Zidane et la crise, première

Après un début de saison réussi, marqué par un record de victoires consécutives en Liga et un sacre en Supercoupe d'Europe, le Real Madrid patine. Un coup de moins bien qui, magie du Madridismo oblige, se transforme en première crise pour Zinédine Zidane depuis son intronisation. Et pourtant, les Madridistas sont toujours invaincus...

Modififié
4k 23
Au sein de la Casa Blanca, c’est une pièce qui se répète à foison. Une spécialité locale qui, en plus de créer de dangereux incendies, permet lors de la première semaine de l’année civile à Zinédine Zidane de prendre les commandes du Real Madrid des mains de Rafa Benítez. Ce scénario qui tourne en boucle dans l’histoire merengue, c’est la crise. Car quelques mois après son intronisation, voilà l’entraîneur madridista, pourtant fort d’une Undécima remportée en mai dernier, qui se retrouve sur le même banc des accusés que son prédécesseur. En cause, une série de trois matchs nuls consécutifs en Liga, couplé à un autre partage des points, cette fois européen, à Dortmund, qui éjecte les Blancs de la tête du championnat. Dans l’absolu, la saison madrilène, déjà couronnée d’un premier titre avec la Supercoupe d'Europe et qui ne connaît toujours pas la défaite, n’est pas encore en danger. Mais plus que des chiffres, c’est l’impression laissée par la formation du double Z qui inquiète la lunatique nébuleuse qui entoure le Santiago-Bernabéu, capable de hisser au rang de divinité l’un de ses protégés avant de le crucifier au pilori. Dorénavant, Zinédine Zidane marche sur des œufs.

Casemiro, ou l’exemple d’un mercato raté


« Il n’y a pas de crise, mais il se passe quelque chose. » Les paroles inaugurales du Français au cours de sa dernière conférence de presse raisonne comme un aveu de la déliquescence qui traverse le jeu proposé par ses ouailles. Incapables de se défaire de Villarreal, Las Palmas et Eibar, trois concurrents qui ne boxent pas dans la même catégorie en Liga, les Merengues offrent, paradoxalement, des visages divers, variés et surtout conquérants au coup d’envoi de la saison. Emballants face à la Real Sociedad, inflexibles contre l’Espanyol ou encore sans pitié face à Osasuna, ils enchaînent les succès jusqu’à égaler le record historique de dix-sept victoires consécutives jusque-là détenu par les Blaugrana de Pep Guardiola. Mais le Real n’est pas le Barça, et Zidane n’est pas Guardiola : de fait, cette ribambelle de succès se retrouve vite éclipsée par une série de quatre nuls de suite. Un coup d’arrêt qu’explique en grande partie la cascade de blessés qui prive l’entraîneur français de nombre de ses cadres. Sans Marcelo, Casemiro, Pepe et dernièrement Modrić, son onze perd en fluidité, mais gagne en inconstance.


Conscient des maux qui frappent son groupe, Zinédine Zidane reste pourtant droit dans ses bottes et joue sur les ressources mentales de tous ses poulains, à l’exception du toujours non utilisé Coentrão. Loin de diviser ses troupes entre titulaires inamovibles et seconds couteaux, il ne répète aucun onze et les renvoie à leurs qualités : « Nous avons un groupe très ample et nous pouvons faire de nombreux changements. » Pour sûr, avec le second effectif le plus cher du continent derrière Manchester United, il dispose de multiples armes pour pallier l’absence de certains cadres et se refaire la cerise. Reste qu’aussi riche en talents soit-il, son effectif manque d’équilibre. Ce que tend à prouver la blessure de Casemiro : loin de figurer parmi les meilleurs vendeurs de maillots du Real Madrid, le Brésilien est le seul milieu défensif de formation à la disposition de Zidane. Ngolo Kanté, pas assez sexy, et Marco Llorente, parti s’aguerrir à Alavés, auraient fait le plus grand bien à l’équilibre précaire de ces Madridistas. Mais Florentino Pérez, pourtant grand dynamiteur de la dernière décennie de mercato, en décide autrement...

L’ombre de Cristiano Ronaldo


Dans sa volonté « d’espagnoliser » et de rajeunir son équipe, le président merengue fait fi des besoins de son entraîneur et rapatrie Álvaro Morata, fort de son expérience turinoise, et Marco Asensio, prêté lors de l’exercice passé à l’Espanyol. Le jeune Majorquin, talent à polir et auteur de prémices encourageants, gonfle encore un peu plus l’embouteillage des meneurs de jeu. Entre Asensio, James, Isco, Kovačić, Kroos et Modrić, les options sont nombreuses, mais n’apportent qu’une diversité limitée dans les profils que peut utiliser Zinédine Zidane. De là à y voir l’une des causes des tracas actuels des Madridistas, il n’y a qu’un pas. Autre facteur de ce coup de mou, Cristiano Ronaldo traverse ce qui semble sa pire période depuis son arrivée en 2009 – en matière de buts, avec trois petits pions, c’est en tout cas une certitude. Sans préparation dans les jambes, blessure en finale de l’Euro oblige, il traîne son spleen depuis son retour à la compétition avec en point d’orgue sa sortie polémique à Las Palmas. À défaut d’expliquer ce début de crise, la méforme du prochain Ballon d’or en est en tout cas l’un des symptômes les plus inquiétants pour Zinédine Zidane.

Par Robin Delorme
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Zimedine Zimdane Niveau : CFA2
Zidane est critiqué depuis qu'il est coach de la castilla

il sait que son président est un idiot, que la presse est versatile de l'autre côté des pyrénées il l'a vécu pendant sa carrière de joueur

Il doit faire son truc, gérer son équipe, il se ferra virer un jour ou l'autre par cette tâche de Pérez

Alors que c'est le coach parfait pour le Real, le seul pouvant parler en tant que supérieur à des stars, il est jeune dans la fonction et doit s'améliorer tactiquement.

Même Ancelotti qui avait le respect du groupe ne pouvait pas s'exprimer comme ça, car il n'a jamais été un joueur comme Zidane

Perez veut Joachim Low je suis pas certain que la mayonnaise prenne
Qu'ils gagnent ou qu'ils perdent, rien ne va jamais dans ce club. C'est hallucinant l'ambiance qui entoure ce club.

C'est le seul club au monde ou du jour au lendemain tout peut changer.

Y a toujours cette impression d'être dans l'oeil du cyclone.
ThomasDandy Niveau : Ligue 2
 //  17:39  //  Amoureux de Lyon
Message posté par Zimedine Zimdane
Zidane est critiqué depuis qu'il est coach de la castilla

il sait que son président est un idiot, que la presse est versatile de l'autre côté des pyrénées il l'a vécu pendant sa carrière de joueur

Il doit faire son truc, gérer son équipe, il se ferra virer un jour ou l'autre par cette tâche de Pérez

Alors que c'est le coach parfait pour le Real, le seul pouvant parler en tant que supérieur à des stars, il est jeune dans la fonction et doit s'améliorer tactiquement.

Même Ancelotti qui avait le respect du groupe ne pouvait pas s'exprimer comme ça, car il n'a jamais été un joueur comme Zidane

Perez veut Joachim Low je suis pas certain que la mayonnaise prenne


Je suis d'accord à 100%
Et comme en plus en France on monte des blancs en neige dès qu'il y a un petit accroc (je sais pas si c'est que franco-français, mais c'est ce que j'observe), on en viendrait presque à croire que ZZ est sur un siège éjectable.
De plus, les observateurs ont effectivement toujours estimé que ses équipes ne jouaient pas bien.
MAIS
ZZ a quand même beaucoup bénéficié du soutiens de Perez et il bosse bien.
Avec un peu de chance, ce sera le premier entraîneur qui ne se fait pas djarter bêtement pour quelques matches nuls (qui comme dirait Zizou ne sont pas nuls "parce que nul c'est la défaite, ils sont moyens").
A vous lire, on dirait que Zidane est sur un siège éjectable, or c'est pas le cas. Les critiques émises par la presse ne veut pas dire pour autant que Perez cherche déjà son successeur. Même si c'est pas assez follichon ces derniers temps, l'équipe n'a pas encore perdu un seul match cette saison et a le même nombre de point que le leader qui le devance que du goal différence(!)

Quelqu'un a parlé de Low un peu plus haut, mais cette rumeur commence à dater et aucune des parties n'a confirmé quoique ce soit. Cette mini "crise" est une tempête dans un verre d'eau mais une tempête suffisamment grande pour faire dire n'importe quoi la presse.
Y a 0 crise, l'équipe est invaincue malgré les nombreuses absences au début de saison dues aux reprises tardives des nombreux internationaux et les blessures actuelles, le jeu n'est certes pas folichon (il ne l'a jamais été mais bon apparemment c'est une obligation maintenant) mais j'aimerais bien voir le Bayern pratiquer son meilleur football sans Xabi, Lewandowski et Boateng ou le barca sans Iniesta, Messi et Busquets! Le banc aussi cher soit-il n'est malheureusement pas au niveau des titulaires sauf pour le poste d'attaquant (et encore je suis sympa) et la BBC (apparement Cristiano a enfin ouvert le ketchup) n'a que très peu joué ensemble cette saison donc rien de surprenant à ce que ca marche moins bien pour l'instant!
Rdv dans 1 mois pour le même article si les résultats ne changent pas, en attendant encore bien joué sofoot.com, on va encore se taper une 50 aine de commentaires objectifs pour dire que Zidane et Cristiano sont tout nazes!
Je ne suis pas un suiveur assidu du Real, mais si effectivement le mec a Pepe et Marcelo, il a déjà 2 de ses titulaires en vrac, sans oublier Sergio Ramos que je trouve de moins en moins sécurisant, t'ajoute en plus à cela, le meilleur (à mes yeux en tout cas) meneur de jeu du monde sur le carreau en la personne de Modric, tu m'étonnes que l'équipe est pas sereine. Sans parler de Benzema qui doit avoir pas mal de problème en tête ...

Bref il a pas la tâche facile en ce moment le Zizou. Et puis avec ce président à la con qui te laisse pas gérer ton mercato si il n'est pas assez "brillant" à son goût ... Suerte !
Message posté par sox75
Qu'ils gagnent ou qu'ils perdent, rien ne va jamais dans ce club. C'est hallucinant l'ambiance qui entoure ce club.

C'est le seul club au monde ou du jour au lendemain tout peut changer.

Y a toujours cette impression d'être dans l'oeil du cyclone.


Avec Flo Perez, ça sera toujours ainsi. Il a la main mise sur le mercato avec cette politique de stars + d'espagnols et exige des ses entraineurs un jeu léché, de possession. Pas mal d'entraineurs en ont fait les frais et mais Zidane a un statut qui semble le protéger pour le moment. Son équipe ne joue pas bien, il nous raconte que Casemiro est son joueur le plus important mais ZZ n'est pas contesté.
Y'avait un excellent article l'an passé dans El PAis, qui essayait d'expliquer que Zinedine était "très français" dans sa façon de faire jouer son équipe. Plus ça va, et plus je concorde aveccette idée.
Flaghenheimer Niveau : District
Sait on si ZZ avait demandé le recrutement d'un milieu défensif?
Kame House Niveau : CFA
Note : 1
"Ngolo Kante pas assez sexy"

Z'ont rien retenu de l'échec du départ de Makelele. En plus le champion d'Angleterre a un vrai + en contre-attaquant.
Zimedine Zimdane Niveau : CFA2
Casemiro est le vrai joueur clef de cette équipe, il suffit de voir sa finale de Champions contre l'atletico où il bouffe tout, récupère un nombre incalculable de ballons et relance simple et propre en déchargeant Kroos et Modric des tâches défensives, les limitant au pressing et à replacement défensif

Casemiro apporte de l'équilibre et du liant à un milieu de créateur très peu porté sur la défense et la récupération

Ramos est pas au top, Navas reprend à peine, Modric et Casemiro sont blessés, CR7 était à la rue (il a l'air de bien revenir depuis Dortmund) et Benzema aussi

Donc quand le 11 de départ sea complet ça va faire mal
Quand tu es le Real, tu ne peux pas faire d'un milieu défensif ton joueur clef. À Ancelotti, on lui avait fait comprendre qu'il devait se démerder à faire jouer Illaramendi devant la défense, chose qui ne marchait pas. L'italien l'associait à Kroos sur des matches moyennement importants et sur les gros matches, c'était l'allemand qui se coltinait le rôle de récupérateur. Et je ne parle pas des autres joueurs offensifs que Carlo devait faire jouer.
Quand Benitez fait jouer Casemiro, c'est une insulte pour une institution comme le Real et quand c'est Zidane, on nous parle d'équilibre. Zizou est un des protègés de Flo Pérez, c'est là sa chance.
tranquilo_chiquito Niveau : DHR
Message posté par strover
Quand tu es le Real, tu ne peux pas faire d'un milieu défensif ton joueur clef. À Ancelotti, on lui avait fait comprendre qu'il devait se démerder à faire jouer Illaramendi devant la défense, chose qui ne marchait pas. L'italien l'associait à Kroos sur des matches moyennement importants et sur les gros matches, c'était l'allemand qui se coltinait le rôle de récupérateur. Et je ne parle pas des autres joueurs offensifs que Carlo devait faire jouer.
Quand Benitez fait jouer Casemiro, c'est une insulte pour une institution comme le Real et quand c'est Zidane, on nous parle d'équilibre. Zizou est un des protègés de Flo Pérez, c'est là sa chance.


maké était bien un joueur clé des galactiques il me semble jusqu'a son départ pour chelsea et son remplacement par gravessen
Message posté par Zimedine Zimdane

Alors que c'est le coach parfait pour le Real, le seul pouvant parler en tant que supérieur à des stars, il est jeune dans la fonction et doit s'améliorer tactiquement.


C'est exactement ce que je pense.
Mais le temps presse, c'est injuste d'un coté mais dans l'esprit de beaucoup un tel génie balle au pied doit progresser dans son nouveau poste à vitesse grand v.
Après le Real a réussi à se débarrasser de Perez une fois, tout ça pour le remettre au pouvoir ensuite, donc la situation "marseillaise" de ce club n'est pas encore finie (par "marseillaise", j'entends que même quand tout va bien, ce n'est jamais très long, il va forcément y avoir un truc pour mettre le boxon, un autre l'a très bien dit dans les commentaires ci-dessus)
tranquilo_chiquito Niveau : DHR
après je t'accorde que le seul maké ne pouvait te faire gagner des matchs contrairement aux raul, ronaldo, zizou, figo et une moindre mesure le spice boy, mais sa présence était indispensable, d'ou son statu de joueur clé selon moi
Message posté par tranquilo_chiquito
après je t'accorde que le seul maké ne pouvait te faire gagner des matchs contrairement aux raul, ronaldo, zizou, figo et une moindre mesure le spice boy, mais sa présence était indispensable, d'ou son statu de joueur clé selon moi


Tout le monde était d'accord là dessus et quand son agent a demandé à ce qu'il soit considéré au même titre que les autres stars, Florentino l'a vendu plutôt que de lui faire signer un gros contrat. Un milieu def star de l'équipe, pas assez sexy pour Florentino.
tranquilo_chiquito Niveau : DHR
Message posté par strover
Tout le monde était d'accord là dessus et quand son agent a demandé à ce qu'il soit considéré au même titre que les autres stars, Florentino l'a vendu plutôt que de lui faire signer un gros contrat. Un milieu def star de l'équipe, pas assez sexy pour Florentino.


en effet.
je pense t'avoir mal lu la 1ere fois car je suis d’accord avec tes propos sur florentino et le milieu def .
donc si je t'ai contrarié j'en suis désolé.
je parlais d'un plan purement sportif, ou maké était indispensable car il était vraiment le seul a ratisser large et a faire le sale boulot pour les 5 de devant, roberto larcos et salgado (ce n'est encore que mon avis).
mais il est vrai que maké était un des "plus petits" salaires du vestiaire et a la renégociation florentino l'a jarté a chelsea pour quelques gros sous car ce n'était pas sa priorité (avoir des besogneux non bankable.
il me semble qu'il s'en était mordu les doigts par la suite le florentino d’ailleurs.
Message posté par Zimedine Zimdane
Zidane est critiqué depuis qu'il est coach de la castilla

il sait que son président est un idiot, que la presse est versatile de l'autre côté des pyrénées il l'a vécu pendant sa carrière de joueur

Il doit faire son truc, gérer son équipe, il se ferra virer un jour ou l'autre par cette tâche de Pérez

Alors que c'est le coach parfait pour le Real, le seul pouvant parler en tant que supérieur à des stars, il est jeune dans la fonction et doit s'améliorer tactiquement.

Même Ancelotti qui avait le respect du groupe ne pouvait pas s'exprimer comme ça, car il n'a jamais été un joueur comme Zidane

Perez veut Joachim Low je suis pas certain que la mayonnaise prenne


ancelloti avait deux ligue des champions en palmares de joueur ... soit plus que la majorité des joueurs du réal a l'epoque. seul casilas avec 3 le dépassait.
Message posté par tranquilo_chiquito
en effet.
je pense t'avoir mal lu la 1ere fois car je suis d’accord avec tes propos sur florentino et le milieu def .
donc si je t'ai contrarié j'en suis désolé.
je parlais d'un plan purement sportif, ou maké était indispensable car il était vraiment le seul a ratisser large et a faire le sale boulot pour les 5 de devant, roberto larcos et salgado (ce n'est encore que mon avis).
mais il est vrai que maké était un des "plus petits" salaires du vestiaire et a la renégociation florentino l'a jarté a chelsea pour quelques gros sous car ce n'était pas sa priorité (avoir des besogneux non bankable.
il me semble qu'il s'en était mordu les doigts par la suite le florentino d’ailleurs.


Pas du tout contrarié, t'inquiètes pas pour ça. Je pense qu'on se rejoins sur nos propos et si ce n'est pas le cas, on peut très bien exposer des poinnts de vue différents sans animosité.
Sur le plan sportif, ya pas de doute Casemiro fait du bien que ce soit au Real ou à la Seleção. Mais d'autres coachs n'ont pas eu la chance de pouvoir se vanter d'avoir un joueur pareil comme homme fort de l'équipe. C'est limite si il leur était interdit de construire un système qui reposait sur un milieu strictement défensif.
Donc pour en revenir à l'article, je ne suis pas certain que la crise mette Zidane en danger, car pour l'instant Perez le laisse faire ce que d'autres entraineurs n'avaient pas "le droit" de faire.
"la lunatique nébuleuse"
non mais sérieusement robin....
il est où mon copain se so foot qui supporte plus delorme pour qu on dise du mal ensemble?
Super-Pippo Niveau : CFA
Il me semblait que c'était Zidane qui voulait garder son groupe quasi inchangé avec juste la venue de Morata mais je peux me tromper. Comme pour Asensio, Zidane l'a testé, il était bon, il est resté.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
4k 23