pas Zizou. P'tit bonhomme là... c'est pas Zizou
Blatter m'a tuer Niveau : Ligue 2
Message posté par GENERAL DE GOAL.


il a 20 ans plus 18,hein?si il était bon,il serait preté dans un club mieux fourni en liga ou ligue 1,à 20 piges quand tu es bon,ca se sait.on nous disait qu'il allait debuter incessamment en equipe première de madrid,j'en rigole encore.
Qu'il sorte du cocon familial,un peu d'ambition purée!!!!


Toujours la meme rengaine. "S'il etait bon blablabla".

Ribery? Carriere? Toni? Evra? Et j'en passe. Ca t'parles ces joueurs? Des gars qui ont gagnes quelques trophees mais qui galeraient a 20 ans ou plus dans des divisions inferieures.

Tu comprends toujours pas que chaque joueur et different? Certains sont prets pour le grand bain a 16 ans, d'autres a 23, d'autres jamais.
Abusé comment Luca zidane est vraiment le portrait craché de son père.
Pour Enzo ça craint un peu vu son age c'est clair. Après pour Luca je trouve ça incroyable qu'il soit déjà jugé comme mauvais gardien, le mec à 17 ans... Je sais pas si certains sont au courant, mais gardien de but c'est un poste très particulier ou très rares sont les gardiens à être excellents dès le plus jeune age. Prenons l'exemple de Lopes à Lyon, à ses débuts il avait énormément de lacunes, regardez comme il a progressé cette année, et il a quoi ? 24 ans il me semble.
paul.la.poulpe Niveau : Ligue 1
Message posté par Blatter m'a tuer


Toujours la meme rengaine. "S'il etait bon blablabla".

Ribery? Carriere? Toni? Evra? Et j'en passe. Ca t'parles ces joueurs? Des gars qui ont gagnes quelques trophees mais qui galeraient a 20 ans ou plus dans des divisions inferieures.

Tu comprends toujours pas que chaque joueur et different? Certains sont prets pour le grand bain a 16 ans, d'autres a 23, d'autres jamais.


A mon avis y'a pas mal de bons joueurs qui ne se font pas repérer du tout, ou alors sur le tard. Mais le fils de Zidane, dans la réserve du Real, s'il avait vraiment quelque chose à mon avis ça se saurait déjà. La plupart des mecs dans les équipes réserves ne donnent rien, ça ne serait pas étonnant que ça fasse pareil avec lui.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
5k 59