En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 12 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Malaysia Super League

Zesh Rehman, ex-Fulham, parle du ramadan

Modififié
Le football dans sa dimension universelle embrasse la diversité.

On se souvient du commentaire de Mourinho, alors entraîneur de l'Inter Milan, qui avait assuré que la pratique du ramadan affectait les performances sportives de son joueur Sulley Muntary. Avant d'ajouter que le milieu ghanéen devait se retenir de jeûner tandis qu'il effectuait son activité professionnelle de footballeur. Des propos polémiques à l'époque.

Il y a une semaine, Zesh Rehman, défenseur anglo-pakistanais évoluant en Malaisie, répondait au « Special One » et se confiait au média américain ESPN sur sa pratique du jeûne. «  J'ai beaucoup de respect pour Mourinho - que j'aimais affronter lorsque j'évoluais à Fulham -, mais je ne suis pas d'accord avec lui lorsqu'il s'agit de parler du ramadan. Beaucoup de joueurs vous diront qu'ils se sentent mieux, plus solides pendant le ramadan. C'est justement une période où vous vous concentrez sur votre énergie et votre esprit. Le ramadan m'a aidé à devenir un meilleur joueur. »

En Ligue 1, plusieurs joueurs respectent le jeûne du mois du ramadan. Benjamin Mendy en fait partie et, dans un entretien accordé au site officiel de l'Olympique de Marseille, il a tenu à remercier le club d'avoir mis en place un programme particulier : « Je tiens à remercier l'OM de nous proposer un programme adapté, en mon nom et celui de mes coéquipiers concernés. À ma connaissance, c'est l'un des seuls clubs à mettre ça en place. Ça nous facilite énormément la tâche. Donc, encore une fois, merci. Ça donne envie de faire ces séances à 4000%, encore plus que les autres. Le club fait des sacrifices pour nous en nous laissant nous reposer le matin pendant que les autres s'entraînent. Nous, on se rattrape à minuit. Ça nous permet de manger le soir et de boire pendant les séances physiques de nuit. C'est une très bonne expérience à vivre.  »


Le ramadan se poursuit jusqu'au 17 juillet. SM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 18:30 La Fondation Lionel Messi pas très utile selon les Football Leaks 40
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
dimanche 14 janvier Le low-kick fou de Tony Chapron 165